Espace Expert – shurikenette

Profil de shurikenette

Fonction : Infirmier Infirmière en soins généraux

Expérience – Compétences : 4 ans et demi en chirurgie viscerale,Site perso infirmier tenu depuis 9 ans : www.santeprendrelatete.com

Sa contribution à ActuSoins Experts

Nombre de questions posées : 0

Nombre de réponses données : 3

Aucune question pour le moment

Réponse postée par : shurikenette

Plus 11 Moins 7

Bonjour,
Pour moi l’intérêt réside également dans le relais per-os post-op, où l'on peut sur le principe du "tout ce qui est injectable est buvable", utiliser l'ampoule d'acupan sous cette forme là puisqu'il n’existe aucune autre galénique.

Réponse postée par : shurikenette

Plus 2 Moins 24

Hum....je ne suis IDE en psy mais là je crois qu'il a tout faux.... Effectivement le produit est douloureux mais de là à faire sa petite popotte au bain marie...on peut le chauffer entre les mains à la rigueur. Il faut aller jeter un coup d'oeil au Vidal. Et pour l'injection et bien il y a 2 fesses donc pourquoi ne pas les utiliser.
Pour rappel, l'IM se fait dans le quart superieur externe de la fesse et il faut effectuer un retour du piston pour éviter d'etre dans une veine. Pour injecter ces neuroleptiques huileux et bien il faut être patient.

Réponse postée par : shurikenette

Plus 5 Moins 1

Est ce que les impératifs économiques et le coté entreprenariale de l'IDEL peuvent entrer en conflits avec la qualité des soins ?

Je le comprends plutot comme ça ? je me trompe ?

245 rq / 3,348 sec