Une « app » suisse pour faciliter le don d’organes

| 314 vues | | mots clefs : 1 réaction

Connaître les caractéristiques d'un potentiel donneur d'organe rapidement, sans l'interroger ou sans que celui dispose de sa carte de donneur. Tel est l'objectif d'une fonction de l'application echo 112 développée par le CHU du canton de Vaud et Swiss Transplant, la fondation nationale suisse pour le don et la transplantation d'organes.

Une "app" suisse pour faciliter le don d'organesLorsqu'un un donneur d'organe potentiel arrive aux urgences d'un l'hôpital, une borne Bluetooth permet d'afficher sur l'écran verrouillé de son portable sa carte de donneur, si celui- l'a remplie via l'application echo112.

Cette dernière peut ainsi donner des renseignements concernant des allergies éventuelles, les médicaments que prend le donneur potentiel, les proches à prévenir, ainsi que sur les intentions du patient quant au dons d'organes.

Ce procédé a été mis au point par un médecin anesthésiste au CHUV, le Docteur Jocelyn Corniche, concepteur de l'application  echo 112 qui permet de contacter les urgences locales tout en leur transmettant la position exacte de l'utilisateur, en Suisse ou à l'étranger. Cette application est utilisée par 350 000 personnes en Suisse.

Depuis lundi 1er septembre, une mise à jour de l'application permet de générer deux fiches de renseignement numériques, l'une pour les contacts, médicaments et allergies, l'autre pour les informations relatives au don d'organes.

En Suisse, quelques 1 200 personnes sont actuellement en attente d'un don.


Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Une « app » suisse pour faciliter le don d’organes”

Réagir à cet article

retour haut de page
815 rq / 2,928 sec