L’ONSIL lance un sondage sur l’Ordre infirmier

 L’ONSIL était favorable à la création d’un ordre infirmier. Désormais, le divorce semble consommé. « L'Ordre que l'on voit aujourd'hui parait bien éloigné de celui pour lequel elle a voté », souligne, dans un récent communiqué, l’Organisation nationale des syndicats d’infirmiers libéraux, qui lance auprès de ses adhérents un sondage sur l’Ordre.

 

infirmière sondageSur la base des futurs résultats de ce sondage, Béatrice Galvan, infirmière libérale et présidente de l’organisation demande à rencontrer la ministre de la Santé afin de lui « exposer ses exigences au sujet de l'Ordre infirmier » et « pour tenter de régler définitivement ce problème grave ».

La première rupture entre l’Onsil et l’Ordre s’est produite en mars 2011 quand le Conseil national de l’ordre infirmier a maintenu à 75 euros la cotisation pour les infirmiers libéraux et réduit à 30 euros celle des infirmiers salariés, suivant ainsi les préconisations de la ministre de l’époque, Roselyne Bachelot.

Une décision alors qualifiée d ‘« inique ». « L'exigence de cotisation des salariés est totalement inopérationnelle, faisant peser sur les seuls libéraux le principe d’une inscription et d’une cotisation obligatoire. (…) Cette injustice n’est plus tolérable », affirmait quelques mois plus tard l’ONSIL.

Divorce consommé

L’Onsil demande à ses adhérents, dans le cadre de ce sondage, de se prononcer pour le « maintien de l’Ordre infirmier, sa « mutation » ou sa « disparition ». L’organisation syndicale anticipe également la réponse et demande aux infirmières libérales  si elles préfèrent repasser sous la tutelle de l’Ordre des médecins, être rattachées au Haut conseil des professions paramédicales (HCPP) ou que les prérogatives de l’Ordre infirmier soit transférées aux URPS.

Désormais le syndicat critique « une recrudescence de mesures prises par l'Ordre infirmier à l'encontre des infirmières libérales », citant notamment « des retards à l'inscription apparemment injustifiés, interdisant de fait aux infirmières concernées d'exercer » et « des pressions sur certaines CPAM pour engager des procédures de déconventionnement contre les infirmières libérales installées qui ne seraient pas à jour de cotisation ».

Les récentes batailles judicaires entre des responsables de l’Ordre et certains responsables syndicaux comme Hugues Dechilly (Resilience) ou Philippe Tisserand (FNI) -  qui ne sont pas directement nommés dans le communiqué de l’ONSIL -  ont également fait déborder le vase de la mésentente.

Claire Dubois

Pour répondre au sondage : https://docs.google.com/forms/d/1doj9s4l7MYZlu8FfQTee0-gvkJqmN8104p_OipNOyBE/viewform

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

40 réponses pour “L’ONSIL lance un sondage sur l’Ordre infirmier”

  1. onialapoubelle dit :

    (dés)ordre infirmier : malgré plus de 10 millions de dettes et 84 millions de passifs, on continue à mener grand train, chez LIPP :

    Invitation : conférence de presse de l’Ordre infirmier le 4 juillet 2013 à 10h
    Didier Borniche, président et toute l’équipe de l’Ordre national des infirmiers
    vous invitent le jeudi 4 juillet 2013 à 10H à la brasserie Lipp – 151, boulevard Saint-Germain – Paris, 6ème arrondissement.

    « Un Ordre tourné vers l’avenir » – Bilan d’activité ordinale et perspectives de travail

  2. onialapoubelle dit :

    Tiens sans sébastian, un peu de lecture vu que ton patron ne vous envoie rien à lire :

    http://www.infirmiers.com/forum/l-ordre-national-des-infirmiers-vous-informe-t113158-795.html#p2693630

    Réunion du 18 juin 2013
    9h30 – 17h30 * ordre du jour
    questions appelant une décision du Conseil national
    1. Approbation de la délibération du Conseil national du 25 mars 2013
    2. Approbation du point 7. de la délibération du Conseil national du 5 mars 2013
    3. Rapport des commissaires aux comptes – Rapport de la Commission de contrôle des comptes – Rapport du trésorier – Approbation des comptes
    4. Situation Financière au 31 mai 2013
    – point de trésorerie,
    – plan de trésorerie ;
    5. Révision du budget 2013
    6. Désignation d’un conseiller national pour intégrer la commission de contrôle des comptes et des placements financiers en remplacement de M Adain ;
    7. Création d’un Conseil interdépartemental de l’Ordre des infirmiers Réunion – Mayotte
    8.Organisation des élections du CNOI du 7 novembre 2013
    9. Position du CNOI sur les protocoles de coopération ;
    10. Position du CNOI sur la fin de vie
    Sujets à évoquer pour information.
    11. Le point sur les commissions et groupes de travail :
    – Accès aux soins dans les territoires,
    – pratiques professionnelles,
    12. Publication du décret « Sunshine act » ;
    13. Agenda du CNOI

  3. onialapoubelle dit :

    Mais non ma chère Eusèbe, sans sebastian c’est l’Ordre Infirmier à lui tout seul, genre celui qui décide – comme les abrutis consanguins – de ce qui est bien ou mal pour toi et l’ensemble de la profession. T’as pas encore compris que l’Ordre est ta maison et Borniche ton sauveur ? Les illuminés de saintâne en sont – eux – persuadés.

  4. Sansebastien dit :

    “onialapoubelle”,”la fee calome”,”eusebe”, c’est du pareil au même, non?
    On va vous laisser entre” vous”(même)…

    • eusebe dit :

      Au lieu de dénigrer sans cesse les personnes, tu n’aurais pas quelques arguments, défendant ton ordre, à nous faire profiter, car, avec tes réflexions, tu donnes une image détestable de toi et tes amis ?

      • Sansebastien dit :

        C’est vrai que moi “je dénigre”, alors que vous, vous êtes tellement constructifs!
        J’ai rien à rajouter.
        Quant à l’intérêt d’un Ordre professionnel pour les infirmières et infirmiers, à chacun d’en juger avec son niveau de réflexion et d’intérêt pour sa profession.

  5. la fee calome dit :

    Autre sondage ordinal qui ne vaut rien … (à part ramasser des infos pour étoffer le fichier de l’oni)

    https://docs.google.com/forms/d/1EJUV7- … ested=true

    Questionnaire CIROI PACA-Corse

    Afin d’assurer au mieux la promotion de votre profession, le CIROI PACA-Corse vous propose de répondre à un questionnaire d’opinion et de satisfaction. Il nous permettra notamment de cibler vos besoins, d’ajuster notre communication et d’améliorer le travail de l’Ordre au travers de ses différentes missions. Les réponses seront anonymes, traitées de manière globale et feront l’objet d’un compte-rendu qui sera publié.
    Nous vous remercions par avance du temps consacré.

  6. la fee calome dit :

    http://syndico.exprimetoi.net/t8839-lettre-a-francois-hollande-president-de-la-republique#42408

    (contre) l’ordre infirmier (et les faits graves dont il est à l’origine), lettre à monsieur le Président de la Républiq?ue

  7. onialapoubelle dit :

    ordre infirmier : les comptes 2012 … et autres joyeusetés ordinales !

    http://syndico.exprimetoi.net/t8832-ordre-infirmier-les-comptes-2012-et-autres-joyeusetes-ordinales#42367

    nous vous laissons maintenant le soin d’apprécier, en détails, les méthodes comptables d’un ordre qui cumule plus de 10 700 000 euros de dettes, 1 250 000 euros de dettes fiscales, qui revendique encore et toujours plus de 84 000 000 de cotisations dont il ne verra jamais le moindre centime d’euro, etc …

    à part çà tout va bien et l’aventure continue …

  8. eusebe dit :

    Morceaux choisis…des comptes 2012

    “Il a également décidé de considérer que les cotisations appelées sur les exercices clos le 30 avril 2012 et antérieurs et non réglées ne pourront probablement pas être recouvrées et en conséquence de les comptabiliser en pertes, la provision correspondante étant reprise en résultat.”
    Parce qu’ils y croyaient encore… ?

    “L’exercice 2012 ne peut être comparé à l’exercice précédent du fait :
    – de la décision de changement de date de clôture d’exercice en 2012 portant celui-ci sur 8 mois,
    – des nombreuses mesures de restructuration qui ont eu des effets sur les comptes de l’exercice précédent.”
    Comme ça, on ne compare pas et tout va très bien…

    “L’exercice clos le 31 décembre 2012 présente un résultat excédentaire de 1 186 K€.
    Le résultat de l’Ordre correspond à la différence entre les revenus des cotisations des infirmières et infirmiers et les frais de fonctionnement de l’Ordre. En effet, seules les cotisations financent les réalisations de l’Ordre et lui permettent d’assurer ses missions, en toute indépendance.”
    Magnifique conclusion !!

    “Une indemnité de départ à la retraite, déterminée en fonction de l’ancienneté et du niveau de rémunération, doit être versée aux salariés présents dans l’entreprise à l’âge de la retraite.
    L’engagement de l’Ordre à ce titre n’étant pas significatif compte tenu du peu d’ancienneté acquise par les salariés à ce jour, il n’a pas été calculé.”
    Ils vont peut-être y être plus tôt que prévu, en retraite…

    “Les honoraires du commissaire aux comptes au titre du contrôle légal des comptes, comptabilisés sur l’exercice, s’élèvent à 41 560 Euros (TTC).”
    Les dommages et intérêts demandés à Paris auraient pu quasiment payer le commissaire aux comptes, auraient pu…

  9. onialapoubelle dit :

    3. REGLES ET METHODES COMPTABLES
    Les comptes agrégés
    de l’Ordre, pour l’exercice clos le 31 décembre 2012, ont été élaborés et présentés conformément aux conventions du Plan Comptable Général (PCG), dans le respect du principe de prudence, conformément aux hypothèses de base suivantes :
    – continuité de l’exploitation,

    – indépendance des exercices,

    et conformément aux règles générales d’établissement et de présentation des comptes annuels.
    La méthode de base retenue pour l’évaluation des éléments inscrits en comptabilité est la méthode des coûts historiques. 😉 😉

  10. onialapoubelle dit :

    ordre infirmier : escroquerie en bande organisée ?

    “faîtes vos jeux, rien ne va plus”, telle pourrait être la devise de l’ordre infirmier qui – hier encore – a diffusé – sur son site – des informations relatives à la cotisation annuelle ordinale infirmière … et ce, encore une fois dans le plus grand silence, mais en prenant, plus que jamais, les cotisants à l’ordre pour des cons !

    ainsi on peut lire aujourd’hui, sur le site ordinal :

    “Quelle que soit votre date d’inscription, la cotisation que vous acquittez est valable pour toute la période allant du 1er janvier au 31 décembre suivant, même si vous changez de mode ou de lieu d’exercice ou de département durant cette période.

    http://www.ordre-infirmiers.fr/lordre-et-les-conseils-ordinaux/inscription-a-lordre.html#paiement

    il y a quelques jours c’était encore :

    la cotisation que vous acquittez est valable pour toute la période allant du 1er mai au 28 février 2013, même si vous changez de mode ou de lieu d’exercice ou de département durant cette période. Les montants de la cotisation annuelle pour l’exercice du 1er mai 2012 au 28 février 2013 sont fixés comme suit :

    http://www.ordre-infirmiers.fr/actualites/articles/inscription-a-lordre.html

    ce qui signifie que :

    la durée de cotisation a changé à trois reprises en 2012/2013 pour passer de 10 puis à 8 pour finir à 12 mois !

    ceci est confirmé (eh oui !) par les documents que nous avons reçu il y a quelques jours sur l’état des comptes de l’oni (eh oui !) et dans lesquels il est clairement indiqué que le bilan de 2012 (dernier exercice) est arrêté au 31 décembre 2012, soit 8 mois, soit une augmentation de 30% de la cotisation annuelle par le biais du changement de la durée de cotisation … et sans jamais prévenir les adhérents/cotisants … mais que ne ferait-on pour faire plaisir à sa banque qui continue d’octroyer des lignes de crédit (1 500 000 euros au 31/12/12) …

    magouilles, tripatouillages, mensonges et autres joyeusetés ordinales qui nous obligent à qualifier le fonctionnement de l’ordre infirmier d’escroquerie en bande organisée et le dépôt d’une nouvell plainte, preuves à l’appui, auprès du TGI de Strasbourg …

  11. onialapoubelle dit :

    http://www.ordre-infirmiers.fr/actualit … ordre.html
    « la cotisation que vous acquittez est valable pour toute la période allant du 1er mai au 28 février 2013 »
    http://www.ordre-infirmiers.fr/lordre-e … l#montants
    « la cotisation que vous acquittez est valable pour toute la période allant du 1er janvier au 31 décembre suivant. Les montants de la cotisation annuelle pour l’exercice 2013 sont fixés comme suit… »
    On commence à y perdre notre latin : la cotisation 2012 était valable jusqu’au 28 février 2013 et la cotisation 2013 commence au 1er janvier 2013… L’année de cotisation 2012 est donc passée à 8 mois, soit amputée d’un tiers… La logique voudrait que la suivante couvre 6 mois et s’arrêter au 30 juin : à ce rythme, on peut effectivement dire qu’on va équilibrer les comptes.
    Par contre, on ne peut pas dire que les cotisants soient bien respectés et on comprendra qu’ils n’aient plus trop envie de payer…

    • onialapoubelle dit :

      ce qui est bien à l’ordre infirmier, c’est que la cotisaton annuelle change de durée tous les trimestres, comme dit plus haut un coup c’est 10 mois, ensuite c’est 8 et maintenant 12 ! bien évidemment, dans le dos des cotisants qui sont toujours assez bêtes pour cotiser !

  12. Sansebastien dit :

    “des magouilles et autres mafieusetés ”
    Il faisait beau à Marseille ?
    Au fait, tu ne m’as pas répondu, tu as combien de pseudo?

  13. onialapoubelle dit :

    http://syndico.exprimetoi.net/t8820-ordre-infirmier-petit-manuel-mafieux-de-la-grande-magouille-en-vue-des-prochaines-elections#42254

    ordre infirmier : petit manuel mafieux de la grande magouille en vue des prochaines élections …

    suite à la documentation de l’ordre infirmier, très complète, adressée anonymement à RESILIENCE au sujet des prochaines élections ordinales prévues en novembre 2013, nous ne pouvons, encore une fois, que constater que nos diffusions et autres affirmations sur le sujet, depuis des mois, sont vraies – qui pouvait en (re)douter …

    d’ici quelques heures, nous allons donc publier quelques morceaux bien choisis afin, comme d’habitude, de vous informer des magouilles et autres mafieusetés de l’équipe dirigeante qui siège, soit au Conseil d’Etat faute de salle de réunion adaptée, soit dans les locaux de sa banque, la BRED, et qui nous l’espérons, pourrait bien un jour, aller siéger rue de la Santé à Paris …

    avec ou sans cotisation, l’ordre infirmier, c’est définitivement NON !

    • onialapoubelle dit :

      premier extrait :

      1) Le report par décret de l’échéance du 25 novembre 2013 au 25 novembre 2014 et la réduction concomitante de l’échéance du 25 novembre 2016 au 25 novembre 2014. Ainsi, 2014, verrait le renouvellement complet du CNOI. Cette solution est idéale mais est tributaire de la publication d’un décret.

      second extrait :

      3)
      Le report de l’élection en 2014 afin d’organiser une élection générale du CNOI à la suite des élections générales des CDOI et CROI : la conséquence est cependant qu’à compter du 25 novembre 2013, ne pourront plus siéger que les membres du CNOI dont le mandat expire en 2016, ce qui empêchera la prise de décisions importantes jusqu’au renouvellement suivant, qui ne pourra avoir lieu qu’au plus tôt en mars 2014. Cette hypothèse présente un risque important sachant qu’on ne peut maitriser le calendrier des recours sur inscription, des recours sur suspension temporaire d’exercer, des plaintes, etc.

  14. cedr1c dit :

    Vous voulez prouver quoi pierrefrançois? Vous n’allez quand même pas pousser la sotise jusqu’à affirmer que la majorité des infirmiers veut d’un ordre?

    • Pierrefrancois dit :

      Je veux juste dire à Actusoins qu’il serait utile que leurs articles ne soient pas de simples reprises de communiqués de presse de syndicats ou de l’Ordre et qu’ils mettent les choses en perspective.
      Cette initiative ONSIL ne signifie rien, venant d’un syndicat aussi malingre. Alors pourquoi en faire un article ?

      • onialapoubelle dit :

        C’est – justement – parce que ces infos sont cachées qu’il faut les diffuser !

      • ridfa69 dit :

        ils sont malingre quand ils sont contre l’ordre, représentatif quand ils sont pour
        c’est comme ca vous arrange

      • cedr1c dit :

        Le seul fait qu’actusoins soit le seul media inf à reprendre l’info justifie l’article.
        Si tu regardes les infos d’infirmiers.com, celles-ci sont des reprises de communiqués au point qu’aucun journaliste ne les signe, ce qui n’est pas le cas ici.

        • Sansebastien dit :

          Coucou!
          Juste quelques lignes pour dire mon interrogation sur l’intérêt d’une telle info. J’en connais la raison, et je l’approuve (pardonnez moi d’être énigmatique, mais je ne vais pas rentrer dans les détails, je ne suis pas là pour instruire quelques syndicalistes d’idéologie anti-Ordres.)
          Quant à Actusoins, il fait de l’information et n’a pas à être critiqué pour cela, cependant lorsque l’on voit toujours la même bande, de chez Résilience pour ne pas les nommer, qui exprime leur haine pour une institution qui ne peut qu’apporter du positif à la profession infirmière, l’on comprend mieux la désertion de ces rubriques traitant de notre Ordre, de la part de la majorité de nos consoeurs et confrères.
          Je vous quitte, j’ai à faire…

          • Sansebastien dit :

            Je suis toujours en attente de modération depuis le 15 juin?
            Ce qui veut dire, que je suis le seul à pouvoir me lire…
            Quelle pratique interressante!

  15. Pierrefrancois dit :

    A propos l’ONSIL, combien d’adhérents ?

  16. la fee calome dit :

    http://syndico.exprimetoi.net/t8816-ordre-infirmier-qui-fait-quoi#42224

    ordre infirmier : qui fait quoi ???

    alors que plus le temps passe, plus les démissions continuent de s’accumuler, à tous les (ca)niveaux ordinaux, il devient quasiment impossible de savoir qui fait quoi, qui préside quoi, qui est à sa place et qui ne l’est plus …

    même le site du cnoi n’est pas à jour, plusieurs semaines après la démission du conseiller Adain … voir ci-dessous … et de celle du conseiller démissionné dont on attend la confirmation par le cnoi, lui même …

    http://www.ordre-infirmiers.fr/lordre-et-les-conseils-ordinaux/organisation.html

    ainsi, par exemple, à l’image du croi Champagne Ardennes dont la présidence est assurée par une intérim sans fin, voir ci-dessous :

    http://www.ordre-infirmiers.fr/lordre-et-les-conseils-ordinaux/les-conseils-regionaux.html

    on ne sait plus qui est encore en poste, qui a démissionné, qui a été démissionné, etc …

  17. onialapoubelle dit :

    Allo ? sansebastian ? t’es là ? nous attendons avec une grande impatience ton analyse très rigoureuse de cette nouvelle baffe donnée à l’oni par l’ONSIL !

  18. mclove dit :

    Cet ordre , que j’avais , hélas moi aussi réclamé de tous mes voeux a fait preuve d’une désinvolture sans borne sur le fond de notre métier (réforme LMD et conséquences , conditions de travail….) par contre s’est sent “obligé” d’étre le relais d’ADELI dévolu aux ARS , pour se faire dupognon via des adhésions ridicules , mais n’a jamais joué son rôle , qu’i meure et qu’on en parle plus .La seul chose queje regretterai c’est que nous iIDE de tout poil soyons encore à ce jour “incapable ” de se faire entendre car nous sommes trop “individualistes” et que fort du fait que nous sommes plus de 500.000 nous avons en commun un vrai poids

  19. ridfa69 dit :

    Payé pour être réprimandé faut être fou!!!

  20. Veronique dit :

    De toute façon, je n’ai jamais reçu leur dossier (hallucinant de demandes de détails dignes la de police quand j’ai lu celui reçu par mes collègues) et je n’ai eu aucune pression de la part de mon nouvel employeur (fonction publique territoriale) pour une quelconque inscription avant embauche…

  21. Mary dit :

    c’est pourquoi il ne faut pas payer!!il existe dèjà une instance disciplinaire dans la fonction publique hospitalière!! pas de doublon par pitié!!on ne doit pas payer pour travailler à l’hopital ou en clinique privée!!

  22. Veronique dit :

    Ou comment l’Ordre sensé nous fédérer face aux ignorances extérieures est devenu un organisme au financement obscur exclusivement axé sur les sanctions à l’encontre des infirmier(e)s.

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
456 rq / 3,691 sec