séance de soins infirmiers

NGAP et administration d’une thérapeutique orale : un cabinet d’avocats met en garde les infirmières libérales sur le risque de mauvaise interprétation

3 septembre 2018 |

NGAP et administration d’une thérapeutique orale : un cabinet d’avocats met en garde les infirmières libérales sur le risque de mauvaise interprétation

Dans un papier publié sur son site, le cabinet d’avocat KOS-avocats met en garde : “La NGAP ne souffre pas d’approximations”, explique le cabinet, énonçant le cas d’une infirmière libérale redevable d’un indu au RSI en raison d’une mauvaise facturation des séances de soins pour l’administration et la surveillance d’une thérapeutique orale.  Le cas :  […]

206 rq / 1,701 sec