Evaluer la douleur grâce à un logiciel de reconnaissance faciale

Mieux que l'avis de l'infirmière ! Une équipe américaine propose un logiciel de reconnaissance faciale pour évaluation de la douleur chez l'enfant qui est problématique tout particulièrement pour les jeunes de moins de cinq ans. 

Evaluer la douleur grâce à un logiciel de reconnaissance facialeUne équipe de chercheurs de l'université de Californie a présenté, ce lundi dans une étude publiée dans le journal Pediatrics, un logiciel de mesure de la douleur par reconnaissance faciale (FACS)*. Ce logiciel permet une estimation assez objective de la douleur pour les malades ayant des difficultés à s'évaluer, indique Le Figaro.

"Les expressions du visage sont des indices précis de la gravité de la douleur, explique l'étude. Dans cette perspective, FACS base son analyse sur 46 signes du visage à partir des vidéos des patients: comme le froncement des sourcils, l'apparition de rides sur le nez et les paupières serrées".

Les chercheurs ont testé le logiciel sur 50 jeunes âgés de 5 à 18 ans, à la suite d'une appendicectomie et attribué un score de douleur sur une échelle de 0 à 10 aux malades, après analyse des données vidéo.

Une meilleure évaluation que celle de l'infirmière

Le logiciel établit un diagnostic très proche de l'évaluation que font les malades de leur douleur. Il n'est pas aussi efficace que l'évaluation des parents sur la gravité de la douleur mais plus précis que le diagnostic infirmier.

"Les enfants peuvent évaluer leur douleur à partir de 5 ans environ. En dessous de cet âge, ils n'en sont pas capable, c'est du tout ou rien», explique au Figaro le Dr.Chantal Delafosse. L'utilisation d'un système de reconnaissance automatique permet de franchir un cap dans le dépistage pour mieux adapter les traitements antalgiques des patients jeunes ou en situation d'handicap".


Le quotidien souligne toutefois que "les médecins n'ont pas attendu l'arrivée de cette technologie pour implanter une évaluation régulière de la douleur : depuis 2010, la fondation APICIL, consacrée aux projets de lutte contre la douleur, a mis en place un kit de poche à destination des soignants pour évaluer celle des enfants dans les hôpitaux français".

*Automated Assessment of Children’s Postoperative Pain Using Computer Vision (Karan Sikka, MSAlex A. Ahmed, BSDamaris Diaz, MD, Matthew S. Goodwin, PhD, Kenneth D. Craig, PhD, Marian S. Bartlett, PhD, et Jeannie S. Huang, MD, MPH)

Rédaction ActuSoins, avec Pediatrics et Le Figaro

Pour plus d'informations sur la douleur chez l'enfant : sparadrap.org

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
683 rq / 2,419 sec