Espace Expert – Responsabilité

La pharmacie effectue la mise en pilulier avec le système Oreus. Les prescriptions doivent donc être informatisées. La retranscription des prescriptions est interdite par l'IDE. Comment faire lorsque les médecins n'effectuent pas eux-mêmes les prescriptions à l'aide du logiciel mis à leur disposition par l'établissement ? Les instances acceptent-elles que les IDE soient obligés de travailler dans l'illégalité si les médecins ne coopèrent pas pour ce qui est e leur ressort ?

Signaler un abus

J'étais cadre de santé dans la fonction publique hospitalière ; actuellement en disponibilité pour convenances personnelles ; dans quel secteur puis je exercer mes fonctions d'IDE sans être rétrogradée (FPH) ? puis je être infirmière remplaçante en libérale ou travailler en privé ?

Signaler un abus

Bonjour,

Je suis étudiant infirmier en 3ème année et d'ici 15 jours si tout se passe bien je serais diplomé Dans le civil, je suis sapeur pompier volontaire (SPV). La question que je me pose alors est la suivante : Une fois le DE obtenu que faire face à une urgence vitale dans ma fonction de pompier en connaissant l'article R4311-14 du code de la santé publique ?

Je pose cette question car dans mon département, le SDIS (service départementale d'incendie et de secours) a pris le parti de ne recruter les infirmiers qu'après 2 ans d'expérience professionnelle. Qu'en est il pour ceux qui étaient déjà SPV ?

Signaler un abus

qu'elles sont les missions principales de l'ide en bloc endoscopie?
Est il de leur responsabilité d'effectuer les consultations avec les médecins?

Signaler un abus

Bonjour à tous, dans le nouveau ssr où je travaille, la prise de tension (avec un tensiomètre électronique) est confiée aux as. Je voudrais m'assurer que cela fait partie de ses compétences. Merci d'avance pour votre réponse.

Signaler un abus

Bonjour, au secours!
Je suis infirmière en EHPAD. Une de mes collègues IDE a admis avoir giflé une résidente.
Côté hiérarchie : la directrice est en arrêt maladie longue durée et c'est sa secrétaire qui fait tout son possible pour la remplacer, il n'y a ni cadre ni infirmière coordinatrice.
La résidente est atteinte de démence et n'a plus les moyens physiques et cognitifs de se défendre. Sa famille ne vient presque plus la voir.
Une réunion en équipe est prévue avec un psychologue externe à l'établissement afin de permettre à tout le monde de s'exprimer.
En revanche, aucune sanction ne sera mise en place vis-à-vis de l'infirmière, il y a simplement un mot dans son dossier (propre à l'établissement).
La famille et le médecin traitant de la résidente ne seront pas prévenus, et rien n'est mis en place pour la personne âgée.
Le médecin coordonnateur a organisé une réunion avec les infirmiers car un malaise général s'est installé. Il a exprimé la nécessité d'une sanction, de montrer que l'institution est cadrante et ne tolère pas ce genre de geste ; le problème c'est qu'il n'est pas décisionnaire et n'a pas le pouvoir de sanctionner.
Ma collègue s'est mise en arrêt en attendant que çà se tasse.
Je me sens très mal car je me sens complice de cet acte puisque rien n'est fait. Cette infirmière crie sur les résidents, les brutalise dans ces gestes et dans ces paroles. Elle a fait pleurer plusieurs AS et s'est disputée violemment avec un autre IDE. Tout le monde la craint, la hiérarchie est au courant mais ne bouge pas.
je voudrais votre avis et vos témoignages, car je ne sais pas ce que je dois faire. Ce n'est pas mon rôle de la dénoncer, les conditions de travail sont difficiles et il peut arriver à n'importe quel soignant de craquer. Je trouve normal de soutenir ma collègue IDE car la solidarité est essentielle dans notre métier et qu'elle est aussi victime de nos conditions de travail, c'est même moi qui ait suggéré l'intervention du psychologue à mes supérieurs. Mais je ne peux pas accepter que le geste soit ignoré. Si c'était un membre de notre famille, comment réagirions-nous?
Merci de vos réponses.

Signaler un abus

Bonjour à tous.
J'aimerais savoir dans quels cas faut il demander au patient son consentement en matière de recherche sérologique et quels sont les procédures à suivre? Qui doit informer le patient? Si vous avez l'article de loi cela pourrait m'aider. Merci

Signaler un abus

Je travaille actuellement en pédiatrie, une question s'est posée à moi aujourd'hui concernant la vaccination des enfants hospitalisés. Une collègue qui est dans le service depuis des années m'a dit ne jamais avoir vacciné les enfants que c'était toujours le pédiatre qui le faisait.
Etant chez les adultes avant, c'est nous, IDE qui faisions les vaccinations des patients, je ne me suis donc pas posée la question quand le cas s'est présenté en pédiatrie cette semaine...
Mais maintenant je doute, quelqu'un pourrait-il m'éclairer. Est ce de notre ressort de vacciner les enfants ou de celui du pédiatre....ou des deux (acte IDE sur prescription médiacale) ?

Signaler un abus

Bonjour a tous.

Afin de m'identifier, j'utilise un tampon "nom, prenom / infirmier" et je signe par dessus.

Hier, ma hierarchie me dit qu'il va falloir que j'arrete et que j'ecrive tout a la main car
C'est illegal. D'apres eux, ce n'est autorisé qu'aux médecins.

Je ne trouve aucune référence et ne comprend pas bien cette logique. Pouvez vous m'orienter ? Avez vous déjà été confrontés à cela ?

Merci

Signaler un abus

Peut-on étiquement remplacer par du sucre le contenu d'une gelule de Skénan chez une personne agée en institution a la demande du médecin traitant? personnellement j' ai refusé.

Signaler un abus
184 rq / 3,002 sec