Cathétérisme veineux et antiseptiques : haro sur les idées reçues

Mésestimer les propriétés des antiseptiques lors de la pose d'un cathéter veineux comprend des risques. Une intervention et un quizz vous aident à faire le point sur vos connaissances.

Infirmier Cathétérisme veineux et antiseptiques : haro sur les idées reçuesPlusieurs enquêtes l'ont montré : les connaissances des infirmières en matière d’asepsie liée aux cathéters veineux centraux et périphériques peuvent être améliorées.

Le sujet souffre de nombreuses idées reçues, observe Christian Dupont, infirmier coordonnateur d'un réseau ville-hôpital sur la mucoviscidose adulte rattaché à l'hôpital Cochin (AP-HP, Paris).

Cela entraîne parfois des mésusages dont certains peuvent être accroître les risques liés au geste et être préjudiciables au patient.

La méconnaissance porte à la fois sur la nature et les indications des antiseptiques, précise l'infirmier. Certains soignants hésitent par exemple à utiliser une solution alcoolique au motif que « l'alcool fixe les germes », une formule valable uniquement en laboratoire ou qu'il fragilise la peau alors que c'est seulement si on l'empêche de s'évaporer.

Idem pour « l'allergie à la BétadineTM » : si un patient présente une allergie  à la Povidone iodée, ce n'est pas forcément à l'iode qu'il contient...

L'intervention de Christian Dupont, sous la forme d'un quizz interactif, mettra aussi l'accent sur les nouveautés à disposition des soignants, comme la chlorhexidine alcoolique à 2%.

Des confusions dommageables sont également parfois commises entre chlorhexidine aqueuse et alcoolique. « L'éventail des antiseptiques est très important mais assez mal connu, estime l'infirmier. Il reste aussi des questions sans réponses », comme par exemple sur les avantages comparés de protocoles américains et français...

O.D.

Participer à cette conférence au Salon Infirmier 2013 : 

CATHETERISME VEINEUX CENTRAL OU PERIPHERIQUE ET ANTISEPTIQUES : SI ON FAISAIT LE POINT SUR NOS CONNAISSANCES ?

vendredi 18 octobre de 10h15 à 11h15 - Salle LYRA

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

3 réponses pour “Cathétérisme veineux et antiseptiques : haro sur les idées reçues”

  1. karim dit :

    bacteriostatique , c.a.d permet de suspendre la multiplication des bactéries ce qui aboutit au vieillissement de celles-ci et à leur mort.

    L’alcool a également une action bactericide , mais est inefficace sur les spores, peu efficace sur les virus, s’évapore rapidement et est inactivé par les matières organiques.

  2. LeZozio dit :

    Impossibilité pour moi d’y aller cette année ! Aura-t-on un retour sur Actusoins de cette intervention (et des autres) ?

  3. leilou dit :

    je n’ai jamais vraiment compris le fait que que l’alcool fixait les germes ? ça les colle ?

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
245 rq / 2,349 sec