Jérémy, infirmier et YouTubeur, partage ses connaissances et sa vie de soignant en vidéo

Etudiant en école d’infirmier anesthésiste, Jérémy a lancé sa chaîne Youtube en 2019. « Les minutes de Jérémy » compte aujourd’hui 18 000 abonnés et plus de 730 000 vues.

Jérémy, infirmier et YouTubeur, partage ses connaissances et sa vie de soignant en vidéo

Capture d'écran, "Les minutes de Jérémy".

Infirmier, futur IADE et Youtubeur, Jérémy Guy multiplie les casquettes.

Après un parcours d’IDE aux urgences et en réanimation pédiatriques, il est aujourd’hui étudiant en école d’infirmier anesthésiste. A 25 ans, il est le visage de la chaîne Youtube Les minutes de Jérémy.

Passionné de vidéo depuis longtemps, il fédère autour de lui une communauté qui rassemble professionnels de santé, étudiants et accueille de plus en plus le grand public. « Je souhaite parler des soignants dans leur globalité », confie-t-il.

En 2019, Jérémy crée ses premiers tutoriels, « comme des tutos de bricolage, version santé et soins », s’amuse-t-il. Dans ces vidéos il transforme sa chambre ou son salon en salle de travaux pratiques, anecdotes et conseils professionnels à la clé. « C’est ce qui m’a permis de me faire connaitre du monde infirmier. » Depuis 2 ans, Jérémy publie au moins une vidéo tous les 15 jours.

Partager avec une communauté soignante

Minutes curiosités, minutes santé, anecdotes à l’hôpital… Une centaine de vidéos parmi lesquelles on retrouve des formats courts dédiés à l’anatomie et à la physiologie de certains organes. Ses maîtres-mots : expliquer, simplifier et aborder de façon ludique des sujets complexes. Il développe aussi des vidéos plus longues, « un peu sur le format d’un cours qu’on pourrait présenter en IFSI », explique-t-il.

Pour aller plus loin, Jérémy s’entoure parfois de professionnels qui viennent présenter leur métier et apporter leur expertise. Dans les vidéos #30minutes, Il donne aussi la parole au patient qui vient expliquer son parcours de soin et son quotidien avec la maladie.

Ecriture, technique, montage et publication, Jérémy réalise tout seul. Les vidéos les plus longues nécessitent jusqu’à 14 heures de travail mais il apprécie les retours de ses spectateurs : « On a de supers échanges ! Mes vidéos intéressent les étudiants bien-sûr, mais aussi les professionnels. »

Ces nombreux soignants interagissent en commentaire sur Youtube, Instagram et Twitter, notamment sur des sujets qui concernent leur vie quotidienne en service. Dans Les anecdotes à l’hôpital, Jérémy partage des situations vécues, « des anecdotes sur les boulettes qu’on fait tous de temps en temps. » Selon lui c’est une façon de dédramatiser ces situations que connaissent tous les soignants dans leur vie professionnelle.

« J’aime partager mes connaissances »

L’univers digital de Jérémy ne se limite pas à Youtube, il est également très actif sur Instagram. Il y développe d’ailleurs des vidéos de vulgarisation sur le point de côté ou le malaise vagal par exemple. Il s’appuie sur les outils du réseau social pour proposer des cas cliniques interactifs, l’occasion par exemple de faire le point sur les gestes de premier secours lors d’un accident de la voie publique, puis de dérouler la prise en charge technique par les professionnels.

Les atouts de Jérémy : un ton humoristique, le sens de la pédagogie et un montage efficace. « J’ai toujours adoré le montage vidéo, j’aime partager mes connaissances et captiver le spectateur », s’enthousiasme-t-il. Il a notamment eu l’occasion de capter une large audience lors du concours d’éloquence Le grand oral sur France 2 en mars dernier.« C’est un défi qui m’a permis de perfectionner mon expression, mon écriture, et de faire connaître mon travail, »conclut-il, en précisant que les retours des soignants ont été très positifs.

Jérémy confie avoir plusieurs projets en préparation : un partenariat avec l’agence de biomédecine dont il sera ambassadeur pour le don de moelle osseuse, et un nouveau format de vidéo qu’il présentera en mai. « Ça s’appellera In Vivo, toujours en lien avec la santé mais avec une vraie narration, explique-t-il, ça va complétement changer de ce que j’ai fait jusqu’à présent ! »

Adrien Collet

Je m'abonne à la newsletter

A découvrir aussi, sur ActuSoins.com : 

“Un homme en blanc”, des vidéos sur les soins infirmiers pour les étudiants et les professionnels

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
729 rq / 2,220 sec