Recherche: L’Europe veut limiter l’expérimentation animale

| 200 vues | | mots clefs : , 4 réactions

Le parlement européen a voté mercredi 8 septembre une résolution visant à diminuer"pour raisons éthiques" le nombre d'animaux utilisés à des fins d'expérimentation scientifique.

Recherche: L’Europe veut limiter l’expérimentation animaleEnviron 12 millions d'animaux sont utilisés chaque année au cours de procédures scientifiques. Le parlement souhaite encourager le recours à des méthodes de substitution, même si "un abandon complet de l’expérimentation animale n’est pas encore
envisageable."
Chaque État membre devra donc garantir que lorsqu'une méthode alternative est reconnue par le droit communautaire, elle remplace l'expérimentation animale.

Le texte législatif limite l'utilisation des primates "aux capacités sociales développées" (Orang-outan, chimpanzés, gorilles...) aux expérimentations concernant les "affections humaines invalidantes et potentiellement mortelles" et à condition qu'aucune autre espèce ou méthode de substitution ne puisse être utilisée.

Compromis entre partisans de l'arrêt pur et simple de toute expérimentation animale et ceux qui craignaient un frein de la recherche médicale, le texte définitif a suscité pendant 2 ans débats passionnés et lobbying intense.

Les pays membres de l'Union ont deux ans pour se conformer aux nouvelles dispositions. Environ 12 millions d'animaux sont utilisés chaque année au cours de procédures scientifiques.

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
1094 rq / 6,301 sec