Espace Expert – mandragore

Profil de mandragore

Fonction : Infirmier Infirmière anesthésiste

Expérience – Compétences : anesthésie

Sa contribution à ActuSoins Experts

Nombre de questions posées : 0

Nombre de réponses données : 24

Aucune question pour le moment

Réponse postée par : mandragore

Plus 0 Moins 0

Tout dépend de votre contrat de travail et de votre statut. Mais si vous êtes IDE? il n'y a rien qui vous empêche de travailler en SSPI.

Réponse postée par : mandragore

Plus 3 Moins 0

@ Karim,

getgage est infirmier et travaille en réa/soins intensif, il peut solliciter une formation spécifique à la SSPI, mais de là à se dire insuffisamment compétent, la ficelle est un peu grosse.

Faut arrêter de déconner, l'employeur n'est pas en tort en mettant un infirmier qui possède ce profil en SSPI.

Réponse postée par : mandragore

Plus 20 Moins 4

Concernant la péridurale, il n'y a aucune contre indication à la poser sur un tatouage.
Les craintes concernait le "carottage" d'un bolus d'encre neuro toxique qui serait injecté dans l'espace péridural ou en intra rachidien.

De la même manière, il n'y a pas de contre indication à poser une perfusion sur un tatouage, d'autant que la "carotte" d'encre resterait dans le mandrin.

Réponse postée par : mandragore

Plus 1 Moins 0

Tu as un numéro d'ordre, après tout rien ne t'oblige à cotiser maintenant.

dD'autant que la cotisation qu'on te demande pour 2012 ne couvre que 10 mois, et que tu vas devoir repayer en février prochain.

Ils vont te relancer c'est sûr, mais ils n'ont déjà pas les moyens à l'heure actuelle de pourchasser les 420 000 non inscrits.

Tu peut même demander à te désinscrire, ils ne pourront alors plus rien contre toi. C'est la magie de l'ordre, ils ne peuvent faire chier que ceux qui y sont inscrit.

Réponse postée par : mandragore

Plus 3 Moins 0

Rien ne t'empeche de négocier cette clause cette et de la faire sauter.

C'est beaucoup plus prudent que d'aller faire des ménages à côté "discretement". Le monde de la santé est petit,et tout fini par se savoir ...

Réponse postée par : mandragore

Plus 4 Moins 0

les glycémie capillaires ne sont pas délegables à l'AS. Ce soin ne fait pas parti de leur réferentiel de formation.

Sinon on pourrait aussi les former à poser des perfs et autres soins infirmiers ...

Réponse postée par : mandragore

Plus 3 Moins 0

Absolument !

Ce controle n'est pas une option quel que soit le degré d'urgence de la transfusion.

Réponse postée par : mandragore

Plus 6 Moins 2

Non tout ce qui est injectable n'est pas buvable. C'est une idée reçue qu'il faut oublier.

Réponse postée par : mandragore

Plus 6 Moins 0

Est ce que vous avez mesuré sa glycémie lors de ces épisodes de confusion ?

Réponse postée par : mandragore

Plus 5 Moins 4

Non, absolument pas.

Il y a un certains nombres de règles d'hygiène et d'asepsie à respecter lors de la pose d'une VVP, mais le port de gants stériles n'en fait pas partie obligatoirement.

Ceci dit, on peut tout à fait poser une VVP avec des gants stériles.

Par ailleurs une VVP ne doit pas être laissée en place plus de 72 heures.

Réponse postée par : mandragore

Plus 2 Moins 0

C'est quoi la question ?

C'est franchement trop vague. Ton mémoire doit partir d'une situation.

Je ne vois ce qu'on peut répondre.

Oui ?

Non ?

Réponse postée par : mandragore

Plus 3 Moins 9

commence par le français.

Réponse postée par : mandragore

Plus 0 Moins 0

On peut voir de tout, si la fiche de poste indique qu'elles participent aux consult ça peut effectivement faire partie de leur travail.

Réponse postée par : mandragore

Plus 1 Moins 0

Je plussoie : faites des fiches d'incident systématiques, appelez le médecin et votre supérieur à chaque fois.

C'est aussi leur problème, c'est à eux d'assumer. Cette résidente souffre, et il faut répondre à sa souffrance.

Réponse postée par : mandragore

Plus 0 Moins 0

Vous avez le droit à vingts minutes par tranche de six heures. Qui se rajoutent à une éventuelle pause repas.

Réponse postée par : mandragore

Plus 1 Moins 1

il y aura surtout des gens pour porter plainte !

En dehors des gestes d'urgences (et encore) vous n'avez aucune délégation pour soigner les enfants des autres.

Non assistance ... ça ne s'applique pas aux bobo ...

Réponse postée par : mandragore

Plus 1 Moins 1

En cas d'urgence vitale, tu dois déjà remplir ton rôle d'équipier.

De quel matériel médical sont équipés vos VSAV ?

Réponse postée par : mandragore

Plus 0 Moins 2

Hola ! Y a encore ça chez vous ?

Y a peut être déjà un problème de ce côté là. Un VSAV n'est pas sensé contenir ce genre de matériel (se posent des problèmes juridiques de pharmacie).

Mais bref, à votre niveau vous devez déjà vous plier aux ordres du chef d'agréé. Qui peut néanmoins signaler à la régul qu'un de ses équipiers est infirmier. Et la régul peut alors vous demander d'effectuer tel ou tel geste (libre à vous de refuser d'ailleurs si vous ne vous en sentez pas la compétence).

Mais là on vous fait jouer avec votre diplôme ... Parce qu'en cas de souci, personne n'hésitera à vous incriminer.

L'idéal serait donc soit que le SSSM enleve ce matériel qui n'a pas sa place en VSAV, soit d'attendre deux pour remonter dans un VSAV ... Mais je me doute que vous n'avez aucun pouvoir sur la première option et que la deuxième est difficilement entendable.

Avez vous pris contact avec votre 3SM ?

Réponse postée par : mandragore

Plus 10 Moins 6

C'est faux. Le premier sondage urinaire chez l'homme peut être fait par l'infirmière SAUF en cas de rétention. cf le décret de 2004.

Il n'est nul part fait mention dans les textes d'antécédents de quoi que ce soit.

Depuis combien de temps le patient était il en retention ? Comment supportait il cliniquement son globe ?

En tous les cas, l'absence de prescription est une faute, en cas de pépin c'est difficilement justifiable.

Réponse postée par : mandragore

Plus 3 Moins 4

Non, il suffit de lire le décret de 2004 qui très clair :

art R 4311-7 17 (l'infirmier est habilité à pratiquer les actes suivants): "Pose de sondes vésicales en vue de prélèvement d'urines, de lavage, d'instillation, d'irrigation ou de drainage de la vessie, sous réserve des dispositions du troisième alinéa de l'article R. 4311-10 ;"

et art R 4311-10 (l'infirmier PARTICIPE à la mise en oeuvre par le MEDECIN ! ): "Premier sondage vésical chez l'homme en cas de rétention ;"

On peut donc faire un premier sondage vésical chez l'homme SAUF en cas de rétention. Quelque soient ses antécédents.

Réponse postée par : mandragore

Plus 1 Moins 4

C'est assez chiant cette hiérarchie des réponses qui rend incompréhensible le dialogue ...

Pour le coup on ne comprend plus rien et on dirait que ma première réponse vient infirmer la deuxième ...

Réponse postée par : mandragore

Plus 6 Moins 2

Ce qui est d'autant plus intéressant que la réponse la mieux notée est donc une réponse erronée ...

Réponse postée par : mandragore

Plus 0 Moins 0

Ca dépend déjà si vous êtes publique ou privé.

Si privé ça doit être écrit dans votre convention collective. Si publique tournez vous vers vos syndicats, mais le tirage au sort n'est pas une option légale je pense !

Réponse postée par : mandragore

Plus 0 Moins 0

Ben, la réponse est purement pénale.

Si elle n'arrive pas à lire ou comprendre la prescription, elle doit se tourner vers le prescripteur, point.

292 rq / 3,356 sec