CHU de Clermont-Ferrand : une fresque choquante et misogyne

La fresque affichée dans une salle de l'internat du CHU Gabriel Montpied de Clermont-Ferrand, mimant un viol collectif entre super-héros, largement dénoncée, notamment par la ministre de la Santé Marisol Touraine et le Conseil de l'Ordre des médecins, va être intégralement effacée, selon le porte-parole des syndicat des internes de l'hôpital.

CHU de Clermont-Ferrand : une fresque choquante et misogyneSamedi matin, sur la page Facebook "Les médecins ne sont pas des pigeons" un homme a posté la photo d’une salle de garde d’un Hôpital où l’on voit une femme - Wonder Woman - subir un viol collectif et les assauts sexuels de quatre "super héros" (Flash, Superman, Superwoman et Batman).

Des bulles qui ont été ajoutées récemment à la fresque initiale qui existe depuis une quinzaine d'années  font dire au superhéros : "tiens la loi santé!!!", "tu devrais t'informer un peu!", "prends-la bien profond!!". Lesquelles bulles critiquant la loi santé ont fait dire à certains que Wonderwoman ne serait autre que Marisol Touraine.

salle de garde d’un Hôpital où l’on voit une femme - Wonder Woman - subir un viol collectif et les assauts sexuels de quatre "super héros" (Flash, Superman, Superwoman et Batman)."En accord avec le doyen de la faculté de médecine, la direction du CHU a décidé que cette fresque sera intégralement effacée dans les prochains jours", a indiqué à l'AFP l'avocat du syndicat des internes de Clermont-Ferrand, Me Jean-Sébastien Laloy.

 Fermes condamnations

Le CNOM a fait savoir par communiqué qu'il "condamne fermement et sans réserve la réalisation et la diffusion" de la fresque et "restera vigilant sur les suites données à cette affaire", indique le communiqué.

"Le président du syndicat des internes de Clermont-Ferrand regrette la diffusion de cette peinture murale qui n'avait pas vocation à sortir de la sphère privée. Il condamne l'image dégradante des femmes et des médecins qui est véhiculée et assure qu'à aucun moment la ministre de la Santé n'est représentée dans ce détournement déloyal et choquant", a de côté précisé Me Laloy.

Parallèlement, la direction du CHU a indiqué dans un communiqué que des "suites juridiques adéquates, disciplinaires, voire judiciaires sont engagées à l'encontre du ou des auteurs présumés responsables de ces agissements inacceptables et condamnables".


Fresque "misogyne et déshumanisante"

Lundi, la ministre de la Santé a condamné cette fresque, qu'elle a qualifiée de "particulièrement choquante", y voyant une "incitation au viol inacceptable", a indiqué son entourage à l'AFP. "L'esprit carabin ne peut la justifier", a ajouté cette source.

Cette fresque avait été signalée dimanche par l'association Osez le féminisme, qui a dénoncé une représentation "ultra violente, misogyne et déshumanisante" et demandé au Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) son "retrait immédiat" et des sanctions envers les responsables.

L'association a également demandé "le retrait de toute trace de fresque représentant des violences faites aux femmes dans les salles de garde", soulignant que "cette représentation n'est pas un cas isolé".

Rédaction ActuSoins, avec AFP et Egora

Quelques réactions  (en vrac et d'horizons différents ! Sans parti pris. ) :

"La liberté d'expression doit-elle être défendue ? Assurément. Mais une fresque pornographique dans un internat, ce n'est pas simplement de la " libre expression (...) Une fresque qui s'impose et contraint tous les usagers d'un lieu à subir des représentations sexistes n'est pas une manifestation de liberté." Marc Zaffran/Martin Winckler (blog L'école des soignants)

Ce blog, ou les salles de garde. C’est pareil. C’est la tradition. On aime ou on aime pas. (blog TUMBLR de l'interne)

Du grand n'importe quoi !!! Il faut alors effacer la majorité des fresques des salles de garde pour cause de pédophilie, zoophilie, débauches en tout genre... Où va-t-on ? Ce n'est pas parce que "c'est dessiné" que c'est une "incitation à"...(commentaire sur Hospimedia)

"Un interne a généralement entre 25 et 30 ans. C’est une période pendant laquelle il a des aspirations familiales. Pendant ce temps, il évolue dans un monde de mort et de maladie. La salle de garde est le moyen que les internes ont trouvé pour rétablir l’équilibre." (Christophe Vidal, président de l’Association pour la préservation du patrimoine de l’internat,  à Causette?en février 2012)

Bruno Leroux a, lui, dénoncé cette "campagne contre la loi santé". Le patron des députés socialistes a en effet fustigé une "dérive odieuse de la campagne menée contre Marisol Touraine" (sur Le Monde)

Etc....

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

29 réponses pour “CHU de Clermont-Ferrand : une fresque choquante et misogyne”

  1. mclove dit :

    c’est quoi qui choque le viel esprit carabin ou le fait que cette « pov femme  » ait la tête de MST notre ministre bien aimée , ou c’est parcequ’elle na pas de Kalachnikoff pour se défendre

  2. Fawlty Towers dit :

    Cette fresque pornographique révélée au grand public récemment n’est que l’arbre qui cache la forêt. La pornographie imposée dans les salles de garde est une « tradition » française que certains revendiquent. La polémique actuelle sur cette fresque a le mérite de relancer le débat sur le sexisme et le harcèlement sexuel dans le milieu hospitalier. Voici un article à ce sujet de Patrick Pelloux: http://laregledujeu.org/pelloux/2011/04/20/le-silence-du-sexisme/

  3. Gwen Doline dit :

    C’est n’importe quoi!
    Choquant!! Une horreur!!

  4. eusebe dit :

    L’humour se perd et la société devient de plus en plus coincée et constipée, sniff..!

  5. yzel dit :

    Pour ma part, avec toutes les personne étant passé à cet internet que j’ai pu rencontré, aucun ne m’a parlé de viol mais plutot de partouze, ce qui est juste une ENORME différance. Le mauvais gout n’est pas sanctionnable que je saches mais que penser de la censure des « biens pensants »ainsi que le journaliste du SUN que vous avez dù recruter afin d’écrire cet article.

  6. Merde ça sert a quoi de défiler pour la liberté d’expression quel bande d’abruti au ministère. Ils feraient mieux de justifier leur salaire exorbitant sur les vrais problèmes de l’hôpital public.

  7. 15 ans de réflexion…. c’est un peu de la connerie cette actu…..

  8. Aline WH dit :

    Wonder Woman a bien l’air consentante…
    Il faudrait demander à Charlie ce qu’il pense de Marisol la Frustrée !

  9. Ce genre de dessins existent depuis la nuit des temps même dans le film hypocrate on voit des fresques explicites. En pleine polémique sur les dessins et la liberté d expression ce n est pas cette décision que J attendais notre gouvernement ferait il l amalgame entre certaines libertés et certaines incitations? Ça l mon nous un peu il y a assez de problèmes comme ça

  10. Zepat Camu dit :

    comme toutes les soirees internat de france..sa tire dans tous les coins

  11. Zepat Camu dit :

    une partouze ..pas un viol..la libertée sexuel alors..pour les etrois du cul

  12. cath dit :

    Pardon mais ça fait scandale car publié sur FB pour argumenter, si l’on peut dire, contre la loi Touraine. La faute a été de la faire sortir de salle de garde après lui avoir rajouté quelques bulles de goût douteux et de la maintenir sur FB malgré les réactions de certains contributeurs. Les internes qui ont fait ça ne sont ni journalistes ni dessinateurs, et le message délivré par cette fresque ne permet pas la comparaison avec les dessinateurs de Charlie qui avaient un message à faire passer, qu’on soit d’accord ou pas.

  13. erreur de diagnostic …c’est une partouze ….pas une tournante !

  14. Sindy Joubert dit :

    En même temps ça ressemble plus à une partouse qu’à un viol collectif. La victime branle flash et suce superman. Et c’est pas nouveau c’est toujours ce même style de dessin! Pi vu qu’on la surnommé MST, c’est bien indiqué comme humour. Vive la liberté d’expression! En même temps tout le monde ne rentre pas dans les internats

  15. Du grand n’importe quoi ce genre de scène n’a pas à etre affichée

  16. L humour carabin dans toute sa splendeur

  17. Marie Sette dit :

    Les fresques représentant des scènes sexuelles sont pas nouvelles dans les internats ça va faut arrêter !! Ça fait pas des internes des mauvais médecins ! Qu’on interdise les soirées tonus aussi !

  18. Arnaud Xii dit :

    Donc une femme ne peut pas coucher avec plusieurs personnes de son plein grès ? Intéressant.

  19. Un viol collectif? Et si ça représentait une partouze? Des propos de film porno sur un dessin vulgaire dans un internat… La belle affaire! Un internat est un lieu privé. ..

  20. Aurel Frndz dit :

    Dans un contexte de débat sur la liberté d’expression, c’est un peu dommage. Dommage que se soit un viol collectif parce que le dessin est bien fais, et quand on sais qu’en tant que soignant nous sommes les témoins des conséquences de ce genre de chose… Mais en soit c’est dans un lieu fermé donc bon. Ca ouvre le débat, est le but.

  21. Au RoRe dit :

    Faites le tour de tous les internats…..on se réveille en 2015 !

  22. Pye Mousse dit :

    Elle existe depuis 15ans et c’est aujourd’hui que ça fait scandale…. La décision d’enlever la fresque aurait du être prise depuis bien longtemps !

  23. J’ai hâre de voir une nouvelle fresque !

  24. La « grande classe » de futurs soignants… il y a de quoi se poser des questions… en fin c’est loin d’être un cas isolé malheureusement.

  25. Non non on ne vit pas ds le monde des bisounours…et ils veulent nous faire croire qu ils « découvrent » le truc…c est pas le seul à Clermont si si!

Réagir à cet article

retour haut de page
1161 rq / 5,875 sec