Congé maternité : les soignantes libérales réclament les mêmes droits que les médecins

Des soignantes (infirmières, kinésithérapeutes, sages-femmes) demandent au gouvernement  de leur accorder l'aide financière dont bénéficient les femmes médecins lorsqu'elles sont en congé maternité. 

Une pétitionCongé maternité : les soignantes libérales réclament les mêmes droits que les médecins adressée à la secrétaire d’État à l’égalité des femmes et des hommes, Marlène Schiappa et à la ministre de la Santé Agnès Buzyn fait part au gouvernement de la consternation des femmes soignantes d’être complètement exclues d'un dispositif d’aide qui ne concerne que les femmes médecins libérales conventionnées.

Le texte réclamant l'« égalité de l'aide financière pour toutes les femmes libérales en congé maternité » a déjà recueilli plus de 23 000 signatures. 

Les aides actuelles jugées insuffisantes

« En tant que kiné, nous recevons pendant notre congé maternité une indemnité journalière d'environ 50 euros par jour ainsi qu'une allocation forfaitaire de repos maternel d'environ 3 200 euros » en tout, des aides qui « ne comblent malheureusement pas nos charges mensuelles de cabinet, l'impôt sur le revenu, les cotisations mensuelles à l'Urssaf, la Carpimko, ainsi que nos frais personnels », expliquent les auteurs de la pétition.

La FNI monte au créneau

Par ailleurs, la fédération nationale des infirmiers a également réagi par voie de de communiqué. Le syndicat souhaite aller plus vite dans l'application de la réforme promise par Emmanuel Macron sur le droit au congé maternité pour les non-salariées. 

"Le 8 février 2017, les syndicats médicaux et l'Assurance Maladie ont signé un avenant conventionnel instaurant un dispositif d'aide financière complémentaire pour les médecins interrompant leur activité pour cause de maternité, de paternité ou d'adoption, afin de les aider, pendant ce congé, à faire face au charges inhérentes à la gestion du cabinet médical. Personne n'a compris depuis pourquoi les professions paramédicales ne mériteraient pas les mêmes égards que les médecins face à la maternité ou la paternité", explique la FNI, évoquant une "injustice délibérée". 

Le premier ministre a confié à la députée et présidente de la délégation aux droits des femmes de l'Assemblée Nationale, Madame Marie-Pierre Rixain une mission sur le congé maternité afin de formuler des propositions pour permettre aux femmes, quel que soit leur statut ou leur activité professionnelle, de bénéficier d'un "système lisible, équitable et favorisant le libre choix dans la prise de congés". Pour la FNI, "le statu quo n'est plus possible". 

Dans ce cadre, le syndicat annonce avoir saisi le directeur général de l'UNCAM et la ministre de la santé afin que l'avantage maternité soit inscrit à l'ordre du jour des négociations en cours de l'accord cadre interprofessionnel (ACIP). La FNI considère que la création d'un avantage maternité pour toutes les professionnelles de santé conventionnées, "sur le modèle de ce qui a été mis en oeuvre pour le médecins", pourrait s'inscrire dans le futur ACIP, et devenir ainsi l'un des éléments constitutifs du socle conventionnel commun à toutes les professions. "Cette initiative vise à sécuriser la prise en charge du congé maternité à travers un cadre conventionnel lisible et pérenne", explique le syndicat.

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

9 réponses pour “Congé maternité : les soignantes libérales réclament les mêmes droits que les médecins”

  1. Anonyme dit :

    Je me rappel de paroles d anciens cadres, “c est votre carriere, ou votre famille” ..

  2. Anonyme dit :

    Selon que vous soyez puissant ou misérable….

  3. Anonyme dit :

    La seule chose que ce gouvernement a annoncé de faire et pour le coup ce sera fait, c est de détruire le système actuel des ide libérales afin d obliger les ide à rester travailler pour rien à l Hopital !!! Renseignez vous , voyez le projet annoncé par le premier ministre et commencez à pleurer !!! Ide = vaches à lait et rien d autre !!! Mais oui d accord avec vous : à rajouter sur la bible des choses inacceptables, injustes, scandaleuses que l on nous oblige à avaler!!! Restons chez nous!!!!!

  4. Anonyme dit :

    C’est bien de s’y intéresser enfin!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
224 rq / 1,731 sec