Autotest VIH : dès le mois de juin en pharmacie

| 952 vues | | mots clefs : , , , , 10 réactions

Des autotests de dépistage du VIH seront disponibles dans les pharmacies à partir du mois de juin. Disponibles sans ordonnance dans les officines ou les pharmacies en ligne, ils devraient coûter 25 à 28 euros.

Autotest VIH : dès le mois de juin en pharmacieEn prélevant une goutte de sang au bout du doigt, le test de la société AAZ qui a obtenu son marquage CE permet d'identifier en quinze minutes la présence ou non d'anticorps spécifiques produits en cas d'infection par le virus du sida.

L'autotest se compose d'une lingette désinfectante, d'une compresse, d'un pansement, d'une petite aiguille et le test, calqué sur le modèle des tests de grossesse. Pour savoir si l'on est porteur du virus, il suffit de se désinfecter le bout du doigt et le piquer pour en extraire une goutte de sang. Celle-ci doit ensuite être placée sur le test que le client plonge dans un liquide révélateur.

L'autotest est fiable à 99,7%, à partir des trois mois suivant l'exposition.

Afin d’accompagner leur utilisation, la HAS vient de publier un document d’information, sous forme de questions-réponses, à l’intention des professionnels de santé et des associations en contact avec les potentiels utilisateurs de ces autotests. Ceux-ci s’ajoutent à l’offre de dépistage existante. Ils ne doivent pas la remplacer.

"Malgré une offre diversifiée des modalités de dépistage du VIH en France, il y a environ 30 000 personnes infectées qui ignorent leur séropositivité. Et 50 % d'entre elles sont diagnostiquées à un stade tardif de l’infection. Ces personnes ne bénéficient donc pas des traitements et peuvent continuer à transmettre le VIH sans le savoir", explique le Dr Françoise Hamers, du service évaluation économique et santé publique à la HAS.


Rédaction ActuSoins

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

10 réponses pour “Autotest VIH : dès le mois de juin en pharmacie”

  1. l’envoi de résultat positif au patient à été supprimé suite à de nombreux suicides et là on remet ça !!

    • cath dit :

      Vous pouvez préciser ces « nombreux suicides » (combien, où, quand ?) ??
      Ce n’est pas en traitant les gens comme des gamins qu’ils réagiront en adultes responsables..

  2. comme ça on arrête la capote …et on verra avec le test !! j’ai peut que pour les plus jeunes ce soit un peu ça la réaction….

  3. Thibaud Lrd dit :

    Et quid de l’accompagnement derrière en cas de résultat positif?

Réagir à cet article

retour haut de page
278 rq / 2,186 sec