Une étude démontre qu’embaucher plus d’infirmiers sauve des vies

Augmenter le nombre d'infirmiers dans les services entraîne une diminution du nombre de décès et de réadmissions des patients, selon une étude récente menée en Australie publiée dans la revue scientifique "The lancet". 

Une étude démontre qu'embaucher plus d'infirmiers sauve des vies

© ShutterStock

Selon les travaux australiens, réalisés avant la pandémie dans 55 hôpitaux du Queensland dans lesquels le ratio d'un infirmier pour quatre patients a été instauré, le risque de décès jusqu'à 30 jours après la sortie et le risque de réadmission dans les sept jours a chuté de 7%. 

En utilisant les données des services médico-chirurgicaux, visés par cette étude, les chercheurs ont constaté "de meilleures améliorations des résultats pour les patients". "Alors qu'ils avaient des patients qui étaient plus malades, l'amélioration sur la mortalité, sur la durée de vie et sur les réadmissions a été significativement meilleure, après prise en compte des données démographiques, des comorbidités et de la taille de l'hôpital", indiquent-ils.

Cette politique de ratio infirmier-patient a par ailleurs "entraîné des améliorations en termes de dotation en personnel infirmier dans les hôpitaux d'intervention qui étaient sensiblement différentes de celles des hôpitaux de comparaison."

Les estimations suggèrent également qu'une politique de ratio entraîne des économies importantes. 

"Cette étude contribue à la compréhension de la relation causale entre l'amélioration de la dotation de personnel et les résultats pour les patients", indiquent les auteurs. "Notre étude franchit l'étape consistant à déterminer si l'intervention directe de l'Etat permet une meilleure dotation en personnel et si ces améliorations en matière de dotation se traduisent par de meilleurs résultats pour les patients. La réponse aux deux questions est 'oui'', ajoutent-ils. 

"Bien qu'il ne s'agisse pas de la seule conception de politique qui puisse stimuler l'amélioration du personnel et de meilleurs résultats, la mise en oeuvre de la politique du Queensland est un modèle viable offrant des leçons pour d'autres pays", poursuivent-ils. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter  

Pour lire l'étude (en anglais et en accès libre), c'est ICI

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Une étude démontre qu’embaucher plus d’infirmiers sauve des vies”

  1. Nziengue Tombet dit :

    Je suis ravis

    Répondre moderated

Réagir à cet article

retour haut de page
774 rq / 2,258 sec