Espace Expert

Rechercher une question

Poser une question Répondez à une question

Questions MFE

5 réponses

Voici un petit questionnaire pour mon MFE que ceux qui souhaite y répondre le face merci d'avance :

1/Peut on faire la séparation entre les physiologique et les soins psychologique ?
2/Qu'est ce que l'on appelle un a visée psychique ?
3/Quelle peut être l'application d'un pansement ou un soins a visée psychique dans la pratique infirmière au quotidien ?
4/Peu t’ont établir un protocole de pansement psychiques ?

Signaler un abus Répondre à cette question

Réponse n°1

Réponse postée par : yann frat

Plus 3 Moins 0

1/Peut on faire la séparation entre les soins physiologique et les soins psychologique ?
Oui autant qu'on peut séparer un patient de son identité.

2/Qu’est ce que l’on appelle un soins a visée psychique ?
Pour faire vite on va dire un soin sans support somatique, dans le but de changer un comportement ou d'apaiser une souffrance.

3/Quelle peut être l’application d’un pansement psychiques ou un soins a visée psychique dans la pratique infirmière au quotidien ?

Là je sèche, ou plutôt je manque de ,temps je manque de temps pour te faire une réponse claire sur cette question théorique fondamentale. Pour faire encore plus vite je pense qu'aucun soin n'a pas de retentissement psychique. Ne serais ce que par la réassurance ou le soutient par exemple.

4/Peu t’ont établir un protocole de pansement psychiques ?
Je pense qu'on peut protocoliser l’attitude du soignant (écoute active ou flottante, prise de parole ou pas...) et/ou le cadre du soin (fréquence et organisation matérielle). Le reste du soin, je pense, relève du soignant lui même et est donc difficilement protcolisable. Dans les soins psy on travaille d'abord avec ce qu'on est.

Réponse n°2

Réponse postée par : pierre

Plus 1 Moins 0

"peu t'ont panser l'esprit comme l'on panse le corps?"

Réponse n°3

Réponse postée par : laureen@gmx.fr

Plus 1 Moins 0

Bonjour
je ne sais pas si ma réponse peut encore t'aider, mais une des applications que je voie dans le terme "pansement psychique" serait peut-être l'enveloppement humide ou packing. C'est un soin qui a pour but d'agir sur le corps pour apaiser l'esprit...

Réponse n°4

Réponse postée par : aurane10

Plus 0 Moins 0

1/Peut on faire la séparation entre les soins physiologique et les soins psychologique ?
Le corps est difficilement détachable de l'esprit, donc un soin effectué induit forcément une réaction sur le psyché.
Donc un soin physique s'entoure inconsciemment d'influence psychologique sur la personne.
2/Un soin à visé psychique commence par une observation et une analyse de la personne dans sa globalité un entretien d'accueil, ensuite une réponse chimique ou pas se met en place en lien avec une perturbation ou un diagnostic en lien/La relation est primordiale entre soignant/soigné elle est vecteur de l'adhésion ou pas de la personne dans la prise en charge psychique.
3/Les médiateurs peuvent panser la souffrance psychique elle est variable en fonction de la personne soignée.
4/ Des structures d'accueil Psy peuvent élaborer un protocole précis de prise en charge en fonction de la population accueillie/ mais aussi en fonction des différents collaborateurs de soins (psy/psychologue/médecin/assistante sociale/etc) Des réunions pluridisciplinaire peuvent remettre à jour les différents protocoles se réferent bien sur aux bases Nationales voir Mondiales. (HAS/ARS etc) mais aussi en tenant compte des différentes classifications (DSMIV par exemple)
voili voilà en esperant t'avoir aidé.

Réponse n°5

Réponse postée par : layena

Plus 0 Moins 0

Vous auriez des noms d'auteur sur cette théorie ? Je fais mon mémoire sur la présence des parents lors des soins invasifs douloureux et je voudrais montrer qu'un soin invasif sur le plan physique l'est aussi sur le plan psychique

Pas encore membre ?

Vous devez être connecté pour répondre à cette question.

S'inscrire S'identifier

retour haut de page
698 rq / 1,473 sec