Un couple au tribunal pour refus de vaccination de ses enfants

Le tribunal correctionnel d'Auxerre a rouvert le procès deMarc et Samia Larère, ce couple de l'Yonne, qui refuse de faire vacciner ses enfants -une fillette de trois ans et un nourrisson de dix-huit mois- contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP), obligatoire en France.

vaccin grippeLa requalification probable de leur incrimination pourrait modifier la donne.

Le couple était initialement poursuivi pour "soustraction par un parent à ses obligations légales compromettant la santé (...) de son enfant", un délit puni jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende.

Lors de l'audience en septembre, quatre mois de prison avec sursis et 500 euros d'amende avait été requis sue cette base à l'encontre du couple.

Le tribunal a dit cette fois souhaiter "débattre d'une requalification éventuelle des faits" en infractions contrevenant à des dispositions du Code de la santé publique, qui prévoit au maximum une peine passible de six mois d'emprisonnement et 3 750 euros en cas de refus ou d'entrave à la vaccination. Réponse le 14 décembre, date fixée pour une nouvelle audience.

L'affaire avait débuté après un signalement du conseil général de l'Yonne, qui avait valu une convocation en justice aux parents. Ces derniers affirment se battre pour leur "liberté thérapeutique" au nom du droit à la santé, inscrit au préambule de la Constitution. Ils précisent souhaiter pouvoir administrer à leurs enfants des vaccins "sans adjuvants".

Rédaction ActuSoins, avec Le Généraliste

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

30 réponses pour “Un couple au tribunal pour refus de vaccination de ses enfants”

  1. Mannig dit :

    Voir http://www.senat.fr/bulletin/20070604/sante.html et lire ce que nous, anti-vaccinalistes, clamons depuis plus de 50 ans:
    – aucun cours relatif à la vaccination n’est dispensé dans les facultés de médecine françaises. (sic)
    – il n’existe pas de preuve scientifique sur l’utilité des vaccins. (re-sic)

    Beaucoup de lecteurs, ici, affichent un négationisme. Mais ils ne vont pas scier la branche sur laquelle ils sont assis !

  2. Seb Loulygan dit :

    Ça fait peur des soignants defiants vis à vis de la vaccination!

  3. Woaaai de faites surtout pas vacciner vos gosses contre la Polio, etc.. C’est tellement magique d’être engagé quand on a un enfants lourdement handicapé à vie.

  4. Ils ont raison , allez tout le monde refuse d’être empoisonné pour enrichir des gros

  5. Depuis quand l’état arrive à avoir du poids sur les labos???

  6. Le vaccin est certes une grande avancée médicale et a contribué de manière certaine au vieillissement de la population et la baisse de mortalité infantile.
    Toutefois le nouveau vaccin DTP qui contenait déjà de nombreux adjuvants, ( qui malgré ce qu’on dit sont nocifs ! ) en contient encore plus avec cette fois deux nouvelles cibles de vaccination, qui a mon sens et d’après de nombreux spécialiste dont ma pédiatre sont complètement inutiles pour des nourrissons voir meme dangereux !
    Rappelons que nous n’avons aucun recul sur ces vaccins, voudriez vous que vos enfants servent de cobailles?!
    Moi non !
    Et pourtant en créant la pénurie de l’ancien tetravac face au nouvel hexavac, l’état veut nous obliger contre notre gré à vacciner nos enfants!
    C’est scandaleux !
    Pour ceux qui ne serais pas au clair sur ce sujet le Pr Joyeux l’explique très clairement….

  7. ils ont refusé d’inoculer de la merde à leur enfant

  8. Et sinon la loi sur le consentement du patient elle sert à quoi en fait ?!?

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
284 rq / 1,614 sec