Espace Expert

Rechercher une question

Poser une question Répondez à une question

Poser une perfusion en stérile ?

7 réponses

Bonjour,

dans mon service en stage, les infirmières posent leurs voies veineuses avec des stériles.

Elles font ça depuis toujours et me soutiennent que c'est la seule façon de poser une perf...

Je ne sais plus trop quoi penser...

Signaler un abus Répondre à cette question

Réponse n°1

Réponse postée par : Christian

Plus 25 Moins 1

Cela fait 30 ans que je pratique notre beau métier et j'ai vu passer presque autant de protocoles que d'années, dans tous les domaines, qui ne faisaient que se contredire les uns les autres. Bref on brûle ce que l'on a encensé ! J'en ai vu passer, des stupidités !! J'en ai retenu d'autres qui me paraissaient logiques et je continue de les appliquer même s'ils ne font plus recette, car ils reviendront un jour ou l'autre... Je m'en suis créé tout seul aussi, des qui me paraissaient logiques, appropriés et efficaces, considérant que mon expérience perso était tout aussi valable que celle de ceux qui établissent les protocoles. Tout ça pour dire que ce qui me parait le plus sensé, c'est ce que disent Elsewhere (joli pseudo !), Yann ou sebastien92, il faut RESTER LOGIQUE, réfléchir, connaître son soin, le comprendre et toujours chercher à l'améliorer et surtout ne JAMAIS dire : " je fais comme ça parce que j'ai toujours fait comme ça, j'ai toujours vu faire comme ça, et c'est comme ça qu'on m'a appris à faire"..

Réponse n°2

Réponse postée par : yann frat

Plus 17 Moins 0

Bonjour à tous

Tout d'abord je trouve que la dénomination "en stérile" est un peu abusive. Soyons clairs les soins infirmiers stériles ça n'existe pas... tant que vous n'êtes pas au bloc entièrement habillée ou sous flux laminaire...
Nous faisons donc des soins "le plus propre possible" pour éviter une contamination. Plus le risque de contamination est grand, plus on doit prendre de précautions, logique... Mais même les compresses stériles cessent de l'être à la seconde ou tu ouvres le paquet... Sauf si tu fais ton soin dans un autoclave bien sûr (mais c'est assez rare...;)))

Pour une perf le risque majeur est la contamination soit pas la flore endogène du patient soit par la notre, contamination qui pourrait avoir un accès au sang puisque nous brisons avec la perf la barrière cutanée...

Tout ceci étant posé, la simple détersion à l'alcool n'est donc pas acceptable officiellement pour une perf puisque c'est un bactériostatique et non bacteriolytique.

Logiquement et dans un monde idéal on devrait donc systématiquement faire une dépilation plus les 5 temps de l’asepsie. Mais cela pose certains problèmes:
- La dépilation c’est bien mais ça abime parfois la peau juste avant qu'on pique... Et qui plus est si la veine claque (ça arrive même aux meilleurs) tu es obligé de tout recommencer transformant ton patient en damier s'il est poilu... C'est pas très grave mais bon le patient fait un peu la gueule en général ;)

Autre problème plus embêtant la bétadine jaune...est jaune... En clair quand tu auras tout badigeonné le bras de ton patient... ben tu ne vois plus rien... Et comme ils est "propre" tu ne peux plus non plus le toucher pour chercher la veine (sinon tu peux tout recommencer)... Donc à moins d’être le maitre yoda de la perf qui est capable de piquer sans rien voir et sans rien sentir... Ben il faut faire quelque chose...
Dans ce cas, alors, les gants stériles sont effectivement la seule solution pour pouvoir toucher ton patient quand il est prêt.

Maintenant il faut aussi évaluer le soin... En clair si tu es en smur et que tu as un ado sur la route qui vient de se planter a qui il faut faire des macromolécules en urgence je te conseille de prendre un trocart vert et de piquer la première grosse veine qui passe... quitte à reposer la perf plus tard plus au calme...
Si tu es dans la chambre stérile d'un patient en aplasie... Se contenter d'un petit coup d'alcool est une faute grave.

L’intérêt des soins pour moi c'est aussi ça, savoir adapter sa démarche intellectuelle au cas réel devant soi... Tout en sachant aussi, par expérience, que quelle que soit la solution que tu choisis elle sera TOUJOURS contestable (soit au nom de l'hygiène, soit au nom de l’économie, soit au nom des habitudes se service, soit au nom du dernier protocole sorti...) alors la seule bouée de sauvetage c'est d'être très au clair avec soi même et de ne jamais rien faire sans réfléchir...

Bon continuation...

Réponse n°3

Réponse postée par : sebastien92

Plus 5 Moins 0

Oui en fait tu dois simplement te conformer au protocole du service tant qu'il n'est pas non plus fantaisiste. Tu peut y aller dans le stérile plus t'es propre mieux c'est pour ce genre de choses (juste un peu coûteux). En fait étant intérimaire je vois tout et son contraire. Par-ci on pique à l'alcool, par là on ne pique surtout pas à l'alcool mais avec le protocole béta (3 temps ou 4 selon si tu compte le séchage comme un temps...), a la béta alcoolique, a la chlorexedine......... En fait tant que tu fais un soins aseptique que tu te lave bien les mains avant que tu utilise des gants propres et que tu a fais une désertion de la peau tu peut te considérer comme bon. Après c'est question de pratiques et de lubies.

Réponse n°4

Réponse postée par : Elsewhere

Plus 4 Moins 0

Dans mon IFSI, j'ai appris à piquer en stérile, avec une détersion béta 3T ou Biseptine® 3T (personne n'en parle, gros avantage : pas de coloration de la peau).
Je suis diplômée depuis bientôt 3 ans et je me suis récemment rendue compte que les protocoles avaient changé après mon départ, plus de gant stérile (nouveau protocole enfin identique à celui d'un IFSI situé à 15km de chez moi, on se croisait en stage et on n'avait pas du tout les mêmes protocoles !!!).
Mais finalement ils ont décidé de changer encore une fois d'avis il y a 6 mois, on remet les gants stériles ...
Tout cela pour dire que le protocole n'a pas valeur de règle universelle et immuable, ça change souvent et on ne comprend pas toujours pourquoi.

Je suis d'avis à suivre les conseils de Yann, il faut rester logique, comprendre ton soin et savoir pourquoi tu le pratiques de telle ou telle manière, dans quelles conditions.
Par contre, je ne pense pas que les gants stériles soient vraiment indispensables (en dehors d'un soin chez un patient immuno-déprimé, cela va sans dire), si ton champ de détersion est suffisamment important, je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas toucher la zone avec des gants propres non stériles, dans la mesure où tu repères ta veine et la maintien en touchant 2 ou 3 cm plus bas que ton point de ponction (si les petites bactéries ont le temps de courir jusqu'au point de ponction et de s'introduire dans la plaie avant que le cath ne soit posé, il en sera de même avec des gants stériles qui, comme dit, ne sont jamais stériles mais juste plus propres que des gants tirés d'une grosse boîte) ... vous me direz si j'ai tort ...

Réponse n°5

Réponse postée par : BARBAR10

Plus 4 Moins 1

Le port de gants est recommandé en prévention des AES comme pour tout autre soins à risque de piqure. En revanche, il n'y a aucun intérêt à ce qu'ils soient stériles: une hygiène des mains par friction hydroalcoolique est recommandée juste avant l'insertion du cathéter.
Pour ce qui est de la préparation cutanée: les 5 temps sont maintenant consensuels (nettoyage avec solution moussante [même gamme que l'antiseptique], rinçage à l'eau stérile, séchage, antisepsie et respect du temps de séchage spontané)
Je trouve intéressant que les élèves fassent évoluer les pratiques sur leur terrain de stage en remettant en cause les divers protocoles (diplomatiquement, bien sur!!)
Bonne continuation...

Réponse n°6

Réponse postée par : carole_2013

Plus 2 Moins 0

bonjour, il y a effectivement de nombreux établissement qui fonctionnent de cette maniere, avec un cycle betadiné en 4 temps. Il faut se réferer au protocole du service (et solliciter sa remise a jour de temps en temps). Mais ce n'est pas la seule maniere de fonctionner l'HAS edite regulierement des conseils en pratique de soins, a consulter a l'occasion

Réponse n°7

Réponse postée par : BARBAR10

Plus 1 Moins 0

Voici le lien pour connaitre toutes les reco de bonnes pratiques sur les CVP.
http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/sfhh/2007_abord_vasculaire_SFHH.pdf

Pas encore membre ?

Vous devez être connecté pour répondre à cette question.

S'inscrire S'identifier

retour haut de page
1030 rq / 3,549 sec