Début de la semaine de la sécurité du patient

| 356 vues | | mots clefs : Pas de commentaire

Cette opération annuelle de sensibilisation auprès des professionnels de santé et des usagers s’intègre désormais au programme national pour la sécurité des patients.

Début de la semaine de la sécurité du patient

Plusieurs flyers sont disponibles sur les différents thèmes : lettres de liaisons, médicaments : ayons le bon réflexe....

L’édition 2014 met à l’honneur un thème général qui porte sur la coordination des professionnels de santé pour la sécurité des patients en ville, à l’hôpital et en médico-social. Ce thème général est décliné en 3 sous-thèmes qui, sans être exclusifs, pourront être privilégiés :

  • médicaments : ayons les bons réflexes
  • accompagnons les traitements (exemple de la par voie orale)
  • partageons l’information (exemple de la lettre de liaison)

C’est l’occasion, pour les établissements de santé et médico-sociaux ou les professionnels libéraux d’investir d’autres champs tels que l’identito-vigilance, les évènements indésirables graves, le risque infectieux ou tout autre thème illustrant concrètement la coordination des soins.

Focus sur le dossier pharmaceutique

Le dossier pharmaceutique (DP) recense, pour chaque bénéficiaire de l'assurance maladie qui le souhaite, tous les médicaments délivrés au cours des 4 derniers mois, qu’ils soient prescrits par le médecin ou conseillé par le pharmacien d’officine.

Il contribue à sécuriser la dispensation des médicaments en permettant d’éviter les risques d’interactions et les traitements redondants.


Focus sur la conciliation médicamenteuse

La conciliation médicamenteuse est un processus pluri-professionnel qui a vocation à garantir la continuité de la prise en charge médicamenteuse entre la ville et l’hôpital par :
- la prise en compte de tous les traitements pris par le patient qu’ils soient prescrits ou non lors de l’élaboration d’une nouvelle prescription ;
- la transmission et le partage des informations complètes et exactes des traitements du patient entre les professionnels de santé à tous les points de transition.

La mise en place de cette pratique vise à prévenir les erreurs médicamenteuses et à réévaluer les traitements médicamenteux aux points de transition que sont l’admission à l’hôpital, les transferts au sein de l’hôpital et la sortie de l’hôpital.

Une expérimentation est actuellement en cours jusqu’en juillet 2015 dans 9 établissements français en Aquitaine sur « la sécurité de la prescription médicamenteuse à tous les points de transitions » ou conciliation médicamenteuse.

Elle doit aboutir à la production d’un guide de mise en œuvre de la conciliation médicamenteuse qui mettra à disposition des établissements de santé des outils standardisés.

« Accompagnons les traitements : l’exemple de la par voie orale »

A travers l’exemple emblématique de la prise en charge des patients par par voie orale, l’objectif est de mettre en lumière les éléments clés de la coordination du parcours des patients autour d’une prise en charge médicamenteuse.

L’essor de ces thérapeutiques nécessite une adaptation des organisations, notamment en matière de coordination des acteurs, des structures, d’information des patients et de bon usage.


 « Partageons l’information : la lettre de liaison »

La lettre de liaison ville/hôpital contribue à la qualité et à la continuité de la prise en charge. Elle doit garantir, par le partage d’informations, une prise en charge sécurisée aux 2 étapes clés du parcours de soins : l’adressage d’un patient en hospitalisation – lettre de liaison à l’entrée – et son suivi en ville le jour de sa sortie d’hospitalisation – lettre de liaison à la sortie –.

Elle donnera au patient et à tous les professionnels qui le prennent en charge un niveau d’information au bénéfice de la coordination hôpital/médico-social/ville.

Rédaction ActuSoins. Source HAS

 

Les évènements, colloques, formations,... :

Six régions ont été identifiées pour organiser un café SSP chaque jour pendant la semaine :

  • Alsace : « De la suite dans les ordonnances » (24 novembre, Strasbourg) ;
  • Aquitaine : « Quelle coordination pour la qualité et la sécurité de la prise en charge médicamenteuse ? » (25 novembre, Bordeaux) ;
  • Ile-de-France : « Ensemble, engageons-nous pour des soins continus entre la ville et l’hôpital » (26 novembre, Paris) ;
  • Centre : « Médicaments : ayons les bons réflexes, accompagnons les traitements » (27 novembre, Orléans) ;
  • La Réunion : « Continuité des traitements médicamenteux » (27 novembre, Saint Denis) ;
  • Languedoc-Roussillon : « Risque infectieux » (27 novembre, Montpellier).

Tous les autres évènements par région sur le site du ministère de la Santé

Notamment :

  • des conférences-débats au CHU de Nice sur « Le risque dans tous ses états » le 27 novembre ou sur « L’information et la participation su patient dans sa prise en charge » le 25 novembre ;
  • une journée de formation sur la prise en charge et la qualité des soins pour 100 établissements sanitaires et médico-sociaux le 27 novembre  ;
  • la 1ère édition du prix de la qualité des soins en Bourgogne le 27 novembre ;
  • la 1ère édition du prix de la qualité des soins en Bourgogne le 27 novembre .

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
820 rq / 3,204 sec