Financement des arrêts maladie : Edouard Philippe écarte l’hypothèse d’une mesure brutale de transfert vers les entreprises

Dans une interview accordée au JDD, le premier ministre écarte l'hypothèse de transfert brutal de la prise en charge des arrêts maladie des salariés par leurs entreprises. 

Le quotidien les Echos avait rapporté le 1er Août que le gouvernement envisageait de faire supporter aux employeurs, à la place de l'assurance maladie, le paiement de 4 jours d'arrêt maladie après le délai de carence applicable aux salariés, pour les arrêts de moins de 8 jours. 

Dans l'entretien accordé au JDD, Edouard Philippe est revenu sur cette possibilité. 

"L'enjeu des arrêts maladie est considérable, estime-t-il. Chaque année, un peu plus de 10 milliards d'euros sont consacrés à l'indemnisation des salariés arrêtés, et ce volume progresse de plus de 4% par an. En trois ans, le nombre de journées indemnisées est passé de 11 à 12 par an et par salarié du privé. C'est comme si notre pays avait instauré un jour de congé supplémentaire! La part de nos dépenses de santé couvrant les arrêts maladie est donc de plus en plus importante, ce qui veut dire qu'on a moins d'argent pour le financement des hôpitaux ou de nouveaux traitements. Tous les acteurs du système doivent se mettre autour de la table pour trouver les moyens de contenir cette progression. Donc il ne s'agit pas de renvoyer vers tel ou tel le coût de ces indemnisations – les entreprises pas plus que d'autres. C'est ensemble qu'il faut résoudre le problème. Mais je veux dire à tous que cela ne peut pas durer". 

Des réunions bilatérales entre partenaires sociaux et le gouvernement doivent s'étaler du mercredi 29 Août au mardi 4 septembre. Trois sujets seront à l'ordre du jour : Assurance chômage, santé au travail et indemnisation des arrêts maladie. 

Rédaction ActuSoins (Avec JDD et APMnews)

Suppression de postes de fonctionnaires, réduction des emplois aidés, maintien des prestations sociales, révision des allocations chômage, réforme des régimes spéciaux... Pour lire l'intégralité de l'interview d'Edouard Philippe sur le JDD.fr, c'est ICI

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
320 rq / 4,901 sec