Dialogue autour de l’erreur médicale

| 1 853 vues | | mots clefs : , , 3 réactions

La Mutuelle d’assurances du corps de santé français (MACSF) et son association Prévention médicale, ont organisé fin septembre leur troisième colloque portant sur l’erreur médicale.

Dialogue autour de l’erreur médicaleAssociations de victimes, professionnels de santé, représentants des institutions, industriels ont été invités pour partager leurs expériences et leurs points de vue sur les erreurs médicales.

« L’erreur médicale reste un sujet difficile qui concerne les professionnels de santé et les patients, mais aussi les politiques et la société dans son ensemble », soutient la MACSF.

Erreur de dosage, d’étiquetage, compresses oubliées lors d’une intervention, maladies nosocomiales, surdoses en radiothérapie, sont autant d’erreurs médicales qui peuvent survenir alors que notre société accepte de moins en moins le risque et que la médecine est de plus en plus vécue comme une science exacte rendant l’aléa ou l’erreur intolérables aux yeux de la plupart des gens.

« Ces erreurs peuvent se produire aussi bien à l’hôpital, chez le médecin, en maison de retraite, dans une pharmacie qu’au domicile du patient », a souligné la MACSF. Selon une enquête nationale sur les événements indésirables liés aux soins (Enéis 2009), quelque 350 000 cas seraient répertoriés en France chaque année.

Un tiers de ce chiffre résulte de dysfonctionnement ou de manques de coordination, autant de cas qui pourraient donc être évités. Ce sujet est encore tabou et c’est pour cette raison que la MACSF a souhaité organiser ces journées pour engager le dialogue afin de confronter d’un côté les exigences légitimes des usagers et, de l’autre, les possibilités concrètes de la médecine pour éviter le risque de l’erreur médicale.

Valoriser la déclaration ou sanctionner les erreurs médicales ? 

L’ensemble des intervenants de la table ronde dédiée à ce thème s’accordent pour dire que les mesures incitatives, contrairement aux sanctions, sont les plus adaptées pour améliorer la qualité et la sécurité des soins des patients.

« Ce sujet des erreurs médicales est générateur d’angoisse et de stress chez les professionnels de santé », a rapporté le Dr Michel Chassang, président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF). Selon lui, la sanction ne doit s’adresser qu’à ceux qui transgressent les règles.

Mais d’après Yvonnick Morice, directeur du CHRU de Lille, il faut faire évoluer la culture au sein des hôpitaux pour traiter de l’erreur médicale. « Nous sommes encore trop dans une culture du secret », estime-t-il. D’après lui, il est nécessaire de faire comprendre aux équipes l’importance de déclarer leurs erreurs car la transparence permettrait ainsi d’éviter que ce type de dysfonctionnement ne se reproduise.

Pour ce faire, il faut développer des procédures au point et des aides méthodologiques avec, entre autres, les revues de morbi-mortalité. « Il ne s’agit pas de renvoyer la faute sur un professionnel ou sur une équipe, a-t-il ajouté. Mais cette idée est encore difficile à être intégrée par nos équipes. »

D’autant plus que l’imputabilité est multifactorielle. « Elle résulte souvent d’un effet systémique, d’un dysfonctionnement d’une équipe, d’une procédure plutôt que d’un professionnel seul », rapporte Michel  Chassang. Comment alors définir de qui elle relève ?

Rédaction ActuSoins

Pour aller plus loin :

Association nationale pour la prévention du risque médical

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

3 réponses pour “Dialogue autour de l’erreur médicale”

  1. Andrée dit :

    Le juste milieu est une illusion, il existe encore des intouchables véritables castes…

  2. Mugiwara dit :

    ?????? ???? ????
    PES 2013
    ??? ???? ?? ????? ??? ????? ??? . ???? ???? ???????
    ? ???? ?????????? ? ??? ????????? ?????? ?? ??? ????? ??? ? ?????
    ?? ????? ???? ???? ???? ????? ?? ???

    http://www.facebook.com/PES.2013.Ball?sk=app_208195102528120

Réagir à cet article

retour haut de page
781 rq / 3,921 sec