Activation de la plateforme téléphonique « Canicule Info Service »

| 256 vues | | mots clefs : 1 réaction

La ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, a décidé d'activer hier matin la plateforme téléphonique Canicule Info Service*. 

personne ageeLa plateforme "permet d'obtenir des conseils pour aider à supporter les fortes chaleurs" explique un communiqué de la Direction Générale de la Santé (DGS). "Les autorités sanitaires, qui surveillent la situation heure par heure, rappellent les précautions à prendre". 

Alors que Météo France a annoncé que la vague de chaleur qui a débuté hier, allait toucher 45 départements, le communiqué rappelle les précautions à prendre en période de canicule "par tous, mais surtout par les personnes fragiles les plus à risques (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes, parents de jeunes enfants...)". 

A ce jour, 12 départements sont placés en vigilance orange. Principalement dans le Centre et l'Ouest.

Des conseils à relayer aux patients et aux familles

"Buvez régulièrement de l'eau sans attendre d'avoir soif", "rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour", "mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d'alcool" rappelle entre autres le communiqué. 

Rédaction ActuSoins

* La plateforme est accessible au 0.800.66.66.66 (gratuitement depuis un poste fixe, de 9 heures à 19 heures). 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Activation de la plateforme téléphonique « Canicule Info Service »”

  1. la personne capable de prendre son téléphone et de composer un numéro « info canicule » entendu ou vu dans les médias est aussi capable de comprendre qu’il faut boire quand il fait chaud…le public à risque doit plutôt pouvoir compter sur la famille et les professionnels de proximité comme les infirmières libérales. Et pourtant pas un mot pour ces dernières notre ministre est vraiment NULLE !!

Réagir à cet article

retour haut de page
324 rq / 4,145 sec