Les Infirmières de Bloc Opératoire se mobilisent à leur tour

| 1 530 vues | | mots clefs : , , , Pas de commentaire

Alors que les (e)s anesthésistes continuent leur mouvement , les syndicats d'infirmier(e)s de bloc opératoire ont rencontré le 22 juin Yann Bubien, directeur de cabinet adjoint de Roselyne Bachelot, avec plusieurs revendications.

Reconnaissance statutaire, tout d'abord, avec un retour de l'exclusivité de compétence des (e)s de Bloc Opératoire Diplômés d'État (IBODE), assortie d'un Master.

Reconnaissance salariale ensuite, avec l'attribution d'une prime spécifique pour "compenser la perte de différentiel de la spécialité par rapport aux infirmiers généralistes qui disposent d’une grille rénovée liée à leur passage en catégorie A"

Les syndicats IBODE demandent également la création d'une grille commune pour l'ensemble des infirmiers spécialisés, refusant que "leur diplôme soit considéré comme une spécialité inférieure, au vu de la seule différence des temps de stages cliniques." (Les IADE étant clairement visés, ndlr).

Dernière exigence: Annuler l’obligation des deux ans d’expérience professionnelle pour accéder à la sélection d’entrée dans les écoles d’Infirmiers de bloc opératoire.

Rédaction

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
946 rq / 13,112 sec