Les soignants de l’AP-HP appelés à renoncer à leurs congés

En pleine crise sanitaire et alors que Paris vient d'être placé en état d'alerte maximale, Martin Hirsch, directeur général de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris souhaite que certains personnels de l'hôpital puissent renoncer à leurs vacances, a-t-il annoncé ce matin au micro de France Info. 

Les soignants de l'AP-HP appelés à renoncer à leurs congés"On ne leur dit pas non autoritairement", a néanmoins nuancé Martin Hirsch, qui a assuré que les personnels concernés seraient "correctement indemnisés pour ne pas qu'il y ait de sacrifice financier" et que cet effort serait "reconnu", grâce à un système "à la fois d'heures supplémentaires et de rachat de jours".  

"Beaucoup de personnels ont déposé des demandes de congés pour la Toussaint. Souvent pour les vacances de la Toussaint, on prend des vacances parce que les enfants sont en vacances, donc on a mis en place un système de garde d'enfants. On paie la garde d'enfants, pour celles et ceux qui renonceraient à quelques jours de vacances, y compris la garde d'enfants à domicile", a-t-il indiqué. 

Vif émoi

Cet appel au sacrifice a suscité des réactions tranchées dans une partie de la communauté soignante. "C'est un cauchemar", s'est indigné dans un communiqué Arnaud Chiche médecin anesthésiste réanimateur, fondateur du collectif santé en danger. 

"Ce n'est pas aux soignants de payer les erreurs de notre gouvernement", a t-il estimé. Pour son collectif, médecins, soignants, professionnels de santé et scientifiques "savaient pertinemment que le virus allait s'installer pour longtemps avec une trêve estivale. Ils n'ont cessé de le répéter". 


Et de revendiquer : "le collectif santé en danger demande le versement immédiat d'une prime de 1500 euros pour les soignants qui devront renoncer à leurs vacances de la Toussaint, ainsi qu'une augmentation de salaire immédiate à la hauteur de 300 euros, afin d'aligner les revenus sur ceux des personnels soignants en Europe". 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

2 réponses pour “Les soignants de l’AP-HP appelés à renoncer à leurs congés”

  1. soignant du sud dit :

    je suis cadre soignant :j’ai du enlever des congés annuels à des ASH et des AS car sous effectif et j’en ai marre de devoir faire cela. Tous les jours il y a au moins 3 mails provenant de cadre de santé cherchant des agents (IDE ou AS) en heures suppléemntaires.la pénurie d’agents est endémique. Pour pouvoir ouvrir les unités covid, il a fallu embaucher des agents (IDE, AS) en CDD sinon l’ouverture etait impossible !!!

    Répondre moderated
  2. Lauret dit :

    Bizarre que depuis le début de la crise, pas d’embauche de soignants, pas d’augmentation des lits de réa… ah si, on propose aux ide des postes en cdd payés une misère avec des conditions de travail atroces. Ça fait rêver…

    Répondre moderated

Réagir à cet article

retour haut de page
268 rq / 1,156 sec