Espace Expert

Rechercher une question

Poser une question Répondez à une question

validation des traitement

1 réponse

bonjour, je travaille de nuit dans une clinique. Nous élaborons les pilluliers la nuit, ceux ci sont distribués par une pharmacie le matin à 8h (le pillulier est remis aux paitents pour la journée). Actuellement ce sont les IDE service qui valident les perscriptions selon leur plage horaire. Il a été demandé à ce que ce soit les IDE de nuit qui valident les traitement sur une amplitude de 24 h car celles ci récupérent le pilluliers vides ,au tour du soir, donc il est considéré par défaut que si le pillulier est vide c'est que le patient a ingéré tous ses médicaments don l'IDE de nuit doit validé le traitement.
je ne suis pas d'accord car lorsque je vais valider le traitement de 12 h je ne suis pas en poste (je suis tout simplement sous ma couette ayant fait la nuit). De plus, je me dis qu'une validation est jugée comme une signature d'acte et il m'est difficile de valider un acte (donc un traitement) non fait. Quel est le juridique a ce sujet?
merci pour vos réponses

Signaler un abus Répondre à cette question

Réponse n°1

Réponse postée par : laureen@gmx.fr

Plus 8 Moins 0

Bonjour,
je pense que tu dois effectivement refuser de valider cet acte. La personne qui distribue est responsable de cet acte. Même si c'est toi qui prépare les traitements, l'IDE qui les donne à le devoir de vérifier la prescription et de s'assurer qu'il n'y a pas d'erreur (oubli, erreur de dosage, ...). C'est elle qui doit également s'assurer de la bonne observance du traitement.
Il y a également des situations dans la journée qui peuvent devenir une contre-indication à la prise d'un traitement (par exemple, tu dois te poser la question de savoir si tu vas donner un traitement neuroleptique à un patient présentant une hyperthermie). Or, de nuit, tu n'es pas en mesure de savoir si l'IDE de jour a bien pris en compte ce genre de risques.Autre cas de figure : imagine que l'infirmière qui distribue les médicaments échangent les traitements entre deux patients...
Donc, surtout ne valide pas des actes que tu n'as pas pu faire toi-même, c'est ton diplôme et ta responsabilité en cas de problème que tu mets en jeu!

Pas encore membre ?

Vous devez être connecté pour répondre à cette question.

S'inscrire S'identifier

retour haut de page
699 rq / 1,367 sec