12 septembre : sensibiliser à la lutte contre le sepsis

| | mots clefs : , Pas de commentaire

A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le sepsis, l'Institut Pasteur rappelle que 30 à 50% des patients meurent encore aujourd’hui des suites des formes les plus graves du sepsis (dont le choc septique). Pour les survivants les séquelles peuvent être graves : amputations, lésions pulmonaires, rénales.du 12 septembre 2014 aura lieu la Journée Mondiale de lutte contre le sepsis.

Staphylocoque doré - © Microbe World

Staphylocoque doré - © Microbe World

Les hospitalisations pour sepsis ont presque doublé ces dix dernières années. Elles représentent plus d’hospitalisations que l’infarctus du myocarde.

Il y a environ 28 millions de cas de sepsis dans le monde, par année, dont 8 millions décèdent. Un malade décède du sepsis dans le monde toutes les 3 secondes.66 % des décès d'enfants de
moins de cinq ans sont dus à un sepsis et il s'agit de l'une des principales causes de
décès maternels.

En France, on estime à 70 000 cas par an le nombre de sepsis sévères. Ceci représente de 8 à 15 cas pour 100 admissions en réanimation. Il peut s’agir d’ de ville (méningites, pneumonies, intra-abdominales…) ou d’ liées aux soins (dont les nosocomiales).

Le coût du sepsis est très important : en France, le coût par patient en 2005 était de 30 000 euros (15 000 euros pour l’infection communautaire et 40 000 euros pour l’infection nosocomiale).

L’objectif principal de cette journée - organisée en France par l’Institut Pasteur, l’AP-HP, la fondation pour la Recherche en Réanimation, le CISS, le LIEN et l’Alliance Contre le Développement des Bactéries Multi-résistantes (AC de BMR) - est de favoriser les progrès et les bonnes pratiques en faveur de la lutte contre les infections graves et de sensibiliser les personnels hospitaliers.

Les organisateurs de cette journée visent aussi l'information du grand public. Il ressort effectivement d'un sondage sondage OpinionWay réalisé en août 2014 qu'un français sur dix n'en a jamais entendu parler.

Rédaction ActuSoins

 Pour en savoir plus : journee-mondiale-sepsis.com

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
220 rq / 2,100 sec