Etudiants infirmiers : un stage à l’étranger, c’est possible !

« Il faut encourager les étudiants en Institut de formation en soins infirmiers à partir étudier ou faire un stage à l’étranger », soutient Anaïs Schwaederlé, étudiante à l’Ifsi de Nancy-Laxou et chargée de mission Internationale à la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (FNESI).

Etudiants infirmiers : un stage à l'étranger, c'est possible !

Anaïs Schwaederlé - © DR

C’est dans le cadre de cette fonction que l’étudiante de 23 ans va intervenir au Salon infirmier qui se déroulera du 12 au 14 octobre à Paris.

Son objectif : vanter les mérites du programme d’échange d’étudiants et d’enseignants entre les écoles européennes – – qu’elle a elle-même testé lors d’un stage de trois mois dans un établissement hospitalier bulgare.

Erasmus concerne tous les étudiants en Ifsi qui ont validé leur première année d’étude. « Ils peuvent donc partir en deuxième ou en troisième année », explique l’intéressée.

Mais pour suivre ce programme, d’une durée de trois mois à un an, les futurs infirmiers doivent étudier au sein d’un Ifsi qui a signé la charte Erasmus, permettant ainsi à l’établissement d’envoyer étudiants et professeurs à l’étranger. Or, seuls 14 Ifsi sur environ 330 l’ont signée. « C’est trop peu », estime Anaïs Schwaederlé.

Avantages

L’étudiante s’est donc fixée comme objectif de promouvoir le programme en racontant sa propre expérience pour ainsi inciter les directeurs d’Ifsi à signer la charte. Et Anaïs Schwaederlé n’est pas avare d’arguments pour les convaincre. « Partir à l’étranger est un plus pour les étudiants et notamment pour leur vision de la profession », souligne-t-elle.

Et d’ajouter : « Cette expérience leur permet de s’ouvrir, d’apprendre une nouvelle langue et surtout de s’autonomiser. Ils doivent également s’adapter à la nouveauté de la situation. L’adaptabilité, c’est un grand avantage dans le cadre de notre profession ! »

Avec le programme Erasmus, les directeurs d’Ifsi peuvent également faire partir les formateurs et le personnel encadrant de leur établissement. « Ils peuvent ainsi observer les formations étrangères en soins infirmiers et se familiariser avec d’autres méthodes d’enseignement, rapporte Anaïs Schwaederlé. Il est toujours intéressant de voir comment les études se déroulent ailleurs. »

Elle prévoit de faire intervenir, dans le cadre de son allocution, l’Agence Europe éducation formation France (AEEFF), en charge du programme Erasmus en France, pour répondre aux questions administratives du public.

Laure Martin

Assister à cette conférence au :

Mercredi 12 octobre de 12h30 à 14h, salle Phenix

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

7 réponses pour “Etudiants infirmiers : un stage à l’étranger, c’est possible !”

  1. samygeo dit :

    Je suis ravi de l’apprendre qu’on laisse faire des stages dans mon pays le Cameroun
    Bravo pour le Cameroun et surtout que ça été enrichissant pour Sandrine

  2. sandrine dit :

    en 2ème année de l’école d’infirmières de perpignan j’ai eu la chance de faire mon stage de chirurgie à l’hopital général de yaoundé au cameroun cela restera un de mes meilleurs souvenirs de mes études d’infirmères , maintenant je suis à l’école de puer et c’est que du positif !!!
    par contre pour partir il faut s’investir à tous les niveaux (financier aussi car tout est à non frais ) et pas de rattrapage possible !!!
    si vous avez l’opportunité foncez vous le regretterez pas !!

  3. ide 78 dit :

    lors de mes études, j’avais demandé pour le stage optionnel de 3° année à le faire en santé public au lycée français de Rome. refusé, au motif, que les stages doivent être de préférence fait en hospitalier car ça manque de personnel (ben tiens!) et qu’en santé public, ça ne m’apportera rien ! (re!! et les IDE scolaire aprécieront…)

    les IFSI sont vraiement à la traine…

  4. Fatiha dit :

    Une connaissance a fait son stage à l’île Maurice

  5. Malïka dit :

    c’est possible à condition que le lieu de stage soit rattaché à une faculté qui travail avec l’ifsi!

  6. Jeanine dit :

    pourquoi pas ça permettrait de voir ce qui se passe ailleurs

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
248 rq / 1,418 sec