Déréglementation des professions libérales : la FNI s’associe à la fronde

Alors que le gouvernement a commencé à lâcher du lest sur sa volonté de déréglementation - Manuel Valls insiste désormais pour ne pas stigmatiser les professions libérales -, la Fédération Nationale des Infirmiers s’associe au mouvement initiée par l’UNAPL, dont elle est membre fondateur, contre la déréglementation des professions libérales.

Déréglementation des professions libérales : la FNI fédération nationale des infirmiers s'associe à la frondeLa FNI appelle toutes les infirmières libérales à se mobiliser et à participer massivement à la « Journée sans professionnels libéraux » le 30 septembre 2014.

Si la réforme envisagée par le ministre de l’Economie, de l’industrie et du numérique supprimait la règlementation instaurée par l’Etat, un véritable séisme secouerait le système de santé et remettrait en question la sécurité sanitaire dans notre pays.

Les professions de santé réglementées représentent pour nos concitoyens une garantie de qualité et de sécurité des soins, car elles sont ainsi soumises à des règles déontologiques et de sécurité strictes.

Les infirmières libérales en particulier mettent au quotidien leur disponibilité, leur souplesse d’intervention, leur organisation pour assurer les soins sans rupture de prise en charge, au plus près des familles, et sans dépassement d’honoraires.

La FNI considère qu’avec ce projet de loi, et la perspective d’une réforme par ordonnances, précédant la future Loi de Santé, le gouvernement franchirait de façon arbitraire une barrière morale en soumettant la santé aux mêmes règles et aux mêmes raisonnements que ceux qui sont en vigueur dans le secteur marchand.

La santé vendue comme une marchandise, l’introduction du capital dans les sociétés d’exercice libéral, la perte d’indépendance des professionnels de santé qu’engendrerait cette réforme, c’est contre ces dangers majeurs que la FNI appelle toutes les infirmières libérales à se mobiliser avec l’UNAPL le 30 septembre.

Source FNI

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

6 réponses pour “Déréglementation des professions libérales : la FNI s’associe à la fronde”

  1. Arrêtons de voir le mal partout. Ils ont d’autres professions en ligne de mire (pharmaciens, notaires…). Je vois pas en quoi notre métier est menacé. En soutient avec les pharmacien? Mouais…alerte! Réagissons pour rien!

  2. Article au rabais? ” La FNI appelle tous les infirmières libérales à se mobiliser “. Les infirmiers plutôt non? Le masculin l’emporte, votre phrase n’est pas bonne…c’est colporter du vent pour le moment sur des suppositions. Bref. Nous n’apprenons rien dans cet article

  3. sancho dit :

    Bonjour,
    j’ai un peu de mal à comprendre moi aussi.
    Peut-être la peur des aides-soignants en libérale pour les soins infirmiers ? ou l’exécution de soins infirmiers par des aidants ?
    Enfin cela reste bien flou pour moi.
    Cordialement

  4. J’avoue j’ai la comprenotte un peu difficile. Je ne comprend pas quels avantages eux en tireraient ?

  5. Mary Potter dit :

    J’ai un peu de mal à visualiser exactement qu’elles sont vos craintes.

Réagir à cet article

retour haut de page
830 rq / 3,254 sec