Les infirmiers anesthésistes obtiennent le grade master

| | mots clefs : , 8 réactions

Les infirmiers anesthésistes attendent avec impatience un communiqué des ministère de la Santé et de l'Enseignement supérieur qui devrait être publié dans la journée. L'enjeu : un certain nombre de promesses faites lors de la réunion d'hier, journée de grève et de manifestation dont l'obtention du grade , effective dès la promotion de septembre.

Manifestation des IADE à Paris, le jeudi 5 juin 2014

Manifestation des à Paris, le jeudi 5 juin 2014

"Nous l'avons obtenu aux forceps. Nous avons bien fait de rester mobilisés", affirme Jean-Marc Serrat, président du SNIA.

Ce dernier est pourtant presque surpris : "quand nous sommes arrivés, les représentants des ministères ont dit que tout était presque bouclé. Probablement l'effet de notre mobilisation. Mais nous restons vigilants", ajoute-t-il.

Les infirmiers anesthésistes qui étaient plus de 500 dans la rue hier - dont 50 % d'étudiants - et un appel à la grève avait été lancé pour cette journée du 6 juin. Cette grève a certes eu un effet limité du fait d'un grand nombre de réquisitions.

La profession attend depuis 2010 le grade master. Le principal frein restait le non-conventionnement d'une partie des écoles d'IADE avec leurs universités de rattachement alors que les nouveaux programmes sont effectifs depuis 2012. "Nous avons mis en place les nouvelles formations et nous nous sommes pliés aux exigences des universités", rappelle Jean-Marc Serrat.

Quinze écoles sur vingt-huit n'étaient pas conventionnées en février, au moment du lancement du mouvement. "Elles ne sont plus que six et les ministères nous ont promis de faire pression pour trouver rapidement une issue", indique le président du SNIA.

Un décret pour septembre

"Le décret officialisant le grade master sera présenté en septembre au Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche. Si la parution est postérieure à l'obtention du diplôme en septembre, l'effet sera rétroactif, nous a-t-on promis", affirme Jean-Marc Serrat.

Cet effet rétroactif sera également appliqué pour les écoles qui n'auront pas signé de conventionnement à cette date.

Il restera alors aux infirmiers anesthésistes à négocier une revalorisation salariale, en rapport avec leur niveau bac + 5. Une autre bataille en perspective !

Cyrienne Clerc

Communiqué de presse ministériel paru le 6 juin 2014 :

A l’issue de la manifestation organisée par les infirmiers anesthésistes, les représentants des ministres Benoît Hamon, ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Marisol Touraine, ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Geneviève Fioraso, secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, ont reçu une délégation des organisations syndicales professionnelles et étudiantes.

Ces dernières ont été informées qu’à cette date, les deux tiers des établissements de formation avaient signé une convention avec une université. Le MENESR et le MASS ont rappelé que tout serait entrepris pour aboutir dans les meilleurs délais, et au plus tard le 15 juillet, à ce que l’ensemble des établissements aient signé ou engagé de manière significative le processus de signature d’une convention avec une université.

Le décret attribuant le grade de master au diplôme d’Etat d’infirmier anesthésiste sera soumis au Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (CNESER) de septembre 2014 pour publication. Le grade de master sera donc conféré à tous les détenteurs du diplôme d’Etat à partir de septembre 2014.

Le comité de suivi du nouveau programme de formation des infirmiers anesthésistes se réunira  en septembre pour poursuivre les travaux notamment sur  les conditions de reprise et de poursuite d’études.

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

8 réponses pour “Les infirmiers anesthésistes obtiennent le grade master”

  1. sancho dit :

    Bonjour

    – Il n’y aura pas pour le moment de Master IADE mais bien un DEIA reconnu au grade Master ou peut être niveau master (comme le niveau BAC).
    Pour comprendre l’arnaque des GRADES, il suffit de regarder le nombres d’heures de formation du DEI reconnu grade licence pour se rendre compte qu’aucune licence universitaire ne peut rivaliser… Le DEI équivaux quasiment, en nombre d’heure à un master universitaire…

    – Belle mobilisation et bravo !
    500 IADE dans la rue pour 9000 professionnels et 800 IDE pour 500 000 professionnels … Cherchons l’erreur.
    Est ce le léger corporatisme des IA ? Le syndicat professionnel ? …

    Cordialement

  2. il va falloir m expliquer comment on peu attribuer un Master Infirmier quand, depuis 2010, la licence infirmière (octroyée en guise de diplôme d Etat) est un simple grade sans aucune autre reconnaissance …

  3. Seulement les étudiants IADE, pas de reconnaissance pour les IADE déjà diplômés…

  4. Enfin! C’est pas trop tôt! Quelle honte d’avoir mis autant de temps! !!!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
247 rq / 5,761 sec