Grade master : les infirmières anesthésistes se fâchent

Les IADE se fâchent. La pétition "Master Iade en danger" a obtenu quelques 800 signatures. Alors que la prochaine promotion sortira des écoles dans quatre mois, la remise en cause du grade master pourrait, comme lors des manifestations de 2010 pousser les IADE dans la rue. 

Grade master : les infirmières anesthésistes se fâchent

Le mouvement de contestation des infirmiers anesthésistes en 2010 a été massivement suivi et médiatisé. ©Jiémel

" Les IADE prochainement diplômés ne bénéficieront pas du grade Master (...). Interrogés sur l’absence de publication du décret nécessaire, les tutelles se sont réfugiées derrière le non conventionnement de quelques écoles (pourtant agrées) auprès de leur université de rattachement", indiquent les collectifs IADE.

Ces derniers, soutenus par le SNIA (syndicat national des infirmiers anesthésistes), ont lancé une pétition, appelant "les ministères de « l'enseignement supérieur » et des « affaires sociales et de la Santé » à rectifier cette injustice dans les plus brefs délais". Le bruit court qu'une manifestation pourrait être organisée dans le courant du mois de mai.

Rappelons que suite aux manifestations et revendications de 2010, les IADE ont obtenu une prime anesthésiante et le grade master adossé au diplôme d’état d’infirmier anesthésiste.

Le conventionnement des écoles : la condition préalable

"Il nous est désormais opposé une condition préalable à la publication des textes : celle du conventionnement effectif de toutes les écoles d'IADE avec leurs universités locales", explique le SNIA.

En février,  seules 15 écoles sur les 28 sont conventionnées ou en processus de finalisation. "Les 13 autres connaîtraient de grandes difficultés dont la source, apparemment identifiée, serait une réticence des universités à signer les conventions sans avoir l'assurance d'une compensation du surcoût engagé (honoraires des universitaires intervenant dans la nouvelle formation)", explique le syndicat.

Ce dernier a exprimé lors d'un comité de suivi de la nouvelle formation d'infirmier anesthésiste diplôme d'état , qui s'est tenu en février dernier son opposition "à cette condition préalable", soulignant que "lors de l'attribution du grade Licence aux DEI (diplôme d'état infirmier), les textes avaient été publiés alors que très peu d'IFSI et d'universités étaient conventionnés".

Rédaction ActuSoins

Pour aller plus loin : la pétition

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

3 réponses pour “Grade master : les infirmières anesthésistes se fâchent”

  1. whisper33 dit :

    Franchement, on nous considère comment dans ce pays ? sérieusement?!
    A croire que l’on pioche nos DE dans des paquets de BONUX !!

  2. Motarde de DIJON dit :

    Mais que fait l’Ordre des Infirmiers si prompt à tenter de convaincre de son utilité?

  3. mclove dit :

    décidément tous ce qui concerne les infirmières spécialisées ou non défrise notre gouvernement , nous sommes trop gentilles et depuis trop longtemps ,;Marisol + borniche trop c’est trop descendons dans la rue déjà le 22 mai et que ce ne soit qu’un début

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
203 rq / 1,451 sec