Olivier Véran promet une revalorisation du salaire des soignants

Le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, a indiqué que le budget de la santé allait augmenter et que les soignants bénéficieront d’une « revalorisation » de leurs revenus, sans en détailler ni forme ni la nature, toutefois.

MISE À JOUR DU 15/04. LIRE  : Covid-19 : 500 à 1500 euros de prime pour les soignants

Olivier Véran promet une revalorisation du salaire des soignants

Après l’allocution télévisée d’Emmanuel Macron aux Français hier soir, Olivier Véran était invité dans la matinale de RTL.

Interrogé en fin d’interview sur la possibilité de primes et/ou d’augmentation de salaire pour les soignants, il a répondu : « Il y aura une valorisation […] On est en train de concerter très largement les représentations syndicales pour voir quelles sont les meilleures méthodes possibles ».

Olivier Véran a également indiqué que le budget de l’ONDAM (Objectif national des dépenses d'assurance maladie) « dont on parlait beaucoup avant le début de l’épidémie » car considéré comme « faible  parce qu’il était à 2,3 ou 2,4% », était porté à 6,5% e, cette période d’épidémie, ce qui signifie « qu’il y a 7 milliards de plus ». Olivier Véran a qualifié cet investissement de « tout à fait normal » et indiqué que le budget santé allait encore augmenter.

Il a rappelé que le président de la République s’était engagé, le 23 mars dernier à Mulhouse et encore hier lors de son allocution télévisée, à « une revalorisation conséquente et d’un réinvestissement dans la santé ».

« [La santé] fait partie et c’est même le secteur […] qui fera l’objet de plus d’attention de la part des pouvoirs publics dans les semaines, les mois et les années à venir », a-t-il ajouté.

Masques et tests

Alors qu’Emmanuel Macron a annoncé hier soir que la production de masques « pour les soignants » sera « multipliée par cinq d’ici à trois semaines », et que, l’Etat devrait aussi permettre à chaque Français de se procurer un masque « grand-public », le ministre a détaillé ce point en  assurant que des masques « lavables », destinés à la population,  étaient en cours de fabrication dans beaucoup d’entreprises françaises.

Il n’a, en revanche,  pas pu préciser le processus de distribution ni  pu confirmer la gratuité de ces produits pour le grand-public, note-t-on.

A la question des dépistages, il a précisé que la France visait actuellement les 200 000 tests par semaine. « L’objectif est d’être capable de tester, tester, tester aujourd’hui dans les Ehpad les publics les plus fragiles, les personnes hospitalisées, les soignants, et demain dans tout le pays, d’être capable de tester systématiquement toutes les personnes qui présentent des symptômes et pensent être malades ».

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Lire aussi, sur ActuSoins.com : 

L’Ondam, ou le baromètre des restrictions budgétaires en santé (2018)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

2 réponses pour “Olivier Véran promet une revalorisation du salaire des soignants”

  1. leilou dit :

    Une revalorisation au lance boule ? On a pas d’argent pour protéger les soignants on leur balance une prime de merde en guise de remerciement et je ne parle même pas de l’inéquité de 500 à 1500 euros selon les régions… Savez vous que c’est toute l’année que nous tenons l’hôpital à bout de bras et les EHPAD… et puis on a oublié ceux qui se mobilisent aussi à domicile les grands laissés pour compte, et les soignants des cliniques… Bref j’espère qu’on sera tous dans la rue ils ont juste eu de la chance qu’on ne lance pas un grand mouvement de grève car c’est la période idéale pour réclamer notre dû puisque tout le monde se rend compte aujourd’hui qu’on est essentiel… Mais c’est sans compter sur notre intégrité professionnelle… vous avez bien de la chance qu’on soit trop bon trop cons car les éboueurs s’en foutent de la propagation et des risques de maladies liés à l’amoncellement des ordures… La revalorisation sera de combien ? Et pour qui ? On va encore faire des disparités entre soignants ? J’ai été très solidaire de mes collègues des urgences qui ont eu 100 euros de plus par mois… mais j’en attends autant d’eux sauf que rien ne bouge, personne pourtant on a la même population dans nos services que ce soit aux urgences, en gériatrie comme dans les courts séjours… Diviser pour mieux régner. Avec la Buzyn on a bien compris qu’être médecin ne rendait pas les ministres de la santé plus empathiques à notre égard…

  2. Hasni Tahar dit :

    Sacré politique politicienne, hier ont leurs crachaient dessus, ont les as gazée (é), ont les as bastonnée (é) et c’est qui qu’ont a retrouvait en première ligne c’est eux, nos médecins, infirmières (es), soignantes (ts), maintenant avant allocution de Macron 2 minutes de silence et aujourd’hui Olivier Véran promet une revalorisation du salaire à ceux qu’ils ont humiliés hier… Bravo à nos soldats du corps de médecines en sa globalité…

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
275 rq / 1,950 sec