Espace Expert – Maggy

Profil de Maggy

Fonction :

Expérience – Compétences : Diplômée en 2007 Travaille aux urgences du CHU Rangueil depuis.

Sa contribution à ActuSoins Experts

Nombre de questions posées : 0

Nombre de réponses données : 6

Aucune question pour le moment

Réponse postée par : Maggy

Plus 1 Moins 3

Tout ce qui est injectable est buvable : dans le sens où si un patient a besoin d'un médoc que tu n'as pas en PO mais en injectable, tu peux lui donner sans risque pour sa santé (les drogues c'est autre chose). Car si tu peux l'injecter directement dans son corps, l'absorber par la bouche ne lui apportera pas de risque supplémentaire (en dehors de la dégradation digestive).

Cette phrase est l'écho du fait que ce qui s'avale ne s'injecte pas forcément ^^

Réponse postée par : Maggy

Plus 0 Moins 1

Dans mon service nous utilisons la morphine quotidiennement et de notre propre chef (sur protocole évidemment).

La titration morphinique pour nous commence d'abord par un bolus de 0.1mg/kg (un patient de 60 kilos aura 6 mg IVD de morphine). Si après ce bolus il n'est pas calmé on titre alors en morphine de 2mg en 2mg jusqu'à ce que le patient n'est plus mal ou supporte la douleur (on peut monter très haut en dosage d'ailleurs tant que la tolérance clinique est là). Les titrations se font sur un temps très rapprochées (toutes les 5 minutes maximum). Ceci fait, nous prenon la dose totale (bolus+titration totale) qui définit la posologie des futures injections si besoin il y a.

La titration s'utilise dans d'autres médocs (Risordan, Eupressyl, ....) et permet de déterminer précisément quel dosage ton patient nécessitera par la suite (que ce soit au PSE ou en bolus). Chaque patient étant différent, cette méthode est très pratique.

Réponse postée par : Maggy

Plus 3 Moins 4

Tout ce qui s'injecte peut s'avaler ! Après les injectables sont ignobles au goût (déjà testé) donc le sucre fait passer la pilule ^^

Réponse postée par : Maggy

Plus 0 Moins 0

Hoptimal : Augmentin à diluer dans du sérum salé isotonique.

Réponse postée par : Maggy

Plus 2 Moins 0

A l'école ils disent d'en faire un ... En pratique : personnellement je n'ai jamais réussi à faire un reflux avec un lovenox par exemple (j'ai essayé !!!) et réponse de l'école : " Ah mais oui ! On fait un reflux sauf quand on peut pas .... " Logique imparable !!!

Et après renseignements auprès de diverses sources : le reflux en sc ne SERT A RIEN ! Car dans 50% des cas on ne peut pas le faire ! Restons logique !

Réponse postée par : Maggy

Plus 3 Moins 1

Le tuteur est pas définition la personne de confiance. De ce fait il est la personne qui prend les décisions pour le patient pour moi.

186 rq / 0,827 sec