Espace Expert

Rechercher une question

Poser une question Répondez à une question

Traiter du lien entre le somatique et le psychisme en soins infirmier…

3 réponses

Quelles ouvrages ou travaux me proposez de lire pour répondre a la question suivante : en quoi un soins peut t'il avoir un effet sur le psychique (en pédopsychiatrie)? merci a tous

Signaler un abus Répondre à cette question

Réponse n°1

Réponse postée par : pierre

Plus 1 Moins 0

Bonjour YF comme prévue je repose ma question en éclaircissant celle-ci..."En quoi le soins technique somatique imputé au rôle propre infirmier peu t’il devenir un soins a retentissement psychique?"
Depuis il y a eut un peu de débroussaillage sur la question! Merci pour l'ouvrage qui me parait être un incontournable dans le domaine!

Merci cordialement Pierre

Réponse n°2

Réponse postée par : yann frat

Plus 1 Moins 1

Ben déjà tu peux lire winicot avec le holding, handling et object presenting ou comment un soin quotidien sert à structurer le psychisme de l'enfant. Et pour le reste, franchement, tu poses une des questions les plus essentielles des soins et en gros tu en a pour 5 ans d'études à y répondre (et encore...)

Alors dis autrement, je pense qu'il faut que tu précises plus ta question.

Coridalement

yf

Réponse n°3

Réponse postée par : yann frat

Plus 0 Moins 1

En fait plus j'y réfléchi plus je me dis que tu prends vraiment le problème à l'envers...
Je ne suis pas cadre ni rien du tout mais je te livre mon sentiment : à mon avis la seule question est : "comment chez l'enfant malade, intégrer les soins infirmier, dans le développement psychique de l'enfant".

En clair tu fais d'abord un bon topo sur le développement psychique de l'enfant (stade du miroir; position anaclytique, phase anale pré post œdipe etc...) et à chaque stade tu regardes comment intégrer tes soins dans ce développement, comment ne pas le ralentir ou comment compenser les problèmes qu'ils créent.

En clair , il me semble plus logique de se demander comment accompagner un plâtre aux deux membres inférieur chez un enfant dans l'apprentissage de la marche plutôt que de se demander comment les soins infirmier vont l'aider à l’apprentissage de la marche...

C'est ce que d'ailleurs j'ai fait pour mon mémoire de puer (il y a fort longtemps), j'avais réfléchi sur le coucher de l'enfant de 3 ans hospitalisé (parce que période début de l'oedipe, période des pourquoi etc...).

Enfin tu vois ce que tu veux faire hein, je ne te donne que mon avis.

Cordialement

yf

Pas encore membre ?

Vous devez être connecté pour répondre à cette question.

S'inscrire S'identifier

retour haut de page
1094 rq / 3,569 sec