Prélèvements veineux : laissez faire le robot…

| | mots clefs : 5 réactions

Une start-up américaine de Miami a dévoilé un prototype de robot capable de réaliser des prélèvements veineux. Les ponctions sont couronnées de succès dans 83% des cas. Les tests cliniques débuteront lorsque la fiabilité dépassera les 90% de réussite.

Le robot utilise plusieurs techniques pour choisir la veine à ponctionner. Celles-ci sont tout d'abord mise en évidence par un système infrarouge, et la comparaison du réseau veineux avec une base de données. Le vaisseau sélectionné est ensuite analysé par ultrasons, afin de déterminer la qualité du flux sanguin.

Vient ensuite la ponction, qui nécessite encore la présence d'un humain, réduit à introduire les tubes dans le corps de pompe...et probablement à rassurer les patients, peut être pas tout à fait à leur aise...

Comme le résument les fondateurs de la start-up américaine, "les échecs de ponctions sont douloureux et font perdre du temps. Et le temps, c'est de l'argent..."

Veebot

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

5 réponses pour “Prélèvements veineux : laissez faire le robot…”

  1. sebouille39 dit :

    moi je dis a quand le robot pour les VVP et pour les toilettes tant qu’on y est , pourquoi ne pas envisager de remplacer purement et simplement le facteur humain !!!! Non mais je rêve, si on commence à supprimer nos actes technique nous allons faire quoi ? En plus je suis d’accord avec lafouaise, moi aussi j’arrive à plus de 90 % de réussite la plupart du temps

  2. eusebe dit :

    Oh oui, Sansebastien peut-il nous éclairer de ses lumières ordinales toujours bien à propos ? On en bave d’avance…

  3. onialapoubelle dit :

    A sansebastien : qu’en pense l’Ordre des Infirmières ? On sait jamais des fois qu’il aurait une idée sur la question comme il en a eu une sur l’épilation au laser.

  4. Sansebastien dit :

    On arrête pas le progrés…
    Bon, pour l’instant je ne vois pas l’intérêt (coût, temps, stress du patient, etc…)
    Et la relation humaine dans tout cela?

  5. la fouaise dit :

    pas pour me vanter,mais quand je n’ai pas trop picolé,je dépasse largement les 90% de ponctions réussies,non mais…..

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
236 rq / 1,385 sec