Espace Expert

Rechercher une question

Poser une question Répondez à une question

Erreure médicamenteuse

1 réponse

Bonsoir,

Je suis infirmière dans un service spécialisé . Au regard de la particularité des patients, les prescriptions sont ultra sécurisés, détaillé (dose/Pds/Kg Nmbre de jours de traitement, moment,...) et réalisés quotidiennement.

Donc on a récemment reçu un patient de qui nous vient d'un autre établissement. Pour ce patient, le médecin de Garde me délivre la prescription sur laquelle figure un vaccin à injecter le jrs même. (Vaccin qui figure sur une prescription individuelle mais qui relève d'une protocole collectif. En effet, ce vaccin devait être administré à 4 Patients différents ce jours). Après avoir fait le point avec le Dr sur les modalités d'administration du Vaccin, ce dernier me confirme l'autorisation de faire le Vaccin.

Après avoir réalisé le vaccin, et réalisé la traçabilité sur le plan de soins, j'ouvre le carnet de santé du patient et réalise que ce vaccin a été réalisé, il y a 10 jours et par conséquent ne devait être réalisé que dans un mois. Le Dr a été informé, une surveillance du patient a été mis en place et des mesures ont étés prise. On ne relève pas de conséquence sur l'état de Santé du patient.

Je précise que la prescription a été rédigé par le médecin du jours et que l'incident se passe sous la garde du médecin de nuit.

Cependant je me pose la question en terme de responsabilité. Dans cette situation la responsabilité de qui, qui est engagé? et à quel niveau?

Signaler un abus Répondre à cette question

Réponse n°1

Réponse postée par : Jordiihan

Plus 0 Moins 0

Bonjour laulaub,
Il me semble que l'IDE ne peut pratiquer que la vaccination anti-grippal, le reste étant du ressort médical.

Voir ci dessous :

Cet article a encore été renforcé par le Décret n°2008-877 du 29 août 2008 - art. 1 qui crée l’article R4311-5-1 :
L'infirmier ou l'infirmière est habilité à pratiquer l'injection du vaccin antigrippal, à l'exception de la première injection, dans les conditions définies à l'article R. 4311-3 et conformément au résumé des caractéristiques du produit annexé à l'autorisation de mise sur le marché du vaccin injecté, sur certaines personnes dont les conditions d'âge et les pathologies dont elles peuvent souffrir sont précisées par arrêté du ministre chargé de la santé.

Pas encore membre ?

Vous devez être connecté pour répondre à cette question.

S'inscrire S'identifier

retour haut de page
139 rq / 1,558 sec