Maternité d’Orthez : l’anesthésiste était probablement alcoolisée

| | mots clefs : , 14 réactions

A la suite du décès d'une patiente ayant accouché à la maternité du centre hospitalier (CH) d'Orthez (Pyrénées-Atlantiques), l'anesthésiste a été mise en examen pour homicide involontaire, a annoncé le procureur de la République de Pau, Jean-Christophe Muller, indiquant que la praticienne était probablement alcoolisée au moment de l'accident.

Maternité d'Orthez : l'anesthésiste était probablement alcoolisée

©Creative Commons Flickr

L'anesthésiste, mise à disposition de l'hôpital par la clinique d'Orthez, a été mise en examen pour homicide involontaire aggravé d'une violation manifestement délibérée d'une obligation de prudence et de sécurité. Elle a été placée en détention provisoire.

Le procureur a évoqué deux séries de manquements. Les premiers concernent les conditions dans lesquelles l'anesthésie s'est déroulée par rapport à l'utilisation des produits anesthésiques et la non-utilisation d'un système d'intubation et d'un respirateur ballon.

Les seconds touchent à l'anesthésiste elle-même. Convoquée pour être placée en garde à vue mardi 30 septembre, elle est arrivée avec 2,18 g d'alcool dans le sang et a été placée en cellule de dégrisement. Elle a reconnu avoir un problème d'addiction à l'alcool et une consommation excessive chronique.

Le personnel soignant avait remarqué le comportement bizarre de l'anesthésiste

Pour Jean-Christophe Muller, cette situation a donné un "relief particulier" aux déclarations faites par les personnes présentes lors de la césarienne, notamment le personnel soignant. Celles-ci avaient fait état d'un "comportement bizarre" de l'anesthésiste et d'un problème de compréhension et de réactivité.

L'autopsie a par ailleurs montré des lésions de l'oesophage qui "sembleraient établir que l'intubation n'a pas été réalisée" comme elle aurait dû l'être. Cela aurait provoqué une privation d'oxygène pendant 15 minutes puis un arrêt-cardio-respiratoire, a ajouté le procureur.

L'anesthésiste, âgée de 45 ans et de nationalité belge, était liée à la clinique par un contrat d'exercice libéral depuis le 12 septembre. Elle exerce ce métier depuis 1999 dans plusieurs établissements en France et en Belgique.

Le procureur a demandé son placement en détention. L'information judiciaire confiée à un juge d'instruction permettra de dire si elle était sous l'emprise de l'alcool au moment des faits, a indiqué le procureur.

La famille de la patiente, 28 ans, qui est décédée mardi après avoir été transférée à l'hôpital de Pau, a porté plainte. Le bébé est en bonne santé, rappelle-t-on.

L'ARS compte fermer la

Suite à l'accident, l'autorisation de la maternité avait été suspendue en raison de "fortes suspicions concernant la sécurité anesthésique".

Dans une déclaration jeudi à France Bleu Béarn, le directeur général de l'agence régionale de santé (ARS) Aquitaine, Michel Laforcade, a indiqué qu'il ne se voyait "absolument pas rouvrir cette maternité".

"Je constate à ce jour que les obstétriciens ne sont pas là et, ne serait-ce que pour cette raison-là, je ne me vois vraiment pas rouvrir cette maternité", a expliqué Michel Laforcade. Pour avoir discuté "presque nuit et jour depuis samedi (la jeune femme est décédée dans la nuit de vendredi à samedi) avec l'ensemble des professionnels et beaucoup de monde d'Orthez", il estime que presque personne ne comprendrait une décision de réouverture de sa part.

Rédaction ActuSoins, avec APM

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

14 réponses pour “Maternité d’Orthez : l’anesthésiste était probablement alcoolisée”

  1. marina22 dit :

    Dans le monde du travail, l’alcoolisation de certains salariés est une préoccupation pour les employeurs et la collectivité de travail car l’alcoolisme constitue un facteur aggravant du risque professionnel : l’alcool est indéniablement un facteur démultiplicateur des accidents du travail dont on estime que de 10 à 20 % sont liés à l’alcool.
    voir : La prévention de l’alcoolisme au travail : http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/service-de-sante-au-travail-reglementations/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37&ssrub=151&dossid=157

    http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/service-de-sante-au-travail-reglementations/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37&ssrub=151&dossid=157

  2. Attention aux jugements ! C’est vrai que c’est un décès dramatique et toutes nos pensées vont à cette famille endeuillée. Mais pour le reste nous n’y étions pas. Seule l’équipe en poste ce jour là savent ce qui s’est passé. Il est facile de dire ce qu’il fallait faire ou non à posteriori. Mais je crois que nos collègues ont plus besoin de notre soutien que de nos jugements…

  3. Moi ce qui me glace
    ..voyez vous …c’est que cette maternité fonctionnait depuis 1an sans genico…

  4. moi infirmiere si j avais ete là il ne l aurais pas touchée l equipe etait ou????

  5. oui l’anesthésiste n’était pas en état ,encore que ce n’est pas prouvé au moment de l’intervention mais en plus pas d’autres anesthésiste et responsabilté de la clinique engagée, normale!!

  6. Franchement les médecins ont tellement de passe droit que je suis étonné qu’on lui ait reproché… Après recruter des médecins à l’étranger, sous formés, parce-que notre pays veut faire des économies de formation, on voit le résultat

  7. Non Alcoolisée!et personnes ne dit rien grrrrrrrrrrr

  8. Pénalement tout le monde est responsable. Jusqu’au chef de service qui devait être au courant des soucis d’alcool

  9. Bibe Goonies dit :

    Et je me demande comment on peut laisser exercer une telle personne qui vient au travail alcoolisée , ses responsables ne savaient rien du pb ? j en doute.

  10. Une vrai honte!!!!cette information ma glacer le sang ce matin

  11. Léa Brn dit :

    Milly Bénès…. alala les médecins

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
239 rq / 2,023 sec