Formation infirmière : les directeurs d’IFSI opposés au rapport sur l’universitarisation

| 2 190 vues | 1 réaction

L'Association nationale des directeurs d'écoles paramédicales (Andep) conteste le rapport sur l'universitarisation des professions paramédicales rendu par les Inspections générales des affaires sociales (Igas) et des affaires de l'éducation nationale et de la recherche (IGAENR).

Formation infirmière : les directeurs d'IFSI opposés au rapport sur l'universitarisationL'association, qui a consulté l'ensemble de ses adhérents fin mars, "entend contester pour partie" ce rapport, qu'elle juge "surprenant".

"Force est de constater que ce rapport tend à privilégier la posture universitaire!", regrette l'Andep.

"Si, sur le principe d'une évolution des modes de gouvernance des instituts de formation en général", en particulier ceux en soins infirmiers (Ifsi), "certaines recommandations sont à explorer, ce rapport est jugé ou perçu par beaucoup comme une ignorance de l'engagement des formateurs et des directeurs dans le processus et la mise en oeuvre de la réingénierie des formations", explique-t-elle.

Ces acteurs sont, selon elle, "oubliés ou très peu cités dans le partenariat" mis en place entre instituts et universités, "au profit d'une université qui aurait seule construit l'ensemble du dispositif des enseignements bio-médicaux et sciences humaines, et serait seule à l'origine de l'émergence de la pratique réflexive dans la formation des infirmiers".

"Si la formation [initiale d'infirmier, réformée à partir de 2009] est reconnue au grade de licence, elle reste avant tout une formation professionnelle, construite à partir d'un référentiel de compétences, comme le rappelle à plusieurs reprises la mission. Cette dimension pourtant essentielle semble oubliée quand il s'agit de repenser l'organisation des stages, par exemple", déplore l'Andep.


 Rédaction ActuSoins, avec APM

Pour aller plus loin : formation continue DPC pour les infirmières et infirmiers libéraux

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Formation infirmière : les directeurs d’IFSI opposés au rapport sur l’universitarisation”

  1. HecateLomewen dit :

    Merci Sancho de cette analyse très juste.
    DE de la promo 2012, j’ai eu le droit à des dizaines de fois « votre programme est pourri, vous serez de mauvais infirmiers », qu’on en arrivait la boule au ventre en stage avec certains anciens DE (et même quand on a eu notre DE), est-ce normal de terroriser des ESI comme ça ? C’est sûr que quand on stresse d’aller à son stage, on est terriblement performant…
    Oui nous, les professionnels (IDE, mais aussi AS, etc) il est de notre devoir de s’assurer qu’un ESI a les bases, de les reprendre (sans tout critiquer) pour qu’ils s’améliorent.
    Encore récemment, une ESI de 1ère année, qui a été très peu encadrée à son premier stage en EHPAD (sans préjugé, je rapporte les faits) s’est fait « démolir » par une AS de mon service parce qu’elle a vu que l’ESI n’était pas au point niveau toilette (c’est comme ça qu’on a vu qu’elle était pas au point) car elle n’osait pas demander à certains AS (vu le dragon en face on peut comprendre…). Le lendemain c’est l’étudiante AS (qui a presque fini son année) qui l’a encadrée et déjà elle avait progressé (car elle ne s’est pas fait gronder cette fois). De mon côté, je l’ai suivi 3 ou 4 fois sur des pansements chez la même personne et en une semaine et demie elle a bien progressé alors qu’elle n’avait quasi jamais fait de pansements avant !
    Conclusion : qd on encadre des ESI, même nouveau programme, sans les martyriser, ils savent apprendre et faire les choses correctement.
    Signé : une ancienne ESI qui a eu des stages horribles qui ne lui ont rien appris sinon que certains soignants peuvent être de gros c*ns aussi, et qui heureusement a eu aussi des stages formidables avec des équipes pédagogiques avec qui ont peu avoir une marge de progression énorme…

Réagir à cet article

retour haut de page
391 rq / 8,253 sec