Dossier médical partagé : un déploiement d’ici 2 ans

| | mots clefs : , 4 réactions

Le dossier médical partagé (DMP) sera déployé dans les deux prochaines années, a annoncé la semaine dernière le directeur de la Caisse nationale d'assurance maladie, Nicolas Revel, à l'occasion du 70e anniversaire de la Sécurité sociale.

OrdinateurLe dossier Médical Partagé, accessible via internet, permettrait aux professionnels de santé qui prennent en charge un patient de partager les informations des santé utiles à la coordination des soins.

"Nous sommes sur le point d'être missionnés du dossier médical partagé" a déclaré Nicolas Revel lors d'une table ronde, précisant que l'Assurance Maladie se donnait "deux ans pour le déployer sur le territoire".

"Il est fait pour permettre aux professionnels de santé, en ville et à l'hôpital, de partager une information utile et facilement accessible. Il doit être aussi l'occasion pour nos assurés de disposer d'un retour d'information selon des moyens simples" a expliqué le directeur général de l'Assurance Maladie.

Accompagné d'une application smartphone, le DMP sera, d'après M.Revel "ultra-sécurisé" et permettrait aux assurés  - et aux professionnels de santé, ndlr - d'avoir des informations sur "leur santé, les médicaments qu'ils prennent, les professionnels qu'ils sont allés consulter, ce qui aujourd'hui n'est pas le cas" a t-il détaillé.

Rédaction ActuSoins (avec AFP)

 

CONVATEC

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

4 réponses pour “Dossier médical partagé : un déploiement d’ici 2 ans”

  1. ça a trainé pendant des années, et d’un coup en 2ans ?
    ça sent le gorafi !

  2. Jo Cancel dit :

    Il suffit d’écrire que ce sera “super/ultra” sécurisé pour que les hackers prouvent le contraire… Restons humbles et surtout gardons les pieds sur terre !

  3. eusebe dit :

    Un truc qui a englouti des millions d’euros, qui ne sert pas à grand chose, qui n’a pas convaincu grand monde et qu’on persiste à maintenir en vie, ça ne vous rappelle pas quelque chose ?

  4. Ophélie Ayla dit :

    Le seul point positif dans cette loi, c’est que les pirates pourront mettre sur le net les dossiers médicaux de nos chers politiques. Là ensuite on aura un moyen de pression lol. Et quand je pense que dans le serment d’Hippocrate il y a ce passage : “Admis(e) dans l’intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés. Reçu(e) à l’intérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les moeurs.” Ça prouve bien que le gouvernement quel qu’il soit en a strictement plus rien a faire de notre santé !

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
257 rq / 3,102 sec