ONI : remous autour d’une campagne de recouvrement des cotisations

| | mots clefs : 23 réactions

Face au refus de nombreuses infirmières de régler leur cotisations à l'Ordre infirmier, ce dernier aurait entamé une campagne de coups de fils de relance, avec menaces de recouvrement par huissier... Le syndicat Resilience compte saisir le Procureur de la République de Paris.

ONI ordre infirmier :  remous autour d'une campagne de recouvrement des cotisations"Compte tenu des nombreux témoignages infirmiers (reçus par Résilience), le syndicat infirmier contre l'Ordre va saisir le Procureur de la République de Paris pour harcèlement afin que les menaces et les intimidations adressées par relances téléphoniques par une (personne) agissant depuis les bureaux de l'Ordre infirmier cessent et soient condamnées et punies comme il se doit", indique Hugues Dechilly, son président.

Ce dernier affirme qu'il a "vérifié la provenance des appels téléphoniques" et qu'il s'agit d'un "numéro de téléphone correspondant au standard de l'Ordre infirmier".

Plusieurs infirmières ont témoigné sur le site internet du syndicats de menaces et d'intimidations. Nous publions ci-dessous quelques extraits :

Menaces de recouvrement par huissier

"Je suis infirmier libéral inscrit a l’ mais n’ayant payé la cotisation que lors de l’inscription, car lors de la première année j’ai tenté de les joindre pour un problème de concurrence déloyale avec une autre IDE libérale. Impossible de les joindre…donc pourquoi payer un service qui n’en ai pas un…. Depuis, je reçois régulièrement des mises en demeure pour le règlement des mes cotisations. Et le 31/10 j’ai reçu un appel (...) qui me demande comment et quand je souhaite régler ma cotisation..."


"Je me suis inscrite à l'ONI mais n'ai pas payé leur cotisation annuelle. Cependant hier M. x m'a téléphoné pour me rappeler que conformément à l'article L4312-7 du code de santé publique, je leur suis redevable des adhésions non honorées et donc que leur service d'huissier prend le dossier en mains".

"Inscrite à l'Ordre, je ne cotise plus depuis des années. J'ai reçu hier un appel en numéro masqué d'une personne se disant être de l'Ordre National Infirmier. Elle a essayé de m'intimider en me menaçant d'envoyer des huissiers pour récupérer les cotisations non payées en 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014".

"Je suis infirmière scolaire et inscrite à l'ordre mais je n'ai jamais payé de cotisation (...) Après plusieurs relances par courrier simple voila maintenant qu'ils m'appellent sur mon portable!!!!! je raccroche dès qu'ils se présentent mais cela devient du harcèlement et de l'intimidation."

Sur le fond, l'ONI est en droit de réclamer les cotisations, du fait d'une obligation d'adhérer à l'Ordre. Cependant, le ministère de la Santé a régulièrement fait part de ses interrogations sur l'avenir de l'Ordre infirmier ou sur la possibilité de rendre l'adhésion facultative.

Ce n'est pas la première fois qu'une campagne de recouvrement fait des vagues. Un des précédents ministres de la Santé, Xavier Bertrand, avait demandé à l'ONI, en mars 2012, de suspendre une campagne de recouvrement au ton "comminatoire" dans un "souci d'apaisement".

L'actuelle ministre se saisira-t-elle du sujet ?

Cyrienne Clerc

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

23 réponses pour “ONI : remous autour d’une campagne de recouvrement des cotisations”

  1. syndicat RESILIENCE dit :

    devant l’insistance de l’ordre infirmier à vouloir continuer le harcèlement téléphonique puis par envoi de courriers d’une société de recouvrement, RESILIENCE appelle les infirmières à ne pas se laisser intimider par de telles pratiques lâches et iniques et rappelle que la seule contrainte officielle est celle qui consiste à envoyer un recommandé avec A/R et à déposer une plainte auprès du juge de proximité,
    toutes autres tentatives, menaces et / ou intimidations devant aller à la poubelle …

  2. chanelle 83 dit :

    il ne faut absolument pas cotiser ; cela cree des postes de cadres de la fonction publique qui ne servent à rien on le sait bien ; aucune cadre du public n est capable ou ne veut donner un coup de main en cas de lourde charge …….
    pas de racket qui servirait à offrir des séjours réunions à ces cardres

  3. eusebe dit :

    http://www.fosps.com/ordre-infirmier-fo-interpelle-une-nouvelle-fois-la-ministre-de-la-sante/
    Il semble que ce soit la saison des menaces, intimidations et autres mauvais plans effectués par certains ordres contre les soignants.

  4. syndicat RESILIENCE dit :

    Cotisation oni

    x
    XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXs@gmail.com>

    Bonjour,

    J’ai été contacté ce jour par téléphone par l’ ONI qui m’a laissé un message sans se présenter en tant que l’Oni, ce que j’ai découvert lorsque j’ai rappelé .

    Il m’ont demandés comment je souhaitais payer mes cotisations impayés depuis plusieurs années.
    Ils m’ont menacés d’une procédure en recouvrement si je ne payais pas.

    Cordialement

  5. syndicat RESILIENCE dit :

    Témoignage diffusé et lu sur Résilience : Bonjour,

    Je suis infirmière scolaire en XXXXXXXXXXXXXXXX et j’ai eu la mauvaise idée de m’inscrire à l’ordre infirmier au début de leur existence.
    J’ai payé une fois la cotisation et depuis ils ne me lâchent plus …

    Jusqu’à maintenant j’ai reçu uniquement des relances et des menaces de poursuites judiciaires par courrier … et ce matin pour la première fois une relance par téléphone d’une personne qui s’occupe des relances … avec toujours de menaces d’aller plus loin lorsque je précise que je ne souhaite pas payer la cotisation …

    Que faire ? Y a t-il vraiment un risque à ne pas payer cette cotisation ?
    Je ne pense pas car je ne l’ai pas repayé depuis au moins 2010 et il ne s’est rien passé de plus à, part les nombreux courriers …

    Cette cotisation est-elle toujours obligatoire ? Je croyais qu’elle allait devenir facultative …

    Pouvez-vous me donner quelques informations d’actualité sur l’ONI et son devenir ?

    Merci d’avance pour vos réponses
    Cordialement

  6. syndicat RESILIENCE dit :

    Témoignage diffusé et lu sur Résilience : je me suis inscrite sur résilience car aujourd’hui j’ai envoyé un courrier avec AR à l’ordre infirmier, dans lequel je demande à être désinscrite.
    j’avais fait une demande d’inscription par la force des chose, car j’avais comme projet professionnel “infirmière remplaçante en libéral”. le projet est tombé à l’eau, et je continus à exercer ma profession en tant que salariée. je n’ai jamais voulu cotiser à l’ordre, et depuis quelques temps je suis harcelée de courriers et j’ai également était jointe par téléphone pour m’informer que j’était dans l’illégalité. pouvez-vous me dire si le courrier que je leur ai envoyé était la bonne conduite à tenir?

  7. syndicat RESILIENCE dit :

    Témoignage diffusé et lu sur Résilience : subject: résiliation ordre infirmier
    bonsoir
    je souhaiterai me désincrire de l’ordre infirmier
    je leur ai envoyé un courrier en recommandé avec A/R ils m’ont répondu assez rapidement en me mettant en garde sur le caractère obligatoire de l’ordre et me demande de remplir un formulaire “DEMADE DE RADIATION DU TABLEAU DE L’ORDRE”
    j’avais lu sur des forums qu’ils devaient nous désincrire sans nous “ennuyer” et nous demander quoique se soit!
    pouvez vous m’aider? me donner des solutions? quoi leur répondre?
    merci d’avance
    en attente de votre réponse

  8. syndicat RESILIENCE dit :

    Témoignage diffusé et lu sur Résilience : Bonjour,

    inscrite à l’Ordre je ne cotise plus depuis des années.

    J’ai reçu hier un appel en numéro masqué d’une personne se disant être de l’Ordre National Infirmier.

    Elle a essayé de m’intimider en me menaçant d’envoyer des huissiers pour récupérer les cotisations non payées en 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.

    J’ai raccroché au nez de cet imbécile qui en plus de m’importuner appelle en se cachant derrière un numéro masqué.

    Merci de votre aide pour la conduite à tenir en cas de récidive.

    Cordialement,

  9. syndicat RESILIENCE dit :

    Témoignage diffusé et lu sur Résilience : Bonjour,
    Je suis IDE diplomee depuis 1999 et libérale depuis 2 ans.

    J’avais cotisé une UNIQUE fois a l’ONI lors de mon inscription a l’ARS pour pouvoir exercer en libéral, mais depuis toujours je boycotte les appels a cotisations.

    J’ai reçu aujourd’hui un appel téléphonique d’un individu de l’ONI me demandant” quand et comment je comptais régler ma cotisation”,
    Il m’a menacée de m’envoyer la société de recouvrement.
    Dois-je me préparer a une visite déconvenue?

    Je vous remercie de m’eclairer…
    Salutations

  10. syndicat RESILIENCE dit :

    Témoignage diffusé et lu sur Résilience : Relances téléphoniques ONI

    Bonjour, Je fais partie des agents qui ont été relancés, pour ne pas dire menacés, par l’ONI au téléphone.
    Je suis prête à témoigner et à vous soutenir dans vos démarches pour que ces pratiques cessent.
    Confraternellement,

  11. syndicat RESILIENCE dit :

    Bonjour ,

    Je suis actuellement infirmier libéral depuis 5 ans .
    Je reçois tous les ans la demande de cotisation de l’ordre infirmier .
    Jusqu’à ce jour , je n’ai pas réglé même avec leur pression du au derniers courriers me demandant 250 euros que j’ai directement jeté .
    Jeudi 23 octobre à XXXXXXXXj’ai reçu un appel du 01 77 45XXXXX avec un message sur mon répondeur de Mr Nicolas XXXXXXXXXX me demandant de le rappeler rapidement , aucun élément de présentation , aucun motif de l’appel .
    Je rappelle donc et là je tombe donc sur cette personne !!!!! se présentant au nom de l’ordre , et me disant que je n’étais pas à jour de mes cotisations .
    A ma grande stupeur , il me sort l’article m’indiquant que c’est une obligation , que je suis pas dans l’illégalité pour exercer .
    Je rétorque donc , que j’ai eu un DE me permettant d’exercer librement et que l’ordre n’a aucun droit de m’interdire d’exercer sous prétexte que je ne paie pas mes cotisations .
    Mr XXXXXXXXXX , me dit de ce fait , nous allons donc vous envoyer un créancier pour recouvrement de votre impayé .
    Je lui exprime donc ma colère d’entendre de pareil ânerie ,et lui demande pourquoi nous ne sommes pas tous au même tarif de cotisation ( 75 euros pour les libéraux et 35 pour les hospitaliers )
    j’ai fini par dire que : ou était le droit d’exercer librement en France , que c’était lamentable de devoir payer un ordre auquel nous n’adhérons pas aux idéaux , et que j’attendais leur courrier prochainement et que je ne paierai pas .
    J’ai fini par dire , excuser moi monsieur mais je suis en train de perdre mon temps , et que je ne tenais en aucun cas a lui faire perdre le sien ,au lieu de continuer mon activité ,
    ah ces mots , ce monsieur m’a salué .

    Alors voilà , quels sont les éléments légaux que je peux avancer devant un futur créancier ou bien quel est la réponse la plus convenable que je puisse rétorquer afin de ne pas rencontrer de problèmes .
    Cordialement
    XXXXXXXXXXX
    infirmier libéral

  12. syndicat RESILIENCE dit :

    Témoignage diffusé et lu sur Résilience : Bonsoir,

    J’ai toujours été contre cet ordre mais j’ai pensé me mettre en règle en m’inscrivant à cet ordre il y a quelques années. En fait je regrette de l’avoir fait. La majorité de mes collègues infirmières et puéricultrices ne sont pas inscrites donc pas inquiétées !!

    Depuis plusieurs années je finis toujours par payer en fin d’année quand je reçois le courrier menaçant de poursuites au tribunal. Cette année j’ai décidé de ne pas continuer à payer malgré mes craintes de ce type de poursuite. Pour l’instant pas de relance téléphonique. Mais en lisant les commentaires similaires, je me sens un peu moins seule.

  13. syndicat RESILIENCE dit :

    Témoignage diffusé et lu sur Résilience : Alors moi ils m’ont appelé en “numéro privé” et m’ont menacé de m’envoyer une société de recouvrement si je ne payais pas.
    Je leur ai demandé un courrier avec accusé de réception ils m’ont dit “qu’ils m’avaient déjà envoyé plein de courrier et qu’ils ne pensaient pas m’en renvoyer un du coup”. Le gars m’a demandé à la fin “vous compter régler quand?” du coup je lui ai dit que je ne savais pas (il m’a dit “ok je le note dans votre dossier”)
    Mais là c’est vrai qu’ils commencent à me faire peur et je ne sais pas vraiment quoi faire…
    Un petit conseil?
    (petite précision je suis infirmière scolaire et je tiens a dire qu’ils sont encore plus incompétents dans ce domaines qu’il ne le sont déjà pour les infirmiers hospitaliers que j’étais auparavant…)

  14. syndicat RESILIENCE dit :

    Témoignage diffusé et lu sur Résilience : Bonjour,
    Je suis infirmiere scolaire et inscrite à l’ordre(bons petits soldats les IDE…) mais je n’ai jamais payé de cotisation car cet ordre ne m’apporte rien et nous n’avons rien demandé…tout cela est bien flou pour la majorité des IDE.Bref après plusieurs relances par courrier simple voila maintenant qu’ils m’appellent sur mon portable!!!!! je raccroche dès qu’ils se présentent mais cela devient du harcèlement et de l’intimidation….si ils faisaient les choses en règle et bien qu’ils m’envoient les huissiers au moins cela serait clair!!

    Cet ordre devait disparaitre ou bien la cotisation devenir facultative…on en est ou?

    Merci pour votre combat il est juste.Cet ordre on en veut pas!
    Bonne journée

  15. syndicat RESILIENCE dit :

    l’ordre infirmier au Canada dans l’avion présidentiel : TRAHISON SOCIALISTE !

    http://syndico.exprimetoi.net/t10431p15-l-ordre-infirmier-invite-dans-la-delegation-officielle-du-president-hollande-au-canada#51077

    RESILIENCE – 20 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg.

  16. syndicat RESILIENCE dit :

    élection ordre infirmier : 82% d’abstention !

    http://syndico.exprimetoi.net/t10411-461-conseillers-elus-hier-30-octobre-2014-lors-du-second-premier-tour-de-la-mascarade-ordinale

    RESILIENCE – 20 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg.

  17. Supprimer l’ordre serait une erreur. De nombreuses autres professions ont des ordres qui permettent de les aider et de défendre la profession. Par contre ils vont d’erreurs en maladresses. Vivement qu’ils se ressaisissent !

  18. eusebe dit :

    Certaines et certains ont été forcés de s’inscrire. D’autres se sont laissés berner, pensant adhérer à une organisation (une grande famille) qui les aiderait et les soutiendrait. Et tous ces gens sont maintenant la seule source de revenus de cet ordre qui ne peut survivre que grâce à eux. Il ne les lâchera pas, mais il faut résister.
    Les infirmiers n’ont pas besoin d’ordre, mais l’ordre a besoin des infirmiers…

  19. Kittycat Mel dit :

    quand Est-ce que cet ordre de la honte va disparaître… La Touraine nous a vendu du rêve….

  20. julien83 dit :

    Bonjour, le revoilà avec ses gros sabots prêts encore une fois à mettre les pieds dans le plat et a nous escroquer ! Prouves nous d’abord que tu sers à quelque chose et après on verra, peut être qu’on paiera quelque chose !! Peut être…

  21. quand est-ce que nos politiques vont enfin rendre cet ordre facultatif ou tout simplement le supprimer ? Cela fait 8 ans que les IDE attendent cela et pendant ce temps , la dette de l’ONI ne fait que s’accroitre ! Une HONTE

  22. ce qui une fois de plus n’encourage vraiment pas à cotiser !…

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
426 rq / 2,167 sec