Le 12 mai, les «Nibonnes» à la Bastille

| 1 517 vues | | mots clefs : , , , 7 réactions

Le collectif «ni bonnes, ni nonnes, ni pigeonnes» (NNNNP) va encore frapper. Et c'est à l'occasion de la Journée internationale de l'infirmière, le 12 mai, que cette apolitique, donne rendez-vous aux infirmier(e)s et aides-(e)s pour un défilé contre «la pénibilité et la dégradation constante des conditions de travail».

Action des "Ni bonnes Ni nonnes Ni pigeonnes le 23 mars 2013 place du Trocadéro à Paris.

Action des "Ni bonnes Ni nonnes Ni pigeonnes le 23 mars 2013 place du Trocadéro à Paris.

Ce mouvement spontané né sur le réseau social Facebook, le 13 octobre dernier, à l'initiative d'une infirmière anonyme qui proposait à tous les personnels et étudiants de publier leurs revendications, connait un succès grandissant (800 inscrits sur le site du collectif  et 34 500 sur le groupe Facebook).

Plusieurs journées d'actions ont déjà été organisées par les « Nibonnes ».

Ce week-end, les soignants, les étudiants et les patients sont donc conviés à 14h30, Place de la Bastille.

Le cortège passera devant La Pitié Salpetrière, puis boulevard de l'Hôpital, avant d'arriver à l'Hôtel Dieu vers 18 heures. Haut blanc, brassard noir... les organisateurs ont prévu un « dress code » et un « happening avec les membres de l'association 'L'Hôpital pour tous'  » est prévu à l'arrivée.

Les membres du collectif et leurs «friends Facebook» ne seront pas les seuls à la Bastille puisque la coordination nationale infirmières (CNI) soutient l'initiative. «Nous avons déposé un préavis de grève et publié un communiqué de presse sur notre site car nous avons les mêmes revendications, explique Nathalie Depoire, présidente de la coordination. Donc il est naturel pour nous de soutenir la manifestation». Par ailleurs, la CNI exclue toute «tentative de récupération du mouvement» en soulignant que d'autres initiatives, notamment à Bordeaux (un pique-nique revendicatif) sont prévues ce jour-là, dans toute la France.

Certaines associations de patients seront aussi de la partie: Act-Up sera présent, ainsi que l'association des podologues et des pédicures. Les syndicats seront les grands absents de l'initiative: « ils n'ont pas répondu à nos sollicitations », regrette Alexandra Saulneron, la présidente de NNNNP. Selon les informations glanées par le collectif «ceux-ci regrettent de ne pas avoir été consultés en amont et refuse de s'organiser dans l'urgence».

EDIT 15:40 : Il y a quelques jours, le collectif avait demandé à être reçu par Marisol Touraine pour lui exposer un certain nombre de propositions. Son chef de cabinet a décliné l'invitation, invoquant des "contraintes d' du temps".

Leila Minano

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

7 réponses pour “Le 12 mai, les «Nibonnes» à la Bastille”

  1. onialapoubelle dit :

    http://www.liberation.fr/societe/2013/05/12/les-infirmieres-ni-bonnes-ni-nonnes-ni-pigeonnes_902298

    Les infirmières, «ni bonnes, ni nonnes, ni pigeonnes»

    Libération – Il y a 14 minutes

    elles étaient 150 … selon Libé …

  2. Bruno dit :

    demain dimanche 12/05/2013 se déroulera la manifestation des nibonnes ninonnes nipigeonnes 14h30-Départ de Place de la Bastille, direction l’Hôpital de la Pitié Salpétrière puis Boulevard de l’hôpital et direction l’Hôtel Dieu via rue Monge et nous stationnerons devant l’Hôtel Dieu. Fin à 17h30-18h.
    http://www.nb3np.org

  3. Thierry Krieger dit :

    Oh peuchère ça impressionne vachement. Des Connes, Bonnes et Nonnes qui manifestent ? Il va tomber de la merde comme dirait quelqu’un que je connais très bien ! Et en plus y aura la CNI mais pas le SNPI : Amouroux fait la gueule ? Et les centrales syndicales qui n’ont jamais rien eu à faire des infirmières sauf peut être de leurs cotisations qui font la sourde oreille ? Le 12 mai c’est pas un dimanche ? Bref, attendons sagement pour voir le résultat aux informations du journal de Claire Chazal et lalalalalala.

  4. Jerem' dit :

    Les syndicats ne veulent pas s’allier!!? Ils ne sont pas à l’origine du mvt , et ils se vexent les pauvres !!!

  5. Guerlais dit :

    Pourquoi être contre les libérales? le libéral ce sont les soins de ville…

  6. ToMa dit :

    Le collectif regroupe tout le monde, liberale ou non

  7. Réjane dit :

    moi je suis contre les libérales d’un coté et de l’autre les autres!

Réagir à cet article

retour haut de page
800 rq / 4,285 sec