Démission collective : 1200 médecins passent à l’acte

Le collectif a rendu publique ce matin une lettre de démission collective,  signée par plus de 1000 médecins hospitaliers, dont 600 chefs de service. Cette démission ne signifie pas l'arrêt total des praticiens. 

Cette "démission des fonctions administratives" est une décision symbolique qui intervient après la parution d'une tribune dans le Journal du Dimanche, le 15 décembre dernier. 

Les médecins continueront d'exercer mais ne répondront plus à l'administration. 

Selon eux, il manque 600 millions d'euros aux 200 millions supplémentaires débloqués pour 2020 par le gouvernement pour l'hôpital public. 

Les signataires revendiquent une revalorisation significative des salaires, en plus des diverses primes annoncées, un ONDAM n'imposant pas de nouvelles économies pour les hôpitaux et une révision profonde du mode de des hôpitaux. 

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
732 rq / 2,331 sec