Espace Expert

Rechercher une question

Poser une question Répondez à une question

Conditions qualitatives de préparation d’un piluliers

5 réponses

Je travaille de nuit en gérontologie et l'une de mes nouvelles tâches consiste à préparer les piluliers du lendemain.

Je suis en réflexion sur les conditions à respecter pour faire un travail de qualité.

Exemple:
-Adéquation de la prescription et du pilulier du patient concerné.
-Mise des médicaments en quantité exacte avec des emballages permetant aux collègues de jour de trouver la DCI, la NDS, la peremption et le lot.
-Maintien dans la pharmacie des plaquettes de médicamants avec DCI,NDS et date de permeption jusqu'au bout de la plaquette.
Elimination des fractions de médicaments non emballés....

Merci de votre contribution

Signaler un abus Répondre à cette question

Réponse n°1

Réponse postée par : laureen@gmx.fr

Plus 5 Moins 0

Une bonne alternative consiste aussi à avoir une réserve de médicament par patient au lieu d'un stock général commun. Ainsi le traitement de chaque résident vient de SON stock, avec une seule boite, une seule date de péremption, un seul dosage. Cela limite fortement les erreurs.

Réponse n°2

Réponse postée par : jude4033

Plus 2 Moins 0

Bonsoir,
IDE en EHPAD, nous sommes en plein audit et travail de groupe sur le circuit du médicament.
Chez nous, pas d'externalisation de la préparation des piluliers et préparation des piluliers par une des IDES le matin.
En ce qui concerne les pistes de travail et d'amélioration:
- Les 1/2 cps doivent être sous blisters et les 1/2 non utilisés jetés.
S'il y a un 1/2 cp le matin et le soir, le premier sera sous blister et le second ds un sachet étiqueté.
Double vérification effectuée le soir pr les ttt du matin et juste avant l'administration pr ceux du midi et du soir.

Réponse n°3

Réponse postée par : sebastien92

Plus 0 Moins 0

Bonjour,
En EHPAD selon là ou tu travail (et surtout la générosité de l'employeur) il y a une solution géniale, extérioriser le processus de réalisation des piluliers vers une pharmacie qui propose se service. Tout arrive en pilulier blisterisé avec tes demis et quarts pré-découpés et emballés au propre dans un compartiment hermétique. Tu a dans ton pilulier un rappel de la prescription et des posologies.
Maintenant si ton service est un EHPAD et n'a pas l'envie ou le budget ce qui se fait c'est de coller un autocolant sur chaque blister (plaquette par plaquette) reprenant DCI et DLC... pour entrer dans la législation sur l'affichage.
Le problème en lieux de vie c'est ce coté flou de la législation sur "l'AS réalise les actes de la vie quotidienne" et donc donner des médicaments préalablement préparés par des IDE. Là tu ne peu pas / dois pas leurs demander de suivre une PM et donc de découper les médocs ! ils doivent donc être pré-coupés et déblisterisés.
Pour choisir une méthode plutôt qu'une autre il faut avoir tout les critères en tête :
- quel budget
- qui prépare
- qui administre
En service de soins ce qui est fait le plus souvent c'est une préparation par l'équipe de nuit qu'on dira grossière dans un gros pillulier et une administration par une IDE en face du patient avec vérification de la PM systématique et donc découpage des demis au moment de l'administration (et donc là méthode de l'auto collant sur les blisters individuels)
j'espère avoir été suffisamment clair sur l'idée que j'en ai :-)

Réponse n°4

Réponse postée par : sebastien92

Plus 0 Moins 0

j'oubliais une clinique qui a des petits blisters spécifiques et émétiques pour les demis.

Réponse n°5

Réponse postée par : Mathieu65

Plus 0 Moins 0

Oreus pilulier permet une identification des comprimés, une traçabilité, une sécurisation du traitement du patient!!

Pas encore membre ?

Vous devez être connecté pour répondre à cette question.

S'inscrire S'identifier

retour haut de page
143 rq / 2,522 sec