Ordre : “un rêve brisé” pour la FNI

Évoquant la situation de l', la Fédération Nationale des Infirmiers, syndicat de libéraux, déplore dans un communiqué "un invraisemblable rendez-vous manqué" de la profession.

Ordre infirmier : "un rêve brisé" pour la FNI fédération nationale des infirmiersUn gouvernement mettant tout en œuvre pour "détruire une institution qu’il a lui-même contribué à créer", des employeurs publics comme privés. Voici selon la FNI les principaux artisans du "saccage de l'Ordre".

Et le syndicat de s'interroger : "En devenant la première représentation professionnelle française, la profession d’ ferait-elle peur au point de la renvoyer à une forme de misère de position ?"

A l'instar de son éternel frère ennemi le Sniil (Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux) la FNI prévient d'emblée : Hors de question de financer un Ordre réservé aux seuls libéraux.

Le cas échéant, les deux syndicats appelleraient leurs adhérents et sympathisants libéraux au "boycott" et à la "désobéissance civile".

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
235 rq / 1,857 sec