Agression de soignantes : huit mois fermes à Saint-Quentin

| 1 211 vues | | mots clefs : , 3 réactions

La justice reste l’ultime recours pour les infirmières et les aides-soignantes suite à une agression.

Agression de soignantes (infirmière, aide soignante) : huit mois fermes à Saint-QuentinDeux ans de prison dont huit mois fermes…C’est le verdict du juge du tribunal correctionnel de Saint-Quentin (Aisne), suite à l’agression de plusieurs soignantes par un homme ivre, le 10 septembre dernier, à l’ de Saint-Quentin.

L’auteur des faits, Nicolas Objois, 43 ans, a un sérieux problème avec l'alcool - ce qui lui a d’ailleurs valu un licenciement - et ne se contente pas de donner des coups de pieds et de mordre.

« Toi, je te retrouverai, je vais t'emmener dans la forêt et je te violerai derrière un arbre », lance-t-il à une soignante. « Des cas de violences, on en a, mais, à ce point-là, c'est rare », note un témoin de la scène. Il avait finalement été maîtrisé par plusieurs agents dont un brancardier.

« Ces agents ne faisaient que leur travail, plaide Me Gilles Laurent, l’avocat des victimes. Peut-être est-il dépressif mais les agents le sont devenus. »

La procureur, Aude Le Hérissier, avait requis deux ans de prison dont un avec sursis. « J'ai bien écouté les excuses, l'amnésie et les explications. Mais je reste sourde. Rien n'a marché dans les peines précédentes. »


Cyrienne Clerc, avec Le Courrier Picard

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

3 réponses pour “Agression de soignantes : huit mois fermes à Saint-Quentin”

  1. des agressions il y en a partout cela n est pas nouveaux

  2. Delphine Frey dit :

    inadmissible, ce genre d’aggressions sur les soigants devraient être traitées au même titre que les aggressions sur les forces de l’ordre. On est là pour soigner, pas se faire insulter et violenter…

Réagir à cet article

retour haut de page
814 rq / 3,352 sec