Espace Expert

Rechercher une question

Poser une question Répondez à une question

Reflux veineux sur les perfusions ?

5 réponses

Est-ce qu'on fait toujours un reflux veineux pour s'assurer qu'on est bien dans la veine ?

Les avis sont partagés dans mon stage, pas mal d'IDE me disent que ça ne sert à pas grand chose.

Comment fait-on quand on a une pompe à perfusion ?

Est-ce qu'on fait aussi un reflux sur les KTC ?

Merci !

Signaler un abus Répondre à cette question

Réponse n°1

Réponse postée par : will

Plus 24 Moins 0

Le refux veineux est à faire en dernier recours.

Et generalement, si tu as verifié le débit, l'absence de signes locaux d’infection (inflammation, veinite, douleur, écoulement), l'absence de signes cliniques évocateurs (fièvre,frissons),l'Absence de douleur, d’oedème, de rougeur et d’induration, alors le relux sera (de toute façon) inutile.

Si présence d'un de ces signes, alors ablation de la vvp.

Pas de reflux sur un KTC, il aura été vérifié lors de la pose par le médecin.

Voilà

Réponse n°2

Réponse postée par : Christian

Plus 22 Moins 1

Je dis souvent à mes élèves que le reflux est un mauvais élément d'appréciation de la bonne mise en place d'un cathéter. Je m'explique :
- Imagine qu'à la pose, le trocart du cath ait traversé la veine. Il y a donc formation d'un hématome. La mise en position de reflux de la perf va ponctionner cet hématome et tu vas avoir du sang dans la tubulure, te donnant un faux positif. Tu vas donc mettre en route la perfusion et 1/4 d'heure après, t'es bon pour un pansement alcoolisé !
- A contrario, on est dans la veine nickel ! Mais la veine est de petit calibre, avec des parois donc proches de la lumière du cath. L'aspiration, faible certes mais réelle, mise en œuvre au niveau du cathéter, va plaquer celui-ci contre la paroi de la veine, qui va l'obturer et empêcher le retour sanguin. Si l'on se fie à l'absence de reflux, on retire le cathéter... mauvaise pioche ! Faux négatif !
Comme dit précédemment, les trois seuls signes à prendre en compte, ce sont :
- la douleur ressentie par le malade lorsque tu essaies de faire passer la perf en haut débit
- le gonflement au niveau du cathéter, qui intervient en cas de problème dès le début du passage du liquide de perfusion.
- l'impossibilité d'obtenir un débit élevé lorsque tu déclampes ta tubulure à fond, ce qui signe un passage en sous-cutané.
Comme dit par d'autres collègues ici, un de ces trois signes impose le retrait du cathéter et une nouvelle pose.
Un conseil, après deux échecs, passe la main ou reviens plus tard, reposé et disponible!

Réponse n°3

Réponse postée par : Franck_2013

Plus 9 Moins 1

Une perfusion en débit libre qui coule parfaitement bien, sans douleur, et sans gonflement, franchement...

Je me sers du reflux en cas de doute, mais justement, dans le cas d'une perf un peu moyenne, il n'y aura pas souvent de reflux !

Le reflux lors de la pose d'un KTC se fait par le médecin à la pose. C'est inutile ensuite.

Réponse n°4

Réponse postée par : melanieinfirmiere

Plus 4 Moins 10

En théorie il faut toujours vérifier ton reflux (VVP ou VVC)
Si ta perf est dans une pompe, soit tu le verifie à la seringue, sois tu met ta pompe en pause, tu défais ta tubulure le temps de faire ton reflux.

En pratique, on le fait assez rarement c'est vrai.
Si ta perf passe comme il faut sans douleur ni rougeur ni gonflement, c'est que tu es dans une veine à priori !

De même, il est demandé de changer ta VVP toutes les 72h mais chez les personnes qui ont un capital veineux déplorable et chez qui la perf fonctionne bien, on ne s'amuse pas à essayer de la repiquer...reflux sanguin ou pas !

Etant donné que tu es étudiant(e?), il est préférable de vérifier ton reflux...surtout en cas d'évaluation !

Bon stage !!!

Réponse n°5

Réponse postée par : manumat

Plus 1 Moins 7

Surtout que si vous faîtes beaucoup de reflux le risque infectieux est majoré

Pas encore membre ?

Vous devez être connecté pour répondre à cette question.

S'inscrire S'identifier

retour haut de page
150 rq / 1,251 sec