Assistants sexuels : les premiers professionnels certifiés… qui ne pourront pas exercer en France

Sept assistants sexuels ont été certifiés ce week-end, à l’issue de plus de 12 mois de formation, à "l’accompagnement sensuel et l’assistance sexuelle" des personnes en situation de handicap.

Assistants sexuels : les premiers professionnels certifiés... qui ne pourront pas exercer en FranceCette formation, la première certifiante en France, compte 120 heures d’enseignements. Elle a été réalisée par l’association française CH(s)OSE et l’association suisse Corps Solidaires.

"Ces personnes sont désormais formées à l’assistance sexuelle qui vise à prodiguer une attention sensuelle, érotique et/ou sexuelle à une personne en situation de handicap n’ayant pas accès à son corps, ou à permettre – à leur demande – l’acte sexuel à deux personnes qui ne peuvent l’accomplir sans aide", explique un communiqué du CH(s)OSE (Collectif handicap et sexualité OSE)

Cette pratique demeure illégale en France puisque la mise en relation entre ces assistants sexuels et d’éventuels bénéficiaires relèvent du proxénétisme, et que les personnes en situation de handicap passeraient pour des clients de prostitution. 

L’association CH(s)OSE  a demandé une exception à la loi se rapportant aux articles du Code pénal qui répriment le proxénétisme, pour que l'assistance sexuelle puisse s’exercer en France dans le cadre d’un service d’accompagnement à la vie sexuelle.

"En Suisse, comme dans de nombreux pays, l’assistance sexuelle peut se développer légalement", explique le communiqué. 


Rédaction ActuSoins

Qu’est-ce que l’assistance sexuelle ?

L'assistance sexuelle  consiste  à  prodiguer,  dans  le  respect,  une  attention  sensuelle,  érotique  et/ou  sexuelle  à  une  personne  en  situation  de  handicap  ou  à permettre,  à  leur  demande,  l'acte  sexuel  à  deux  personnes  qui  ne  peuvent  pas  l'accomplir  sans aide.

"Le recours à l'assistance sexuelle n'est pas LA seule solution à proposer aux personnes en  situation  de  handicap,  mais  il  doit  être  un  choix  possible,  librement  consenti  et  éclairé,  dans  une relation  humaine.  Les  services  d'assistance  sexuelle  doivent  s'inscrire  dans  un ensemble  de  réponses, capables de lever les difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap dans leur accès à une vie affective et sexuelle", explique le collectif CH(s)OSE. 

Un service d’accompagnement à la vie sexuelle aurait pour finalité d’aider à la mise en relation avec un ou une assistante  sexuelle en veillant à la dignité de chacun. Pour cela, il s’assurerait notamment du consentement éclairé et du libre choix de toutes les parties prenantes ainsi que du respect de l’anonymat et de la vie privée. Il s’engagerait à mettre en œuvre tous les moyens à sa disposition pour permettre aux bénéficiaires d’accéder à un mieux-être.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

230 réponses pour “Assistants sexuels : les premiers professionnels certifiés… qui ne pourront pas exercer en France”

  1. Laeti Gig dit :

    Non mais sérieusement certaines personnes sont choqués ? Messieurs, dames “les choqués”, vous vous avez la chance de pouvoir sortir et trouveront personne ou plusieurs qui pourront satisfaires vaut envies. C’est un besoin à part entière que celui de la sexualité. Dans certains de nos pays frontaliers ce métier existe depuis longtemps. Et on parle bien d’aidant et non de prostitution.

  2. Dalila Ben dit :

    Kathalyne Martin tu en avais Parler La derniere fois

  3. Dina Mythe dit :

    Je ne porte aucun jugement… mais juste pour savoir, sur les 7 assistants sexuels certifiés combien d hommes et femmes ?

  4. Laetitia Annelise Bl Sandrine voilà vos reconversions

  5. Laetitia Dumont une vocation ou reconversion professionnelle

  6. Fanny Dsns futur reconversion lol

  7. Nini Nini dit :

    J ai vu un film sur ce thème . Avec une actrice américaine . Je me souviens plus son nom

  8. Mickael Tissier je sais que ca va t’intéresser puisque t’es resté bloqué dessus depuis que je t’en ai parlé mdr

  9. Sio Amoniac dit :

    Ce poste me fait réagir et du coup je vous en fait part à tous 🙂
    Infirmier de profession, je trouve logique que les personnes handicapées aient accès aux joies du “Zizi Panpan” au même titre que TOUT LE MONDE.
    Cependant, le metier d’assistante sexuelle, qui est quand même une dérive de la prostitution, devrait soit être strictement interdit au même titre que la prostitution, soit tout type de prostitution devrait être légalisé (ce qui permettrait à l’Etat d’encadrer ce genre de métier et de protéger les personnes qui l’exercent au même titre que tout autre métier légal ).
    Sachez juste que toutes les personnes handicapées ne sont pas en situation de “disette sexuelle” et qu’il suffit d’être moche, idiot, les deux à la fois ou autre pour ne pas réussir à “conclure” souvent.
    Pour résumé ce propos : Pas d’exception, soit on interdit la vente de son corps, soit on la légalise, peu importe le but ou l’intention de la vente de cedit corps.
    Je conclues donc en disant que si la prostitution était reconnue comme un métier à part entière, il serait possible d’envisager une collaboration avec certaines “entreprises de p*tes” et des établissements medicaux, sanitaires, ou sociaux pour satisfaire les envies des personnes soignées “en rut”.
    Je vous laisse méditer la dessus et vous souhaite une bonne soirée 🙂
    PS : Le nom d’assistante sexuelle serait un nom bien plus correct à donner au métier de la prostitution dans sa totalité (A développé si jamais on légalise les filles de joie ;))

  10. Camille Patey dit :

    Amandine Suffys, Julie Courtois, Noémie Sailly bientôt ça va être inclus dans les 14 besoins, c’est vrai que Ca me choque un peu

  11. Cécilia Bnr dit :

    C est pas étonnant que ce sujet choque en France, on utilise comme seule modèle Virginie henderson qui dans ses 14 besoins fondamentaux n inclu pas la sexualité, alors on peut l inclure nous dans se recréer, se divertir mais c est un besoin à part entière plus que du divertissement, donc oui certaines pathologies, handicaps, dégradations physiques perturbent voir annihile toute sexualité ce qui est humainement dramatique….

  12. Enfin !!! J’ai fait mon mémoire sur le handicap et la sexualité il y a 9 ans et je suis ravie d’apprendre que ça évolue !!!

  13. Aurelie Remy dit :

    Comparer ça à de la prostitution c un peu fort non ??

  14. Manuela Frey dit :

    Ben s’il faut encore gérer ça , on n’a pas fini

  15. Rémy Claisse: tu ne cherche pas à te reconvertir..??

  16. Noellie c’est de ça que je te parlais justement.

  17. Quand j ai commencé mes études supérieurs d educ spécialisée (et suis sortie en 2004) on nous avait déjà prévenu que dans d autres pays on pouvait accepter de remplir ce rôle auprès de nos résidents moyennant salaire supplémentaire…

  18. je ne sais pas . ce sont encore les femems qui vont “assister “?

  19. Pour avoir travaillé plus de trente années dans le handicap, je trouve que cela est une bonne chose. Avant de porter un jugement ou une interprétation erronée, il faut penser à la souffrance et à la frustration de la personne.

  20. j’espère ne jamais à avoir faire ça en ehpad!!!!déjà que nous avons des papis cochons!

  21. Et beh!!!! Ça promet des moments chauds…chauds…chauds!!! Car facile sur le papier Mais c’est une autre histoire dans la réalité… Mais on va bien trouver des volontaires !!! Lol

  22. France pays des libertés en retard encore une fois sur son histoire.

  23. Pom Pom dit :

    Mélodie Simon #souvenirs-souvenirs !!!

  24. Jacqueline Ntoya Christine Teixeira Dada’style Fortuné Emilie Vll

  25. Je lutterai contre. Pas d’exception.

  26. Fadoua Kh dit :

    oui tu vois c’est vraiment un sujet d’actualité ! la france va certainement finir par se calquer aux autres états européen

  27. Nabila SH dit :

    Fadoua Kh on en parlait la dernière fois

  28. Aurelie Remy on en parlait avant que je parte de l’had !!!

  29. Germain Picq Rémy Uhel Bientôt votre travail sera reconnu !

  30. Zay Safi dit :

    C’est un besoin fondamental .

  31. Pour tous ceux qui se demandent comment ça se passe je vous invite à regarder le film THE SESSIONS qui traite de ce sujet. C’est une histoire vraie qui a inspiré ce film magnifique.
    Tous ceux qui réduisent le rôle de ces personnes à des branlettes etc… n’ont rien compris !
    Il a été reconnu que les êtres humains depuis leur naissance ont besoin de contact physique pour avoir un minimum d’équilibre. Un bébé qui aura manqué de bisous, de câlins ou même d’un simple contact physique ne se développera pas de la même façon que celui qui aura connu tout Ca…
    Je trouve ça dommage Tous ceux gens aux commentaires graveleux qui ne pensent pas à ceux qui sont dans ce besoin la… je ne vous souhaite Pas de connaître Ca un jour….

    • Dans le besoin. De sex? La perversion du diable vous perdra. Massage corporel encore ca passe. Mais assistant sexuel. C des putes legal c tous. Le plus dur pour ces gens c que lon doit metre ca en place car plus personne dans la societè na le coeur et les neuronnes pour voir au dela du corp… donc fuck tes assistante sexuel qui ne sont que la representation de la pervertion de notre societe. Un bon pour une talasso ou un massage gratuit serais plus respectable…

  32. Audrey Jullien-Martin Charlène Neveu Aurelie Grasso Hugo Revello ca ne vous rappelle rien ?

  33. Vivi Idel dit :

    Catherine Bagnaud on se reconverties?!!

  34. Pascal Fizanne Isabelle Fizanneon en parlait l’autre fois lol

  35. Juliane Juju dit :

    Lalie Nous et Stéphanie Lozé-Martin,

  36. Virginie Charpentier
    Une reconversion en vue !!!

  37. Agnes Garces dit :

    Laurence Capdeville,une reconversion, on aurait moins mal au dos au moins

  38. Blandine Defrance, un article à lire en lien avec ton sujet de TFE

  39. Blanche Ca dit :

    Lisa Llorens Bonami Emilie voilà

  40. Léa Dia's dit :

    Jeanne-marie Senepin Chan Chan Sabrina Daire Corinne Dugour a réfléchir pour une nouvelle reconversion ?!

  41. Hypocrisie ! Pourquoi cela n’entrerait pas dans les soins ? Même en prison ils ont une vie sexuelle avec leurs épouses. Les handicapés au droit au bonheur, même seulement physique

  42. Jessica Cha, Florise Bossard, Agnes Brousse..on en parlé en cours..

  43. J’espère que cette profession sera vite reconnue en France !

  44. Steeve Austin dit :

    Benjamin Pierru…jveux oas te chourrer ta clientele!!!mddrrrr
    On peut en parler ds un resto!!!

  45. Nis Sou dit :

    Sonia Pichon c’est de sa qu’on parlait l’autre fois justement

  46. Comme toujours propos déplacés car gênant d’en parler.. ‘ailleurs l’article ne demande pas un avis! C’est sans doute aux personnes concernés qu’il revient de répondre et non à ceux pour qui tout va bien!! Enfin d’après eux, car vue certains commentaires difficile de savoir..

    • Tout à fait Annaick. En même temps comme vous dites les commentaires sont ceux pour qui tout va bien et qui n’imaginent pas ce qu’est la souffrance ressentie par ces personnes. Et la sexualité ne se résume pas à “branler papy et doigter mamie”!!! Sinon je plains leur vision de la sexualité. Oui c’est encore un sujet tabou mais qui est réel
      Je me souviens il y a bien longtemps en stage en gériatrie où un monsieur m’avait confié qu’il avait encore des érections et que ne plus avoir de contacts et de relations sexuelles avec une femme lui manquait terriblement… certains de l’équipe avait même évoquer le fait de faire venir une prostituee. C’est dire si la souffrance de ce monsieur était bien réelle.

    • Sylvie Bethan dit :

      Cyrille Bouvry tout a fait d’accord avec toi une telle souffrance et ce sentiment de solitude

    • Chvt Delfine dit :

      Ah la France pays d’hypocresie et de faux semblant. Arrêté d’être des trous du cul et pensez au bien être des gens. Car cette législation est une maltraitance puisque ce terme est utilisé pour tout. La France est déjà maltraitance envers nos malaaaades alors ouvres les yeux. Nous, ( les soignants) ne sommes pas des objets sexuel, marre d’avoir des mains au culs gratos ou des illusion perverses. Tout être humain à la droit à avoir des actes érotique ou sexuelle. C’est sa la liberté et la bientraitance

  47. Dam Bqt dit :

    Aurore Cessac Galopin ça me rappel un sujet de discussion les nuits avec ton équipe

  48. Myl Ène dit :

    Pauline Bescond ça me fait penser à la prepa

  49. Angélique ce que je vous expliquais ce matin !

  50. Paul Boyer dit :

    seul travail ou branler pendant son taf est bien vu

  51. Maxime Robert dit :

    Linda Ife tu ne voulais pas une reconversion ?

  52. Chris Sirhc dit :

    Cool! Ça marche chez les autres PourQuoi pas chez nous! Je ne souhaite à personne de devenir dépendante et connaître cette solitude affective et charnelle que le handicap impose. Je suppose que les opposants n’ont jamais joui avec les oreilles ( cf : le film Intouchable)

  53. La France a toujours un train de retard , les personnes en situation de handicap sont des personnes apparentiere qui ont droit comme une personne valide a une sexualité. Les gens sont choqué mais moi je dirais GRAND RESPECT a ces personnes qui se destinent à ce metier !

  54. Joyce Alexis dit :

    Puff puff on marche sur la tête !!

  55. Lison Leblanc dit :

    Voilà notre reconversion Deborah Franck hahaa

  56. Maud Aubry dit :

    Eloïse Le Galludec souvenir !

  57. Aux Pays Bas c est pris en charge par la sécu…. qu y a t il de choquant ?

  58. Sara Pallotto dit :

    Ru Dy voilà un metier pr ta reconversion (Adélie, Lara, vs en pensez quoi ?)

  59. Perso le jour ou un de ces assistants sera missionné en maison de retraite pour branler papy ou doigter mamy je doute que ça se passe bien… bref mon avis c’est que ces personnes ne seront certainement pas assez bien payés pour ce qu’ils feront..

  60. Magalie Szymanski Boucaut reconversion mdr

  61. Marion KcrMarine Vellutini cette blaaaague

  62. Si ca peut soulager leur libido… Pourquoi les en priverions nous.

  63. Steeve Austin , c’est ca ta reconversion ?

  64. Chloé Laby dit :

    Ce dont je vous parlais Yvon Thd Morgan Copete

  65. Mélanie Khati Peio Maddi Jean-Christophe Pambrun Alex Spics

  66. Jon Athan dit :

    La sexualité est un besoin physiologique (sauf les personnes asexuées qui n ont aucunes envies) … bien sûre la majorité des personnes pensent à des pratiques dites classique !… mais il y a d’autres approches le sens du toucher qui sera assimilé différemment pour le patient, à la différence des soins d hygiène… l érotisme par danse sensuelle ect… ces personnes qui seront des pro sans stigmatiser dans la vulgarité… qui soulèverons ce besoin et donc le patient je pense sera plus épanoui !

    • Lucas Hu dit :

      je vous propose donc d aller faire de bonnes turlutes juste pour leur bien être. non ? ah bon ?

    • Lucas Hu Chacun est libre d’avoir son propre avis sur la question, mais avant de répondre au moindre commentaire de ce post, juste pour contredire avec vos arguments qui se résument à de la vulgarité et de la provocation, je vous propose de vous renseigner sur le sujet, vous ne devez pas être de la profession pour avoir des arguments si éloignés de la réalité des faits.
      Il ne s’agit pas de faire simplement une “bonne turlutte” comme vous dites, mais bien de travailler sur le corps, le touché, le bien être, permettre de se réapproprié son schéma corporelle, que ce soit avec des conversations, du touché, des danses, et bien d’autre choses encore ! On ne vous demande pas de le faire (heureusement pour les patients…) mais si vous vous intéressez un minimum au bien être du patient, de son psychologique, vous comprendrez alors tous ce qui peut se répercuter derrière un geste d’attention tant sur le corps que sur l’esprit.
      La prochaine fois avant de commenter, faites des recherches, et ravaler vos propos déplacer, nous avançons dans le temps, et on se passer à de vos propos de l’autre millénaire.
      A bon entendeur, salut.

    • Jon Athan dit :

      Nicolas Bergeron bonne argumentation et plein de bon sens ! Merci de comprendre les usagers …

    • Myriam Sandra dit :

      Lucas Hu avec des remarques aussi intelligentes vous osez mettre en photo de profil Mme Simone Veil … heureusement il y a des gens comme Nicolas Bergerons avec des arguments et une vraie réflexion derrière .

  67. Dès lors une personne est en HAD ( entre autre) : le lit médicalisé ( on “oublie “de proposer un grand lit) et La d’un coup du deviens une personne asexuée !! En France y’a plein de sujet comme ça qui est occulté .

  68. Audrey Pinettes Lucie Dautriche Kévin Btle Michel Fréville Eloïse Bastard notre avenir !

  69. Bonne idée, pourquoi pas. Mais je me demande juste à partir de quel moment on se dit “Tiens je vais faire ce métier”

    • Gwen Personne dit :

      Comme à quel moment on se dit tiens si je me prostituais ou si je devenais actrice porno. Au final ca reste un métier, même si je ne le pratiquerais pas mais comme beaucoup d’autres, je ne me verrais pas médecin légiste ou proctologue ^^ il faut de tout pour faire un monde ?

  70. C’est tellement français ça… On fait une formation certifiante, et on laisse sa pratique interdite.

  71. Ils ont droit encor!!!a leur sexualite….cest normal…

  72. Lolo Bonhomme dit :

    Je trouve que c’est une très bonne idée

Réagir à cet article

retour haut de page
537 rq / 7,244 sec