Espace Expert

Rechercher une question

Poser une question Répondez à une question

Ordre infirmier et faute professionnelle ?

5 réponses

Bonjour

Je ne suis pas inscrite a l'ordre infirmier, ma cadre sup nous a dit ce jour que nous pourrions être condamné en cas d'erreur de soins parce qu'on a pas le droit d'exercer ?

Faut il céder face a cette menace ?

Signaler un abus Répondre à cette question

Réponse n°1

Réponse postée par : jema5962

Plus 23 Moins 11

Bonjour,

c'est faux.Ta cadre sup est certainement pro-ordre ou se fait l'écho de la direction de l'établissement qui comme beaucoup d'autres en ce moment a dû recevoir un courrier de l'ONI la menaçant de poursuite pour complicité d'exercice illégal de la profession d'infirmière.Comme l'ONI a jusqu'à la fin du mois pour prouver à la BRED (la banque qui lui prête de l'argent) qu'elle a suffisamment d'inscrits à l'ordre pour pouvoir financièrement fonctionner et surtout rembourser sa dette qui s'élève actuellement à une dizaine de millions d'euros, il essaie par tous les moyens et surtout par la menace de forcer les IDE à s'inscrire.Pour l'instant il n'y a aucun problème si tu est inscrite au répertoire ADELI.
Pour répondre à ta question concernant la faute professionnelle car c'est bien de cela qu'il s'agit, sache qu'avec ou sans ordre tu es susceptible de passer devant un tribunal et être éventuellement condamnée si il y a une plainte. Par contre si l'ONI existe encore sache qu'il pourra te faire passer devant sa propre commission disciplinaire et te suspendre de tes fonctions.
Surtout ne te laisse pas impressionner. Si tu t'inscris à l'ordre en te disant qu'après tout, 30 euros c'est pas cher, rien n'empêche l'ONI l'année prochaine de mettre la cotisation à 150 voire 200 euros pour pouvoir éponger ses dettes et assurer le train de vie inacceptable que s'est octroyée la direction de l'ONI.
Pour ce qui est du droit d'exercer si l'on n'est pas inscrit à l'ordre sache qu'on est 400000 dans ce cas et pour l'instant l'Etat ne réagit pas beaucoup. Le seul qui menace les IDE et les établissements de santé c'est l'ONI parce qu'il est aux abois.

Cordialement.

Réponse n°2

Réponse postée par : Jeronimo

Plus 9 Moins 0

Dans une procédure pénale, par exemple suite à une plainte relative à un accident médical pour lequel un professionnel est suspecté, le Procureur de la République peut décider de poursuivre pour exercice illégal de la profession si l'une des conditions de cet exercice n'est pas remplie. Ce n'est pas systématique et le Procureur peut très bien ignorer ce fait. Mais il peut aussi poursuivre s'il en a connaissance. Dans ce cas le professionnel en cause sera poursuivi pour homicide ou coups et blessures ou mise en danger d'autrui mais aussi pour exercice illégal de la profession.

Réponse n°3

Réponse postée par : will

Plus 10 Moins 4

Bonjour,
A ce jour, les IDE qui ont été(e)s convoqué(e)s n'ont pas été()s inquiété(e)s.
La justice sait bien que si elle commence à utiliser la méthode répressive c'est le système de santé qui risque de partir en morceaux...(80% des IDE en prison?)
Les textes de loi étant fait pour être interprétés, il est bon de rappeler que c'est à l'employeur de fournir tout outil et moyen pour travailler; l'inscription à l'ordre n'en fait elle pas partie?...

Pour ce qui est de la responsabilité personnelle lors d'une erreur, c'est un autre problème

Réponse n°4

Réponse postée par : Kamal1976

Plus 0 Moins 0

Bonjour
Dans le Ch dans lequel j'exerce, on nous demande de justifier notre adhésion à l'ordre ide.
Or les syndicats nous demandent de en pas céder car ils tentent, depuis la création de l'ordre, de négocier une prise en charge ( ils demandent 50% de Pec) par le Ch.;
On attend ..

Pour la cadre de notre service, elle nous demande d'attendre également la décision qui sera prise entre la direction et les syndicats

Pour la cadre supp .. elle n'en parle pas ..

Voili voilou ce qu'il en est dans mon Ch

Réponse n°5

Réponse postée par : la fouaise

Plus 3 Moins 16

Bonjour,
je tiens à avertir tous les lecteurs du post de jema5962 que le prosélystisme de quelques collègues anti-ordre parasite tous les forums traitant de ce sujet,c'est épuisant de les retrouver partout pour essayer de faire croire que tous les IDE sont anti-ordre,ils sont bien sûr tous anonymes et jouent l'intox
Je ne comprends pas comment on peut défendre une préférence à être jugé par des tribunaux ordinaires et/ou par des médecins en cas de faute professionnelle plutôt que d'être jugée par nos pairs .
de toute façon la fin de la partie est sifflée,l'ONI ne s'en remettra pas cette fois-ci mais ce n'est que partie remis;
la profession doit faire preuve de maturité pour devenir totalement autonome,mais avec cette secte de collègues manipulés qui ramènent tout à Pétain,on n'est pas au bout!!!!!

Pas encore membre ?

Vous devez être connecté pour répondre à cette question.

S'inscrire S'identifier

retour haut de page
144 rq / 1,319 sec