Vincent Lambert devrait pouvoir… partir

| 622 vues | | mots clefs : , 4 réactions

Le rapporteur public du Conseil d'Etat, Rémi Keller, s'est prononcé, vendredi 20 juin, contre le maintien en vie de Vincent Lambert, cet homme de 39 ans tétraplégique, dans un état végétatif chronique à la suite d'un de voiture survenu en 2008, et sur le sort duquel sa famille se déchire.

Vincent Lambert devrait pouvoir... partirM. Keller a ainsi recommandé l'annulation de la décision du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, qui s'était prononcé pour le maintien en vie de Vincent Lambert, après que le CHU de Reims, où est hospitalisé le patient, avait décidé d'arrêter de l'alimenter et de l'hydrater artificiellement.

Rappelons que le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne avait par deux fois ordonné le maintien de son alimentation et de son hydratation, alors que l'équipe médicale du CHU de Reims avait décidé de l'interrompre avec l'accord de son épouse dans le cadre de la loi Leonetti.

« Nous ne proposerons pas de confirmer le jugement du tribunal de Châlons », a-t-il dit, expliquant que, selon les experts sollicités, il n'y a pas d'espoir de guérison et que l'alimentation et l'hydratation n'ont aucun effet positif sur l'état du jeune homme.

Il a rappelé que la majorité des médecins et des membres de la famille étaient en faveur de l'arrêt des traitements, que le patient avait exprimé sa volonté de ne pas être maintenu dans un statut de et que la procédure engagée par l'équipe de Reims était conforme à la loi, « une loi qui autorise la médecine à se retirer ».

Il a aussi rappelé que, d'après une récente expertise médicale demandée par le en février, « Vincent Lambert [était] en état végétatif totalement inconscient ».


Appelée à se prononcer en appel, la haute juridiction administrative avait ordonné le 14 février une nouvelle expertise médicale avant de se prononcer. Une procédure inhabituelle dans le cadre d'un référé.

La décision du Conseil d'Etat sera rendue mardi 24 juin à 16 heures.

Rédaction ActuSoins, avec Le Monde

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

4 réponses pour “Vincent Lambert devrait pouvoir… partir”

  1. moutarde dit :

    Tu as la mémoire courte quand borniche était sur toutes les tv/radio/presse écrites…etc au sujet de la fin de vie, l’euthanasie et le suicide assisté.

  2. sancho dit :

    Bonjour,
    Que vient faire l’ONI dans ce sujet qui à juste titre n’en fait pas référence.
    Enfin …, il serait temps que la loi leonetti soit enfin tous simplement appliquée. En espérant que la décision sera conforme à la loi pour le bien des patients, des familles et des professionnels de santé .
    Cordialement

  3. leilou dit :

    Depuis quand le CE se substitue aux médecins ? Quid de la décision collégiale ? Quid de la loi Leonetti ? Depuis quand la peine de mort a t-elle été réintroduite et en quoi est il plus juste de faire partir un innocent quand on libère les criminels libres de récidiver….Est-ce une question d’économie ?

  4. moutarde dit :

    Puisse la paix et la sérénité revenir dans cette famille si longuement et durement éprouvée (et que l’oni ait la décence de se la fermer…)

Réagir à cet article

retour haut de page
1183 rq / 6,066 sec