Bien plus de tests positifs et d’entrées hospitalières parmi les non-vaccinés

| 622 vues | | mots clefs : , , , Pas de commentaire

Les résultats nationaux d'une étude de la DREES (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) sur une période s'étalant du 16 au 22 août, confirment que les tests positifs et les hospitalisations suite à une infection par le Sars-Cov-2 sont bien plus élevés chez les non-vaccinés que chez les vaccinés.  

Bien plus de tests positifs et d'entrées hospitalières parmi les non-vaccinés

Image d'illustration. © ShutterStock

Il apparaît ainsi que le taux de tests RT-PCR positifs est, sur cette période, huit fois plus élevé chez les non vaccinés que chez les vaccinés (405 pour 100 000 habitants contre 50 pour 100 000 habitants). 

Même constat dans les établissements de santé. Sur la base des patients entrés à l'hôpital entre le 16 et le 22 août dont un test RT-PCR positif a pu être identifié dans SI-DEP, 80% des admissions en soins critiques et 76% des admissions en hospitalisation conventionnelle sont le fait de personnes non-vaccinées, indique la DREES. 

Les patients totalement vaccinés représentent respectivement 14% des admissions en soins critiques et 18% des admissions en hospitalisation conventionnelle. En comparaison, à cette date, la part de personnes non vaccinées en population générale est de 32% et celle des personnes totalement vaccinées de 54%. 

En rapportant les effectifs à la population de chaque statut vaccinal, les entrées en soins critiques s'élèvent à 34 patients pour 1 million de personnes non vaccinées et 3,4 patients pour 1 million de complètement vaccinés. Ainsi, à taille de population comparable, il y a 10 fois plus d'entrées en soins critiques parmi les non-vaccinés que parmi les complètements vaccinés. 

Concernant les entrées en hospitalisation conventionnelle, elles s'élèvent à 111 patients pour 1 million de personnes non vaccinées et 16 patients pour 1 million de personnes complètement vaccinées. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
276 rq / 1,525 sec