Agression d’un aide-soignant à Bordeaux : un motif religieux ?

L'altercation est survenue le 9 août, lorsqu'un aide-soignant aux urgences de la maternité du Centre hospitalier universitaire (CHU) s'est interposé entre un collègue et l'homme en colère, qui était venu avec son épouse voilée pour un examen, mais refusait qu'elle soit auscultée par du personnel médical masculin, selon une information du quotidien Sud Ouest.

violence-hôpital-250x167-1L'aide-soignant qui a reçu des coups de poing à la face, s'est vu prescrire une interruption de travail de trois jours, a déposé plainte pour "violences" au commissariat de Bordeaux.

Le CHU a lui aussi déposé plainte au titre de personne morale en soutien de son employé, a précisé l'établissement, tout en se refusant à communiquer sur le déroulement ou le fond de l'incident.

En particulier, l'éventuelle invocation par le mari d'un motif religieux le jour des faits, pour refuser que son épouse soit auscultée par un homme, reste à établir.

La plainte de l'aide-soignant a été transmise à la gendarmerie de Libourne (Gironde), lieu de résidence du couple concerné.

Selon le chef du service de gynécologie-obstétrique du CHU, Dominique Dallay, cité dans Sud Ouest, les demandes de prise en charge de femmes par uniquement du personnel médical féminin sont "un sujet récurrent dans les maternités". Et ce "pour différents types de raisons, pas uniquement religieuses", a précisé l'établissement à l'AFP.

L'hôpital "respecte toutes les croyances et s'efforce de répondre aux souhaits des patients", mais "n'en a pas toujours les moyens," en fonction du personnel disponible, notamment lors d'un week-end, notamment en période de vacances, où il peut arriver que seul un médecin homme se trouve de garde, a encore souligné le CHU.

Rédaction ActuSoins, avec AFP et France 3 Aquitaine

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

108 réponses pour “Agression d’un aide-soignant à Bordeaux : un motif religieux ?”

  1. C’est surtout l’éternelle question de l’hôpital quî s’adapte au patient ou au patient a s’adapter à l’hôpital. Le probleme étant que ce qui était une gêne devient un prétexte à acte de violence. Et toujours des mêmes.

  2. Tout ceci me fait penser au pamphlet de l’athée Christopher Hitchen “la religion empoisonne tout. Elle se mêle de sexe, contrôle nos assiettes, diabolise la science, se fait complice de l’ignorance et de l’obscurantisme. Source de haine, de tyrannie et de guerres, elle met notre monde en danger.”

    Il y a des gens qui sont d’une clairvoyance a toute épreuve !!

  3. Ali Otmani dit :

    Ce qui est intéressant pour des soignants c’est d’etablir un principe pour un cas particulier…combien de musulmanes et de musulmans sont soignés en France sans problèmes…Est ce que vous en parlez….un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse.
    Ayez une réflexion un peut plus évoluée construite et partial or elle est partielle pour certains…

  4. on ne vient pas dans un hôpital voiler c’est pas hygiénique , et si le mari est pas content qu’il retourne dans saon pays d origine

  5. à force d’être trop gentil… on se fait niquer… et ce n’est que le début, vous verrez 🙂

  6. Rajaa Boubou dit :

    C’est fou comme vous pouvez généraliser et mettre tout le monde dans le même sac. J’aimerai bien avoir les statistiques sur ce genre d’épisodes. Je ne cautionne pas le comportement, absolument pas. La violence n’est pas dictée par la religion. Comme vous dites, il faut que ces personnes fassent la part des choses (l’urgence vitale avant tout) … Cependant J’ai de la peine pour toutes les personnes dont la réflexion est “retournez dans votre pays, Desert, en Afghanistan” et j’en passe… C’est navrant et consternant qu’il existe encore ce genre de pensée au 21ème siècle…

  7. Putains de batman la prochaine que j’aperçois dans la rue
    …ont va voir si ton mari est un brave

  8. Lusitano dit :

    Je suis, tu es, il est, nous sommes, vous êtes, ils sont…! Qui dit vrai, qui dit faux…! et encore, et encore…!
    Vous savez monsieur le boxeur, en France, nous ne pouvons pas tout faire. Pour l’euthanasie, l’excision, la circoncision et l’accouchement allez voir ailleurs ! Cela nous arrangerai…

  9. je suis infirmière, mariée avec un algérien, et mon fils s’appelle Djessim et il est circoncis, donc la dernière chose qu’on puisse me dire, c’est que je suis raciste… effectivement, en France, on a la chance d’avoir l’un des meilleurs système de santé du monde presque! donc quand je lis ce genre d’article, j’ai juste envie de commenter : “retournez dans votre pays!” On fait ce qu’on peut pour faire notre boulot, dans des conditions parfois déplorables, on fait ce qu’on peut pour être à l’écoute, et on essaie de respecter au mieux les différentes cultures. ce genre de personnes sont des fouteurs de merde, c’est tout à fait le genre de personnes qui autorise sa femme à retirer son voile quand ils arrivent au bled, et s’il avaient été dans un hôpital algérien, il aurait juste fermé sa gueule, parce qu’il n’y a pas plus de femmes dans les hôpitaux algériens. ce monsieur n’a peut-être pas compris qu’un gynécologue est un médecin, et non un pervers, peut-être fait-il de la projection!

  10. En cas d’urgence si ils veulent pas que l’on touche une patiente… Ben ils s’en occupent ou qu’elle reste et trépasse !
    L’hôpital est laïque je crois… L’oublions pas y a déjà des plats sans porc….
    Va te faire soigner chez eux tu n’aura pas autant de privilèges qu’eux en ont ici…. Mais continuons de tt leur donner

  11. Ne rien dire c’est cautionné ce genre d’acte merde s’ils ne veulent pas qu’on touche à leur femme ben qu’ils aillent les soigner dans leur pays on est pas là pour se prendre une droite des qu’on les offense un peu merde

  12. Inacceptable et pour les soigner faudra peut être qu’on porte une burka????? Oui c’est vrai faut vraiment arrêter les conneries la

  13. incroyable qu’on ne puisse plus soigner normalement tout ça pour des prétextes de religieux arriérés… qu’il aille faire soigner sa femme en afganistan si ça lui pose souci

  14. Honteux mais qu’ils restent à la maison et aillent voir le médecin habituel au lieu de faire chier les soignants !!!!!!!!!

  15. La pudeur les croyances la spiritualité est différemment perçue chez chaque personne. Ses une mamie ne veut pas être lavée par un homme on lui dit quoi? Retourne chez toi? Retourne en 1900? Peut être simplement expliquer qu on a pas les moyens humains de répondre à ses demandes et répondre avec respect…., et de l autre sens , ne
    Pas imposer son mode de vie à tout prix . En tant que musulmane infirmière, c est a dire des deux côtés , je pense que l on peux trouver une solution des le respect. Alors à tous les Rachos et incultes , rentrez chez vous svp!

  16. Il faut se poser les bonnes questions En cas d’urgence vit ale si le médecin ou infirmier ne peut faire son boulot et qu’ il y est décès , QUI va t’on encore critiquer ? Le professionnel car il n’est pas du bon sexe, de la bonne religion, de la bonne couleur de peau etc…. Il faut être bien pédant pour refuser l’aide et les soins de personnes dont le travail est de soigner qui en a besoin…Il est possible de préférer mais non d’exiger…☑☑

  17. Nous sommes en France et avons la chance de pouvoir bénéficier d’un bon système de santé, celui qui n’est pas content n’a qu’à aller se faire soigner ailleurs ! !! À un moment donné faut arrêter avec ces conneries!!

  18. Qu’elle aille se faire soigner et son mec aussi …. dans le désert !!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
217 rq / 1,737 sec