Covid-19 : la campagne de vaccination passe la seconde et s’élargit à de nouveaux professionnels

Interrogé ce matin sur RTL, le ministre des solidarités et de la santé Olivier Véran a annoncé que la vaccination serait "accélérée" dans les Ehpad et que des professionnels  jusqu'à présent non concernés par la première phase de la campagne, pourraient finalement aussi en bénéficier. 

Olivier Véran était l'invité de la radio RTL ce matin

Olivier Véran était l'invité de la radio RTL ce matin. Capture d'écran.

"Nous allons désormais amplifier, accélérer et simplifier notre stratégie vaccinale", a indiqué le ministre, mentionnant notamment l'élargissement de la vaccination "aux professionnels de santé, de ville et d'hôpital âgés de plus de 50 ans", mais aussi "aux pompiers âgés de 50 ans et plus et les aides à domicile de 50 ans et plus". 

Le ministre a affirmé que les commandes de vaccins au niveau européen seraient amplifiées "pour augmenter le rythme et l'intensité de livraison car les scientifiques nous disent que la vaccination est le moyen dont nous disposons pour sortir la tête de l'eau."


"Nous attendons d'autres vaccins et sommes à l'affût pour pouvoir commander le maximum de doses", a-t-il indiqué, mentionnant qu'actuellement, le rythme de livraison était de 500 000 doses [du vaccin de Pfizer] par semaine. En attente d'une validation par l'EMA (Agence européenne du médicament), un autre vaccin [Moderna] devrait arriver en France d'ici peu. 500 000 doses/mois sont attendues par les autorités. 

Faciliter la vaccination

Interpellé sur la lenteur de la campagne vaccinale dans les Ehpad et sur le volume du guide d'organisation de la vaccination dans ces structures, qui fait 45 pages, Olivier Véran s'est engagé à simplifier la procédure. 

"Nous allons permettre à des infirmières et demain à d'autres professionnels de santé de réaliser le geste vaccinal, pas forcément en présence d'un médecin mais sous la supervision générale d'un médecin", a-t-il indiqué.

"Nous pouvons simplifier un certain nombre de procédures", a-t-il affirmé. 

Registre et élargissement à la ville

Olivier Véran a aussi annoncé qu'une "inscription" serait possible dans les prochains jours pour "les Français qui souhaitent se faire vacciner". "Ils pourront le faire savoir  par internet, par téléphone sans doute, pourquoi pas par l'application TousAntiCovid". 

Par ailleurs, la vaccination des personnes âgées de 75 ans et plus et qui ne sont pas en établissement sera autorisée "avant fin janvier". "Ce sera progressif cela prendra plusieurs semaines, plusieurs mois peut-être". 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
676 rq / 1,496 sec